Le Centre national pour la cybersécurité deviendra un office fédéral

  • Post last modified:18/05/2022
  • Post comments:3 commentaires
L'informatique et ses failles de sécurité.
L’informatique et ses failles de sécurité.

La sécurité relative à internet et au numérique est toujours plus stratégique. Le Centre national pour la cybersécurité (NCSC) deviendra un office fédéral à part entière. Le Conseil fédéral a chargé le Département fédéral des finances (DFF) de lui présenter des propositions concernant l’organisation du futur office et son rattachement à l’un des départements.

Ce thème n’a cessé de devenir plus important à tous les niveaux. En 2019, le gouvernement avait déjà renforcé le centre avec la création du NCSC au sein du Secrétariat général du DFF. Dans l’intervalle, le NCSC s’est fortement développé, selon un communiqué de presse.

Protection contre les cybermenaces

Il a notamment mis sur pied un guichet unique chargé de traiter les annonces de cyberincidents émanant de la population et des entreprises et établi un système de gestion des vulnérabilités. Fort d’une quarantaine de collaborateurs, le NCSC assume ainsi des tâches essentielles pour la protection de la Suisse contre les cybermenaces.

«Il soutient les exploitants d’infrastructures critiques en matière de prévention et de gestion des incidents et gère le guichet unique national pour les questions de cybersécurité de la population et des entreprises. Le Conseil fédéral prévoit en outre qu’il endosse le rôle de centrale d’enregistrement dans le cadre de la future obligation de signaler les cyberattaques», selon le même texte.

Différents scénarios

Pour finaliser cette nouvelle orientation, différents scénarios ont été évalués. Selon le même texte, un transfert de l’organisation hors de l’administration fédérale centrale, une gestion en collaboration avec les cantons ou encore la formation d’un partenariat public-privé sont des scénarios qui sont entrés en ligne de compte. L’importance nationale et stratégique de cette thématique a fait la différence.

D’ici fin 2022, le DFF est donc chargé d’élaborer une organisation pour le futur office et de présenter des propositions quant au département auquel il sera rattaché. Le Conseil fédéral se basera sur ces propositions pour mettre le cap sur la future organisation.

XS

Cet article a 3 commentaires

  1. Yves

    Il faudrait même créer un ministère du numérique!!!!

  2. Stan

    Jeux du chat et de la souris …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.