Huawei Mate 50 Pro le test multimédia d’un champion bridé

  • Post last modified:18/12/2022
  • Post comments:11 commentaires
Huawei Mate 50 Pro: pour la photo.
Huawei Mate 50 Pro: pour la photo.

 

Huawei Mate 50 Pro le test multimédia d’un champion bridé

Huawei continue de persévérer sur le marché des smartphones, même s’il est beaucoup moins visible en Suisse, notamment chez les opérateurs. Peu importe, voici le test multimédia du magnifique Huawei Mate 50 Pro cédé environ 1330 francs sur la toile. Que vaut ce concentré de technologies taillé pour la photo?

Dès la prise en main, l’ultime étalon du Chinois animé par EMUI 13 sur une base Android séduit d’emblée par son très haut degré de finition. Son look argenté et sa conception symétrique, certes très classique, lui confèrent un côté atemporel. Un grand signe de maturité, rehaussé par une coque transparente bienvenue. (Spécifications).

L’aspect soyeux du corps de l’appareil ainsi que sa finesse illustrent tout le savoir-faire de Huawei, qui a toujours été un pionnier du design mobile. Les quatre capteurs optiques mis en valeur dans un bloc circulaire soulignent instantanément l’orientation photographique de cet appareil.

Huawei Mate 50 Pro très rapide!

Dans le carton, on trouve encore un chargeur 66W pour le regonfler à la vitesse de la lumière l’accu géant de 4700 mAh. Ce Huawei Mate 50 Pro supporte par ailleurs différents modes de chargement rapides. En option, il est aussi compatible avec un chargeur sans fil maison compatible Qi d’une puissance de 50 W.

Comme toujours, je saute sur l’outil de banchmark AnTuTu pour me faire une idée de la puissance de ce smartphone. Excellente surprise, après quelques minutes, le verdict tombe: plus de 910’000 points, ce qui le place parmi les meilleurs grâce à la puce Snapdragon 8+ Gen 1, malheureusement 4G uniquement.

App Gallery ou Petal Search?

Privé des services Android, ce champion fonctionne toutefois à la vitesse de la lumière. Les fans de Huawei ne manqueront pas d’utiliser l’App Gallery ou Petal Search, qui donnent accès à une pluie d’applications. Là aussi, je n’ai pas résisté à en savoir plus en farfouillant dans les deux services applicatifs.

On trouve par exemple des applications comme celles des CFF, de SRF, de la RTS ou de 20 Minutes. Pour installer Meteosuisse, il faut rechercher l’APK sur internet. Malheureusement, la réception des alertes ne fonctionne pas, au contraire du reste de l’application toujours aussi indispensable. On peut aussi télécharger Alertswiss. Là aussi, l’application ne fonctionne pas totalement sans les services Google.

Des solutions parfois originales

De nombreuses applications bancaires, à l’image de PostFinance, manquent à l’appel. Quant à WhatsApp, j’ai réussi sans peine à installer la déclinaison business. Des modes d’emploi sur la toile expliquent comment installer la version de base, si nécessaire. Bref, il faut parfois être un peu geek pour utiliser ce Mate 50 Pro.

Précisons encore que certaines innovations ne seraient pas disponibles en Europe, comme la fonctionnalité d’appel d’urgence par SMS réservée à la Chine. L’Empire du Milieu bénéficierait par ailleurs de la version 3.0 d’HarmonyOS, alors qu’EMUI 13 est fourni en Europe pour être précis.

Premier test: ultra-fluide et efficace

Animé par cette puce de Qualcomm, ce Huawei Mate 50 Pro avale toutes les applications les plus gourmandes, épaulé par 8 Go de mémoire vive pour un stockage de 256 Go. L’écran OLED de 6,74 pouces, légèrement bombé, se caractérise aussi par un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Protégé par le verre «Kunlun Glass», il serait l’un des plus solides du marché.

Au passage, relevons déjà l’excellent scanner d’empreinte digitale placé sous l’écran ou la possibilité d’étendre la mémoire avec une carte externe maison. Une potentialité toujours plus rare… Enfin, précisons que ce smartphone est aussi étanche selon la norme IP68, toujours très important. Bref, il se positionne au sommet, malgré l’absence de la 5G, mais pas du Wi-Fi 6.

Cap sur la photo et la vidéo

Avec un objectif standard capable d’ouvrir à 1,4, ce Mate 50 Pro tire son épingle du jeu en basse lumière et fait mieux que le P50 Pro. Ses capteurs de 50, 13 et 64 Mpx font des merveilles dans des conditions difficiles comme l’illustrent les clichés des galeries photo ci-dessous.

