Salt se développe sur le réseau de fibre optique de Pully

  • Dernière modification de la publication :27/02/2024
  • Commentaires de la publication :15 commentaires
Illustration: DALL-E3.
Illustration: DALL-E3.

Le déploiement de la fibre optique est parfois atypique comme à Pully. Dans cette localité vaudoise, les travaux sont dirigés par Pully4net, une filiale intégralement détenue par le groupe Swiss4net. Salt est le premier client de ce réseau qui se veut exemplaire…

Selon un communiqué de presse, le nouveau réseau de Pully4net est ouvert sans discrimination à tous les opérateurs télécoms intéressés. Pully4net est en charge aussi bien de la construction que de l’exploitation du réseau de fibre optique dans la ville vaudoise.

Rapide progression

A Pully, la construction et l’exploitation, par le spécialiste de la fibre optique Pully4net, du nouveau réseau de fibre optique point à point unique et couvrant tout le territoire progresse rapidement. Salt est la première entreprise de télécommunications à proposer ses services sur le réseau de fibre optique FTTH de Pully4net.

Depuis le deuxième semestre 2023, Pully4net construit et exploite l’unique réseau de fibre optique couvrant l’ensemble de la commune de Pully. À ce jour, de nombreux logements et entreprises ont déjà été raccordés à ce réseau unique et non discriminatoire.

Pour les particuliers et les entreprises

Salt propose désormais ses services sur le réseau de fibre optique global de Pully4net aux particuliers et aux entreprises. Ces derniers peuvent ainsi utiliser les offres internet, TV et téléphonie sur le réseau de fibre optique ultrarapide et sécurisé, et commander chez Salt divers services, selon un communiqué.

«Nous sommes ravis de pouvoir servir les premiers clients finaux sur le réseau FTTH moderne de Pully4net en collaboration avec Salt, notre partenaire de longue date», déclare Roger J. Heggli, CEO du groupe Swiss4net. Les services d’autres opérateurs seront prochainement activés sur notre réseau de fibre optique déployé sur toute la commune de Pully.

XS

Cet article a 15 commentaires

  1. Alain

    discriminatoire: adjectif
    “Qui tend à opérer une discrimination entre des personnes, des groupes humains : Mesures discriminatoires.”
    Ne s’applique pas à un réseau !

  2. macapuche

    Cher Monsieur Studer,
    J’habite Pully et je vous confirme que Swiss4net construit bien en ce moment un réseau FTTH sur le territoire communal sous le nom de Pully4net. Pour être complet sur le sujet, vous auriez pu préciser que Swisscom construit également, et en parallèle, son propre réseau FTTH sur la commune (mais cela n’était certainement pas indiqué dans le communiqué de presse que vous reprenez pour votre article 😉 ). C’est important de le préciser, car ce que Pully4net ne dit pas dans son communiqué, c’est que les services Swisscom ne seront pas disponibles sur son réseau, les 2 opérateurs n’ayant pas trouvé d’entente pour une coopération. Autrement dit, pour un propriétaire d’immeuble qui veut assurer que tous les services possibles soient disponibles pour les occupants dudit immeuble, il faudra accepter un raccordement aux 2 réseaux ! Dans ce cas, cela induira 2 raccordements, 2 boitiers fibre optique, et quelquefois 2 prises optiques dans les appartements. C’est totalement stupide, mais il semble que Swiss4net ait refusé de coopérer au moins pour la partie inhouse aves Swisscom…
    Je précise ceci pour que les habitants de Pully qui vous liraient ne se retrouvent pas « coincés » parce qu’ils n’auraient choisi de se raccorder qu’à un seul de ces 2 réseaux, à fortiori celui de de Pully4net.

  3. Tricoline

    C’est typique d’une commune riche qui a le moyen de jeter l’argent par les fenêtres pour disposer de 2 réseaux FTTH.
    Quel gaspillage

  4. CarlosO

    Regrettez-vous qu’il y ait une concurrence à Swisscom à Pully ? Etes-vous sûr que ce n’est pas Swisscom qui refuse un accord ?

  5. macapuche

    C’est surtout dû au fait que Swiss4net refuse systématiquement toute coopération avec d’autres opérateurs (comme c’est le cas à Morges également par exemple…).

  6. Vincent

    La faute à Swisscom qui préfère installer son propre réseau FttH plutôt qu’utiliser celui de Pully4net.

  7. Domlesgaz

    Si j compte correctement, on aura donc 4 prises qui font la même chose ou presque dans chaque appartement :
    – FTTH Swisscom
    – FTTH Pully4net
    – Coax Sunrise / UPC
    – Cuivre T+T qui ne sera pas démonté
    Plus la prise 230V pour alimenter la ou les box.
    Que ça soit l’opérateur ou le propriétaire d’immeuble qui paie ce “quadriblon”, c’est quand même les consommateurs qui se feront traire au final… Bien !

