Le test multimédia de l’inépuisable Samsung Galaxy Z Fold 4

  • Post last modified:12/09/2022
  • Post comments:11 commentaires
Le magnifique Samsung Galaxy Z Fold 4.
Le magnifique Samsung Galaxy Z Fold 4.

Nous continuons de tester avec curiosité ce que d’aucuns présentaient il y a peu comme la grande révolution de la mobilité et du nomadisme. Avec son Galaxy Z Fold 4, Samsung montre encore une fois qu’il est le maître de ce domaine en dégainant un opus qui met décidément la barre très haut! Le test multimédia!

Dès la prise en main de cet étalon cédé dès 1799 francs (256/12 Go), on constate encore une fois qu’on manipule un appareil d’exception, comme nojs l’avons déjà écrit dans cette colonne lors de nos premières impresssions. Livré déplié, le grand écran presque carré est toujours spectaculaire, d’autant plus que son pli central est vraiment modeste. Par ailleurs, la caméra sous l’écran est à peine perceptible. (Fiche technique).

Des écrans Samsung au sommet

Une fois replié sur lui-même l’écran extérieur qui atteint 6,2 pouces surprend par ses potentialités. Il remplace la plupart des affichages traditionnels et permet ainsi d’utiliser ce Galaxy Fold 4, comme un appareil conventionnel. Une hérésie? Non pas vraiment, car ce Samsung Galaxy Z Fold 4 a subi une cure minceur et son épaisseur plié peut être qualifiée de correcte. J’ai d’ailleurs vu pas mal de geeks l’utiliser ainsi.

Une épaisseur d’autant plus correcte que déplié, il fait valoir ce superbe écran de 7,6 pouces, ce qui en fait une vraie tablette tactile, même si le format d’écran carré «limite» le visionnement de vidéos de type 16/9. Il faut dire que ce smartphone est vraiment taillé pour une utilisation multitâches ou en divisant son écran en deux ou en utilisant les deux parties distinctement.

Galaxy Z Fold 4: apprivoiser le potentiel

Disons-le clairement, ce smartphone sous Android 12 (OneUI 4.1) ne s’utilise pas comme le tout-venant des appareils. A l’image des références du Coréen avec un stylet (je pense au fantastique Galaxy S22 Ultra 5G), un tel concentré de technologies nécessite d’être apprivoisé. Après avoir potassé les différents manuels, on constate que ce Z Fold 4 peut aussi être utilisé avec un stylet S-Pen*.

A demi-plié, on peut utiliser un de ses écrans pour prendre de notes en regardant une vidéo sur l’autre affichage, par exemple. Il est aussi possible de se servir de ce second écran pour piloter l’autre sans masquer son contenu. Bref, moyennant l’achat d’un stylet en option, ce qui alourdit encore un peu la facture certes, ce nouveau Galaxy pousse le multimédia encore un peu plus loin…

Reste la question de la protection de cet appareil, comme du Galaxy Note 22 Ultra (en passant). Les protections proposées par Samsung sont assez, voire très massives, selon les options utilisées (voir la galerie photo). Et immédiatement, cela donne pas mal d’embonpoint au Galaxy Z Fold 4. Le tout reste toutefois raisonnable compte tenu des performances offertes…

Puissance au sommet

Et du côté puissance? Nous n’avons évidemment pas résisté à soumettre à la question le dernier monstre de puissance de Samsung. Animé par un Snapdragon 8+ Gen 1, il fait un sans-faute sur l’outil de benchmark AnTuTu et tutoie presque le million de points, ce qui le place très près du sommet.

D’ailleurs, en pratique, la navigation est fluidissime et cet appareil répond à toutes les sollicitations sans broncher et devrait plaire aux fans de jeux, compte tenu de la taille de son écran. Ses 12 Go de mémoire vive ne gâchent rien d’ailleurs et lui assurent cette extrême réactivité.

Test: des capteurs photo redoutables!

Alors que la version précédente plaçait déjà la barre très haut en matière de photo, ce nouveau Galaxy Z Fold 4 hisse le pliable au niveau de références comme les Galaxy S22! Il possède ainsi une série de capteurs qui nous ont fait la plus forte impression dans diverses situations, notamment en basse lumière. On relève en passant que même en mode vidéo 8K, il est stabilisé…

Bref, progressivement, Samsung souhaite aligner ses pliables sur les performances de ses autres fleurons. L’empereur du smartphone améliore systématiquement les petits manques qui pourraient déplaire en capitalisant sur l’immense atout de ces appareils: son écran pliable toujours plus remarquable!

L’épreuve des tests…

Même si jusqu’ici les capteurs photo nous ont fait la plus belle impression, y compris en mode vidéo dont la résolution peut grimper jusqu’à la 8K, nous avons confronté ce photophone à différents modèles actuels ou autres références. On laissera l’internaute se faire son opinion en consultant la série de clichés.

Ci-dessus, nous avons aussi produit une série spéciale pour comparer les facteurs de zoom 3x, 10x et 30x des Samsung Galaxy Z Fold 4 et Galaxy S22 Ultra. Il semble d’ailleurs que ce dernier l’emporte d’une petite longueur, même si son frère pliable propose d’excellents résultats aussi pour un smartphone…

Un bilan remarquable

Même si cet appareil n’est pas livré avec un chargeur, il prend en partie la charge rapide, c’est-à-dire jusqu’à une puissance de 25W, un point à améliorer par rapport à ses concurrents. Cela dit, ce combiné offre une autonomie appréciable de plusieurs jours, ce qui ne gâche rien!

