Suissedigital pèse désormais 8 millions d’abonnements…

  • Post last modified:01/04/2022
  • Post comments:8 commentaires
Sunrise pour sauver UPC et le câble?
Sunrise pour sauver UPC et le câble?

Les télécoms suisses sont un marché parfois très illisible. Par exemple, Suissedigital, l’ancienne faîtière des téléréseaux en perte de vitesse, s’est vu propulsée au sommet suite à la digestion sans ménagement d’UPC par Sunrise. Résultat, cette entité aux concours indéfinissables passe en une année de 4,3 à 8,2 millions d’abonnements à fin 2021.

Réunissant une multitude de petites entreprises de téléréseaux souvent en concurrence avec le nouveau géant Sunrise UPC, cette entité va avoir une sacrée peine à réunir ses membres autour d’un programme commun, compte tenu de ses spécificités puisqu’elle tisse sa toile sur d’innombrables réseaux aux technologies très différentes.

UPC, Sunrise et câblos = même combat

Ses chiffres deviennent aussi beaucoup plus compliqués à lire. Combien de clients uniques réels se cachent derrière les 2,1 millions d’abonnements TV, les 1,7 million de raccordements haut débit, les 3,1 millions de SIM et les 1,27 million de lignes fixes? Autour des 3 millions, probablement. Dans tous les cas, cela fait beaucoup d’unités génératrices de revenus (pompes à fric).

Quoi qu’il en soit, sur le marché de la télévision, Suissedigital revendique dans ce texte 55% des parts de marché contre 41% pour Swisscom et 4% tout de même pour Salt, qui compterait donc près de 155’000 clients en progression de 5000 abonnements en un trimestre. A ce rythme, Suissedigital risque bien de perdre rapidement des clients TV!

Salt devrait aussi marquer des points sur l’internet

Sur internet aussi, la concurrence promet une petite redistribution des cartes. Alors que Swisscom reste le numéro un avec 52% du marché et Suissedigital le deuxième avec 44% du gâteau, les 4% du dynamique Salt sont amenés à prendre rapidement l’ascenseur compte tenu des tarifs souvent peu concurrentiels des sociétés gesticulant en face…

Au bas de son communiqué, Suissedigital se présente comme «l’association économique des réseaux suisses de communication». Cette entité insaisissable regroupe désormais environ 180 entreprises privées et publiques desservant plus de 3 millions d’habitations et commerces à fin 2021. Pour comparaison, à fin 2020, les câblos de jadis revendiquaient 2,1 millions de foyers. Étonnant, non?

Gardons le meilleur pour la fin. Alors qu’à fin 2020 Suissedigital revendiquait 2,038 millions d’abonnements TV, on en est à 2,127 deux ans plus tard après la fusion du siècle! Gain pour Suissedigital: 89’000 abonnements. Pas de doute, il y a des câblos qui en ont pris plein les dents puisque Sunrise totalisait sans UPC 314’000 abonnements! Pas brillant, non?

Xavier Studer

Cet article a 8 commentaires

  1. Tricoline

    Trois fois hélas, ce n’est pas cette nébuleuse qui va accélérer la migration du cuivre poussif (la paire de Swisscom et le coaxial des cablos) vers un 100% fibre optique dans les salons (pas ailleurs).
    .
    D’ailleurs UPC ne remplace pas ses clients coxial par de la fibre, il préfère les évolutions du DOCSIS, de manière à empêcher de passer à la concurrence si votre logement n’a pas la fibre comme le 60% des raccordements du pays.
    .
    Donc Suissedigital c’est un frein à un rapide 100% FTTH dans ce pays, il empêche une saine concurrence.

  2. zorglub

    selon mes infos,(à vérifier),mais venant de haut cadre, UPC(SUNRISE) n’introduit plus en coaxial dans tout nouveau bâtiment,mais que du FFTH donc du SUNRISE pure…le coaxial dans les immeubles existants reste,tant qu’il y a des abonnés dessus,et dès qu’il y en aura plus…ben le coaxial est enfin libéré et rendu au propriétaire pour sa propre utilisation…et Naxoo?