  8. Dominique B.

    Cher Macapuche,
    la responsabilité de cette situation aberrante avec l’installation de 2 réseaux revient clairement à l’opérateur pré-historique. PTT a refusé de déployer la fibre optique aussi longtemps que possible pour conserver son monopole. La fibre permet le libre choix de l’opérateur. Certaines villes ont perdu patience et ont organisé d’une façon ou d’une autre l’installation de la fibre optique. À chaque fois que cela s’est produit, Swisscom a démarré l’installation de son propre réseau optique. En tant que client, il faut choisir dans ce cas le réseau concurrent à Swisscom et sanctionner l’opérateur historique. Vous serez de toute façon mieux servi.

  9. macapuche

    Cher Dominique B,

    Je comprends votre point de vue, même s’il ne correspond pas totalement à la réalité.
    1. la ville de Pully n’a pas du tout été pro-active dans le déploiement d’un réseau FTTH. Elle a été approchée par Swiss4net et participe en fournissant des canalisations (à Morges, la ville est totalement étrangère à Morges4net, puisque ce réseau est le fruit d’une coopération entre Swiss4net et la Romande Energie). Il n’y a donc pas eu de volonté des municipalités d’accélérer le déploiement de la fibre, d’autant plus que Swisscom avait déjà déployé sur place du FTTS, avec des débits qui allaient jusqu’à 500 Mbps (j’ai moi même à Pully un raccordement FTTS, avec un débit de 300 Mbps).

    2. l’opérateur “pré-historique”, comme vous le nommez, a certainement beaucoup de défaut, mais pas celui de ne pas chercher les coopérations. Il le fait d’ailleurs systématiquement dans toutes les villes où un autre opérateur (électricien, téléréseau, …) est déjà présent. C’est le cas à Lausanne, à Genève, à Nyon, mais également dans des villes plus petites comme dans la zone de desserte de la SEFA par exemple. Il semble que Swiss4net n’a pas souhaité entrer en matière pour une telle coopération, même pas pour une coopération inhouse, ce qui est normalement la règle entre 2 opérateurs pour éviter des installations intérieures à double.

    Il est de bon ton, et peut-être est-ce normal, de taper sur l’opérateur historique, mais il suffit de jeter un oeil par delà nos frontières pour se rendre compte que nous avons en Suisse une situation privilégiée, avec des réseaux fixes et mobiles très développés, avec des taux de couvertures impressionnants.

  10. Patrick

    Dominique b. à raison. pully4net à commencer à développer son réseau avant que swisscom ne viennent aussi s’y mettre et je ne serai pas étonné que ce soit eux qui ne veuillent pas de coopération vu que pully4net se dit ouvert à tous et que salt y est!? cela fait des années que l’on attend la fibre optique en Suisse et l’ex régie PTT devenu swisscom, (mais qd même avec la confédération comme actionnaire principal et les autres doivent se démerder) , à tjrs tout fait pour garder un monopole ; rappelons-nous pour le dernier kilomètre le nbre d’années qu’il a fallu pour que les concurrents puisse se passer de swisscom pour les connections aux bâtiments. à la place de passer la seconde pour déployer cette fibre, la Suisse est trop petite pour le déploiement de swisscom et préfère se tourner sur l’Italie pour racheter des concurrents, alors très bien que d’autres s’y mettent et perso, y’a bien des années que je déconseille swisscom à mes clients vu que services égaux à prix inférieurs chez la concurrence !

  11. Patrick

    et c’est qui qui se connecte à ce réseau ? des animaux ? De plus, si vous aviez bien compris l’article, c’est précisé que ce réseau est ouvert à tous, sans discrimination ! 😉

  12. FTTy

    Il ne faut pas confondre réseau ouvert à tous les opérateurs sans discrimination et coopération ! Un réseau ouvert est un réseau sur lequel n’importe quel opérateur peut louer une ligne afin de servir un client. Les prix de location sont bien entendu à la hauteur de la liberté de faire du cherry picking. Et Swisscom le fait sur tous ses réseaux depuis un bout de temps, en layer 1, 2 ou 3. Et il est bien entendu compréhensible que l’opérateur historique, de par son obligation envers les autres opérateurs de fournir de la connectivité cuivre ou fibre optique, ne va pas louer de la fibre à des prix astronomique sur un réseau construit par un autre pour la sous-louer plus loin!
    Par contre une coopération est un accord de co-investissement ou de co-construction entre deux constructeurs de réseaux (comme Swiss4net, Ville d’Yverdon, SIG, Nyon, Swisscom etc) qui s’entendent pour construire une infrastructure partagée. Et cela, n’en déplaise aux détracteurs de Swisscom, cela fait depuis 2009 que des réseaux FTTH sont construits en coopération avec de nombreux acteurs et Swisscom, en toute intelligence. Mais pas avec Swiss4net ou xy4net…. bizarre, non ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.