Au final, ce concentré de puissance de 254 grammes qui se déverrouille avec aisance grâce à son capteur d’empreinte sur le côté séduit par l’infini de ses potentialités. Grâce à la puissance de son processeur, à sa compatibilité 5G et au Wi-Fi 6E, il se révèle être un véritable ordinateur de poche qui n’a pas fini de nous surprendre…

Xavier Studer

*Attention, un message indique qu’il faut utiliser ou un S-Pen prévu pour cet appareil ou basculer le S Pen Pro en mode Z.

Test photo. Samsung Galaxy Z Fold 4 5G

Test photo. Samsung Galaxy S22 Ultra 5G

Test photo. Apple iPhone 13 pro Max

Test photo. Oppo Reno 8 Pro 5G

Cet article a 11 commentaires

  1. Ted

    Lorsque je vois les photos de ce fold de profil, j’ai l’impression d’un bricolage. Les deux écrans ne sont pas parallèles. ca penche… On n’a pas l’impression d’avoir quelque chose de fini, mais plutôt d’un concept-phone. Et puis, j’ai l’impression que de devoir toujours déplier ce machin pour l’utiliser doit êttre pénible. ce n’est pas pour rien qu’il y a un 2e écran?! Bof! Je passe encore une fois mon tour.

    1. Spirito

      Bein c’est bien dommage car il est TOP à l’utilisation quotidienne. La qualité et les finitions sont au rdv, c’est du Samsung dans toute sa plendeur …

  2. Nycko

    Je retiens 254gr…
    L’iphone 13 pro max, ridicule unique écran de 6.7″ en comparaison, a juste 15gr de moins…c’est pas beau ça ?

  3. P. Henry

    Avoir une telle brique dans la poche ce ne doit pas être agréable, je préfère un bon smartphone de 6,6 pouces et qui coûte 4 fois moins cher, j’ai l’impression que ceux qui achètent ce genre de chose c’est plutôt pour épater leurs amis et connaissances…

    1. Nycko

      Une brique de 254gr qui vous offre un écran comme l’iPad mini et qui entre dans votre poche … Faut respecter.
      l’iPhone est la plus grosse brique avec ses 6.7″ et juste 15gr de moins.

      1. TommyB

        Iphone Pro 14 Max, épaisseur 7.9 mm
        Galaxy Z-fold 4. épaisseur 15.8 mm !!
        Personne ne s’est jamais plaint du poids de l’Iphone Pro Max, bien au contraire il y en a même qui trouve ça bien.
        260 Grammes ce n’est pas le poids d’une brique, on est d’accord, on en est très loin.
        Par-contre 16 mm d’épais on s’approche de l’épaisseur du parpaing utilisé dans certaines construction😁

        1. Nycko

          Épaisseur ? Mais vous avez cet écran de 7,6″ et un autre de 6,2″ sur l’Iphone ?
          Vous comparez une barque avec un paquebot…il y a pas aussi un zoom qui en est vraiment un sur le fold 4 ?
          Vous avez aucune idée de ce que vous comparez.

  4. Joel

    Dommage que le Mix 2 fold de Xiaomi soit réservé à la. Chine, 5.4 mm d’épaisseur ouvert et 11.2 fermé.
    Je le trouve plus réussi que le Samsung.
    Peut-être la prochaine génération arrivera chez nous .
    https://youtu.be/0g_rYL1P0I4

  5. Khalil

    Je l’ai depuis quelques semaines maintenant et oui il est lourd et prend de la place dans la poche…
    Mais on lui pardonne très vite ce défaut à l’usage. Pour lire des pages webs et des magazines c’est top. L’appareil photo est vraiment bon. Regarder ses photos et videos est un vrai plaisir.
    J’ai eu le stylet et la coque Samsung, c’est pas pratique et un peu encombrant, mais très agréable pour prendre des notes.
    Contrairement à ce que j’ai pu lire, les gens ne le remarquent pas trop et ce n’est pas vraiment l’outil de frime idéal, sauf si vous aimez passer pour un geek…

  6. John

    Je l’ai depuis 10 jours et je reconnais à Samsung sa parfaite maîtrise de l’écran, soit la partie matérielle de l’appareil. En revanche, au niveau logiciel, Samsung est loin derrière iOS, pas ergonomique, doublon entre appli Samsung et Google. Si Samsung veut offrir du premium, il faut le faire également au niveau logiciel, ce qui semble difficile avec Android, dont le modèle d’affaire et la quantité, et surtout pomper des données pour cibler la pub, contrairement à iOS, qui est la qualité, mais dont le prix est élevé. Je vais donc m’en séparer, et retourner à Apple dont je suis fidèle depuis 2010. Exemple pour illustrer mon propos, notification intempestive, alors que désactivée, impossible de sauver mon calendrier du téléphone vers le cloud de Samsung. Contacts triés nativement sur le prénom, donc toutes les applis qui utilisent les contacts, groudwire, whatsapp, signal, etc. trient selon le prénom, une aberration si on a plus de 200 contacts. Pas de dictionnaire interne pour trouver une définition de mot lorsque je lis mes articles sur les app le temps, le monde, le courrier international ? En revanche, l’écran est magnifique pour regarder Netflix, canal plus ou lire un livre sur Kindle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.