D’autant plus que le zoom combiné, capable d’atteindre les 100x, est rehaussé d’une stabilisation plutôt remarquable. Côté netteté, il semble même prendre la tête par rapport à d’autres appareils aussi bien montés. Le dernier-né du Chinois, injustement puni par les Etats-Unis (à la peine technologiquement?) fait décidément très fort.

Un bilan tout en nuance

On ne cachera pas ici notre goût pour le design et la finition exemplaire des produits Huawei. Et ce Mate 50 ne fait pas exception. Si cette excellence justifie probablement un prix assez élevé en Europe, ce bilan comporte des zones d’ombre attendues, à commencer par l’absence des services Google.

Une fois de plus on constate combien il est difficile pour un constructeur de demander aux développeurs de petit ajustement pour assurer la compatibilité de leurs applications sur un système si proche de l’original… Quoi qu’il en soit, si l’on accepte de «bricoler» un peu, ce Huawei est un magnifique appareil à la fois puissant et au design classique atemporel.

Xavier Studer

 

Test photo. Huawei Mate 50 Pro

Test photo. Motorola Razr 2022

Test photo. Apple iPhone 14 Pro Max

Test photo. Samsung Galaxy S22 Ultra 5G

Cet article a 11 commentaires

  1. Nycko

    En utilisant l’application météo inclue dans les produits Huawei, vous êtes loin de ne pas être au courant de la météo.
    Deux appartement, 1 près de Thun et l’autre à Mürren et tout est ultra juste et précis.
    Landi météo est meilleur et plus précis que Meteosuisse aussi…..

    1. Ted

      De toute manière, aucune application n’est irremplaçable. et il reste le web mobile en dernier recours

      1. Alain, Vincent Bongiorno

        yep

        Une bombe atomique en photos

  2. Shi

    Sachant que 80% des apps à minima utilise le cloud messaging de Google, ok vous pourrez installez vos apps et trouver des alternatives aux manquantes. Par contre vous n’aurez aucune notification.

  3. DU GLAND

    Franchement ce téléphone est sans aucun intérêt à ce prix et sans 5G… Seul petit plus, la possibilité détendre la mémoire.

  4. merinos

    je plussoie à la fin de la phrase de Ted ci-dessus…
    ados et jeunes adultes ami(e)s d’un Natel intelligent, il existe un bon vieux service universel (–> non dépendant d’un système d’exploitation) pour accéder aux informations sur internet en déplacement: https://fr.wikipedia.org/wiki/World_Wide_Web avec un outil de cette famille: https://fr.wikipedia.org/wiki/Navigateur_web
    ***
    j’écris cela parce que cela semble être assez la honte de demander de l’aide pour vos tranches d’âges: https://emploi.developpez.com/actu/339530/La-honte-technologique-frappe-plus-les-jeunes-que-leurs-collegues-plus-ages-lorsqu-ils-rencontrent-des-problemes-informatiques/

  5. Sven von Hardenberg

    Huawei ou Xiaomi sont des entreprises chinoises, donc dépendantes de l’Etat chinois. La Chine reste un état totalitaire, malgré l’abandon progressif et partiel depuis 1978 de l’économie planifiée. La Chine n’est pas un Etat de droit et il n’y a pas de séparation des pouvoirs. Les entreprises chinoises sont donc soumises au pouvoir politique, c’est à dire au parti communiste chinois (comme le système judiciaire chinois). Il faut éviter, dans un contexte de graves tensions géopolitiques, d’acheter des produits qui renforce notre dépendance à l’égard du gouvernement chinois, représentent un risque pour la sécurité informatique des utilisateurs européens et fragilisent ainsi nos sociétés démocratiques. Le gouvernement lituanien a par exemple recommandé à ses citoyens en 2021 de ne pas acheter de nouveaux téléphones chinois.

    1. Nycko

      Ce n’est pas la Chine qui a reluqué pendant des années l’Europe en cachette mais bien les USA…vous voyez le loup au mauvais endroit…et comme par hasard ce sont les USA qui dise que les chinois sont un danger pour la sécurité nationale 😂😂😂😂😂😂

  6. P. Henry

    Huawei maintenant non merci, quand on a goûté les services de Google impossible de s’en passer 🐞

    1. Alain, Vincent Bongiorno

      J’ai le mat 50 de Huawei et j’obtiens toutes les applications Android et et… Google playstore etc avec mon compte Google.
      Avec Gspace vous pouvez en toutes transparence retrouver l’univers Google
      Cordialement votre,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.