Test mobile nPerf: Sunrise UPC plus rapide que Swisscom. Vraiment?

  • Post last modified:19/03/2022
Baromètre mobile nPerf.
Baromètre mobile nPerf.

Il y a parfois des petites surprises dans le monde assez attendu des tests de réseaux mobiles. Selon l’outil de mesure nPerf, Sunrise UPC aurait proposé le meilleur réseau en 2021 devant Swisscom et Salt, un peu plus loin derrière. En examinant la structure des résultats, on s’interroge!

«Sunrise devient le leader de l’internet mobile suisse. Grâce à sa victoire, parfois partagée avec Swisscom, sur tous les indicateurs étudiés, ce fournisseur remporte la bataille des scores dans notre baromètre 2021. Depuis 2019, sa progression, particulièrement prononcée sur les vitesses de téléchargement et de téléversement, est la plus forte des trois fournisseurs, et lui permet de prendre la première place, au détriment du dernier vainqueur, Swisscom», écrit le comparateur.

Et en matière de 5G?

«Swisscom, deuxième, reste dans la course. En effet, il affiche de bonnes performances et des améliorations encourageantes par rapport à 2019. Pour preuve, il parvient à partager la première place avec Sunrise sur le taux de réussite, la latence et la qualité de l’expérience (navigation web et streaming YouTube)!», poursuit nPerf qui précise que plus de 50% des tests réalisés sur le réseau Sunrise sont en 5 G.

Enfin, «Salt, l’opérateur, arrivé en troisième position, a été moins régulier que ses rivaux et a généralement obtenu des résultats inférieurs à la moyenne: il est actuellement le seul opérateur à ne pas avoir franchi la barre des 100’000 points», précise nPerf. Oui, mais quelle est la valeur de ces 100’000 points (voir détails page 9 de la méthodologie) et surtout, quelles sont exactement ces mesures?

De quelles mesures parle-t-on?

«Cette étude est basée sur les tests réalisés par les utilisateurs de l’application mobile nPerf, disponible gratuitement sur iOS et Android. Entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2021, les utilisateurs de l’appli nPerf ont réalisé 56’684 tests», précise l’institut. Il donne même certains détails, et là, ça devient très intéressant! Environ 21’400 mesures ont porté sur la vitesse, 10’950 sur le surf et 8700 sur le streaming.

Très concrètement, tous opérateurs confondus, cela représente environ 60 mesures par jour pour la vitesse, 30 mesures pour le surf et 23 pour le streaming. En sachant qu’un Salt a moins de 20% du marché, on peut imaginer 12 mesures de vitesses quotidiennes sur le réseau de la filiale de Xavier Niel, 6 pour le surf et 5 pour le streaming.

Tout cela est-il vraiment représentatif? Ces valeurs seraient elles manipulables? Difficile à dire. On constate que visiblement, la part de mesures chez Sunrise semble très élevée eu égard des parts de marché de cet opérateur. Il y a même plus de mesures chez Sunrise que pour Swisscom pour un nombre de clients mobile 2,4 fois inférieur… On peut donc s’interroger sur la composition de cet «échantillon».

De mon côté, en quelques heures au fil d’un déplacement en train en traversant la Suisse, j’ai modestement totalisé 549 pointages sur les trois réseaux, soit 183 mesures effectuées sur des appareils et des modems 5G identiques, dans des conditions identiques avec des formules totalement illimitées garantissant le meilleur débit chez les trois prestataires. Mon constat, totalement indépendant: Swisscom était le grand vainqueur au terme d’une journée le 18 décembre, comme détaillé ici…

Xavier Studer

PS
Voici la réaction de nPerf concernant la représentativité de Sunrise dans cette étude:

«N’ayez aucun doute, sa représentativité est basée sur des tests effectués par des utilisateurs de nPerf en Suisse, sans manipulation. J’espère que vous pourrez lever les doutes sur nPerf, que nous sommes indépendants des opérateurs et que nous travaillons partout dans le monde».

Par ailleurs, concernant les 100’000 points, nPerf les détaille à la page 9 de son rapport. Précision ajoutée ci-dessus.

PS2
Cette note a été restaurée suite à un problème technique, sans commentaire.