Résultats: Swisscom assure terriblement au 2e trimestre!

  • Post last modified:04/08/2022
  • Post comments:7 commentaires
Christoph Aeschlimann, CEO de Swisscom.
Christoph Aeschlimann, CEO de Swisscom.

Difficile de s’y retrouver sur les marchés financiers et le monde des fake news au moment où Swisscom publie ses résultats du 2e trimestre. A en croire la bourse, où le titre est resté presque stable (-0,6% sur la journée) avec un SMI qui a à peine progressé, on peut se dire que les investisseurs ont été satisfaits !

En effet, globalement, les résultats de Swisscom font état d’une grande stabilité sur un marché relativement concurrentiel. La Bourse suisse a donc pris acte, sans plus, des performances de l’opérateur historique, qui semble toujours plus que bien résister à ses concurrents, parfois très agressifs….

Chiffre d’affaires stable

Selon le communiqué de l’opérateur «le chiffre d’affaires du groupe a reculé de 1,6% pour atteindre 5,494 milliards de francs. À taux de change constant, il est resté presque stable (-0,1%) ». Cela dit, sur le marché suisse, le chiffre d’affaires de l’activité principale s’inscrit en léger recul de 0,2%, à 4,094 millions, précise le géant bleu.

Si l’on s’intéresse de plus près au cœur de métier de l’opérateur, on constate que le chiffre d’affaires des services de télécommunication s’est replié de 1,6% à 2,722 milliards de francs. Par contre, les ventes du secteur des solutions informatiques pour les clients commerciaux a progressé de 7,7% à 589 millions de francs. Enfin, en Italie, le chiffre d’affaires de Fastweb a progressé de 18 millions d’euros (+1,5%) sur un an.

Une réalité en demi-teinte

Sur le terrain, on constate que Swisscom est au mieux à l’arrêt, voire recule. Par exemple, sur le marché de l’accès à internet fixe ou de la télévision, c’est la stabilité, malgré les campagnes de publicités envahissante pour les nouvelles offres « Blue », c’est-à-dire parfois l’ultime forme de tonte du client de Swisscom.

Du côté du mobile, on constate que la concurrence ne fonctionne toujours pas vraiment. Malgré les offres très agressives des concurrents de Swisscom, qui peuvent souvent faire valoir des réseaux de qualité, l’opérateur ne perd que 0,2% à 6,157 millions de raccordements mobiles. On se serait attendu à une perte de plusieurs pourcents. Pas de doute, la clientèle et les investisseurs font aveuglément confiance à l’ancien monopoliste.

Xavier Studer

Les principaux chiffres en bref

01.01.-30.06.2022 01.01.-30.06.2021 Variation
ajustée*
Chiffre d’affaires net (en millions de CHF) 5494 5583 -1,6%

(-0,1%)

Résultat d’exploitation avant amortissements, EBITDA (en millions de CHF)

 

2191 2317 -5,4%

(1,0%)

Résultat d’exploitation, EBIT (en millions de CHF) 999 1089 -8,3%
Bénéfice net (en millions de CHF) 785 1046 -25,0%
Raccordements à haut débit, segment retail, en Suisse (au 30 juin, en milliers) 2026 2027 -0,0%
Raccordements blue TV en Suisse (au 30 juin, en milliers) 1582 1582 0,0%
Raccordements de communication mobile en Suisse (au 30 juin, en milliers) 6157 6169 -0,2%
Raccordements haut débit Fastweb (au 30 juin, en milliers) 2712 2774 -2,2%
Raccordements de communication mobile Fastweb (au 30 juin, en milliers) 2805 2 188 28,2%
Investissements (en millions de CHF) 1053 1083 -2,8%
Dont investissements en Suisse (en millions de CHF) 746 752 -0,8%
Effectifs du groupe (équivalents plein temps au 30 juin) 19 067 19 110 -0,2%
Dont collaborateurs en Suisse (équivalents plein temps au 30 juin) 15 874 15 964 -0,6%
  • Sur une base comparable et à taux de change constants

Cet article a 7 commentaires

  1. Roger

    Intéressant de voir qu’ils sont arrivés à leur “pic de production” sur la TV. Il sont à zéro. Le prochain stade, ce sera le recul. Au profit de qui?

  2. Bernard

    Facile avec un monopole et des augmentations de prix régulières

  3. Aspasia

    ..Aussi longtemps que Swisscom sera la seule entreprise à assurer un service-clients/technique 24h./7j, les moins “aventureux” des abonnés lui resteront fidèles. Ce service justifie les prix plus élevés aux yeux des entreprises/privés qui ont besoin de fiabilité, Et, pour le moment c’est sa chasse gardée. AE

  4. David Dupont

    Et vu comme je connais autour de moi plusieurs clients Sunrise mécontents de la qualité du réseau, il est probable que Swisscom regagne des parts de marché vu que le réseau Swisscom est nettement supérieur. Le service clients est performant et basé en Suisse ce qui se ressent aussi en terme de qualité.

    Pour le reste, on n’en apprend pas grand chose sur le déblocage du dossier de la fibre. Espérons que le calendrier dressé par Urs Schappli il y a quelques mois tient toujours. De nombreux clients attendent l’arrivée de la fibre et il y a tout à fait moyen de proposer du P2MP tout en respectant les règles de saine concurrence comme cela se fait déjà dans de très nombreux pays européens. Si c’est possible ailleurs, je ne vois pas vraiment pourquoi il en irait différemment en Suisse.

    1. Stan

      “je ne vois pas vraiment pourquoi il en irait différemment en Suisse.”

      Eh bien, y’en a point comme nous… 😉

  5. redge73

    Interview en français, félicitations, Bel effort, bravo, grand merci pour les romands.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.