Informatique nuagique: Google marque encore des points!

  • Post last modified:20/06/2022
  • Post comments:5 commentaires
Infonuagique: les parts de marché, selon Synergy Research Group.
Infonuagique: les parts de marché, selon Synergy Research Group.

La guerre de l’informatique nuagique (cloud) semble être à son paroxysme en Suisse. Google défie désormais Amazon et Microsoft, les leaders au niveau mondial. Après avoir annoncé un partenariat avec Swiss, il collabore avec Radicant, actif dans les services financiers. Intéressant à plus d’un titre.

Radicant se définit en effet comme le premier fournisseur de services financiers durables, numériques et collaboratifs alignés sur les 17 objectifs de développement durable de l’ONU. Une affirmation à nuancer toutefois à la lecture de ces textes onusiens… En effet, dans quelle mesure cette avalanche de services dans le nuage est-elle durable?

La sécurité au premier plan

Selon un communiqué, Radicant devient la première banque en Suisse principalement construite
sur le Google Cloud. L’entreprise estime que cette collaboration avec le premier moteur de recherche mondial est une étape importante et reflèterait son esprit pionnier. Un peu excessif, puisque de nombreux acteurs ont déjà recours à ce genre de services…

«En tant qu’entreprise axée sur les données, Radicant était à la recherche d’un fournisseur capable d’offrir la technologie, les connaissances, la sécurité, la protection des données et les ressources nécessaires pour faire d’un tel projet visionnaire une réalité», écrit-il dans un communiqué de presse. Intéressant de voir que Google associé à la sécurité, un domaine où il excelle.

Loin de temps des certitudes…

Le banquier met aussi en avant la localisation en Suisse du nuage de Google. Il précise toutefois qu’il pourra bénéficier du savoir-faire international et de la technologie éprouvée de Google. Il compte ainsi mettre en œuvre les normes les plus élevées en matière de latence, de sécurité et de confidentialité des données pour les clients en Suisse.

Mon commentaire? Il est loin le temps où un des pontes du service juridique de Google me répondait que localiser des données était un concept d’une autre époque… Et même si Google communique beaucoup, il devra mettre les bouchées doubles pour rattraper AWS d’Amazon ou Azure de Microsoft. Peut-être parce qu’il croyait tout savoir à une époque…

Xavier Studer

Cet article a 5 commentaires

    1. Nycko

      L’actu des sites suisses de premier ordre comme cité, n’est juste pas au top….et le prix, les utilisation Cloud sont souvent regroupées et les abos en deviennent trop chers. Baisse de prix obligé, les frais courants deviennent trop élevés avec l’internet, le Cloud, les forfaits programmes divers etc etc…

    2. Nycko

      La Chine ont des prix compétitifs, pas de mauvaise pub comme dernierement avec les bugs infomaniak.
      Les frais de raccordement reseau, les abos aux softs etc…pèsent toujours plus lourds. Le prix fait tout.

  1. Nycko

    C’est grâce aux Chromebook…toujours plus de ces produits au niveau scolaire. Autonomie, prix correct, mises à jour 8 ans minimum, simplicité et fiabilité. Et cela souvent 1/3 du prix d’un Mac Air qui se retrouve obsolète au bout de 5 ans. Preuve du dernier Os Apple qui accepte que les produits 2017 et +.

  2. Nycko

    Mon Lenovo Duet de 13″ Oled 650.- avec clavier et stylet a pris la place de mon laptop et surtout le côté médias de mon utilisation. Tablette 16/9 on fait pas mieux, avec inclu pied style Surface aussi détachable pour une tablette grand format encore plus légère. Autonomie de plus de 15h Playstore à souhait, bureautique avec son clavier complet sans compromis et pas étriqué comme celui acheté plus de 300.- pour un iPad pro 12.9″ déjà plus du double prix.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.