    1. Tricoline

      Le renouvellement des immeubles existant en fibre cela prendra des décennies avec ce principe, donc UPC n’a pas de stratégie de modernisation de son coaxial ! c’est du wait and see….
      .
      UPC n’est pas le seul opérateur câble, il y a Netplus et Quickline qui regroupent quantité de petits et moyens cablos en Romandie et Suisse alémanique, et encore Naxoo à Genève, plus ceux qui sont en solo.
      .
      Et pour mémoire, et comme piqure de rappel, UPC proposait il y a 4 ans de poser de la fibre dans des immeubles dans des villes où il n’est actuellement pas présent, à la condition de prendre un contrat pour 10 ans, non résiliable en cas de changement d’occupant du logement (locataire ou proprio).
      Un bide complet dans ma région, zero !
      .
      Alors UPC il navigue à vue, et change de direction comme une girouette, en espérant trouver le graal !

  3. Torvi3000

    Suissedigital pèse désormais 8 millions d’abonnements… ==> Poisson d’avril ? 🙂

    1. Tricoline

      Même pas un poisson, c’est le total des clients TV + Internet + téléphonie fixe + mobile, bien évidement il y a des doublons, des triplettes et des quadruples, les clients qui ont la totale chez UPC sont comptabilisés 4 fois (une fois pour la TV, pour l’internet, pour le fixe et pour le mobile)
      .
      C’est la manière de procéder des sociétés qui maquillent les chiffres pour se donner plus d’importance qu’ils en ont en réalité.
      .
      C’est comme la Fable de la Fontaine : La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le Bœuf
      https://www.iletaitunehistoire.com/genres/fables-poesies/lire/la-grenouille-qui-se-veut-faire-aussi-grosse-que-le-boeuf-biblidpoe_011#histoire

  4. David Dupont

    Et chez Sunrise UPC, ça fait longtemps que l’on n’entend plus du tout parler de migration vers le 10 Gbps via le docsis 3.1. J’ai effectivement l’impression que le câble en Suisse fait du surplace alors que dans d’autres pays, les annonces de suivent et se ressemblent avec la migration des réseaux docsis vers la fibre.

  5. redge73

    Je testerai lorsque la fusion sera 100% Sunrise, (non pas l’actuel Sunrise upc, gros bricolage financier, mais à la base le désordre complet pour mon avis.)

    Effectivement, comment va être gérée la clientèle de naxoo (Genève et Valais) partenaire de l’ex-upc, migration planifiée vers Sunrise, oui, c’est sûr mais sur quel technologie ? Fibre optique ou téléréseau pure ip sur docsis.
    Certains ne vont rien comprendre…

    En tout cas, dans notre immeuble, aucun changement de câblage n’est planifié de l’existant à ce jour, cela peux changer, cela va de soi.
    Nous avons à disposition prise téléréseau hfc pour la TV via dvb-c sur couche docsis + fibre optique en pure ip disponible.
    Cela permettant même des connexions multiples de fournisseurs avec technologie complètement différente de cohabiter ensemble en simultanés pour ne former qu’une liaison unique ou/et en redondance avec un routeur adéquat pour les connaisseurs et travailleurs au domicile soucieux de la disponiblité de leur connexion Internet sans jamais perdre leur connexion quelque soit le moyen de transport (avec/sans fil) soi le vrai Internet (network bonding/backup).

    OpenMPTCProuter
    https://www.openmptcprouter.com/

    Un(e) client(e) qui a une seule connexion pure sans liaison de secours n’a pas une vraie connexion internet au sens propre de l’Internet conçu qui le cas pour la majorité de la clientèle privée.

  6. Classic25

    @tricoline. Un client qui a 4 abonnements, c’est normal de le compter 4x. Il rapporte autant que 4 clients avec un seul abonnement chez la concurrence.
    Autrement comment comparer à égalité 2operateurs ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.