Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Microsoft s’en prend encore à Google

Microsoft attaque Google Docs.

Microsoft attaque Google Docs.

Décidément, Microsoft n’arrête pas de s’en prendre à Google. Depuis quelques mois il multiplie les attaques en vidéo contre le géant de la recherche. Après s’en être pris à la question de la confidentialité, il s’attaque au service logiciel qui est son cœur de métier: Google Docs.

En effet, la suite en ligne de Google permet non seulement d’ouvrir, mais aussi de modifier les documents au format Office de Microsoft. Le numéro un mondial du logiciel se devait de répondre, même s’il y a mis beaucoup de temps… Découvrez ci-dessous sa vidéo parodique…

Un pari risqué?

Selon le blog officiel de Microsoft, la conversion de ses documents au format de Google revient à faire un pari et semble donc être très risquée. D’où cette comparaison effectuée dans un casino… Que penser de ce spot  de propagande?

Disons qu’il est toujours plus simple de travailler avec le même éditeur qui a créé le document. Pour avoir expérimenté pendant quelque temps le travail en parallèle avec Office et un logiciel libre équivalent, je dois dire que je peux témoigner des multiples problèmes de mise en page créés par ce genre de conversions…

Xavier Studer

Google Docs vs Office: visionnez la vidéo

D’autres exemples sur le site de Microsoft Scroogled.com

11 commentaires pour “Microsoft s’en prend encore à Google

  1. Elroy
    11/05/2013 à 10:47

    Intéressant. Mais au delà du problème de la fiabilité, la question de la confidentialité de Google qui lit tous vos mails est beaucoup plus sérieuse.

    • jean-Luc
      11/05/2013 à 1:09

      Tous le monde lit vos e-mail, si ce n’est pas Google, c’est quelqu’un d’autre….

      • Elzo
        11/05/2013 à 2:12

        Oui mais Google, à la différence des autres, a des centaines de types qui sont devant leurs ordinateurs qui ouvrent tous les courriels, un à un, pour prendre les mots clés qu’ils transmettent ensuite au service marketing. C’est du travail à la chaîne.

        Ne laissons pas Elroy plus longtemps dans l’ignorance. Je sais pas pourquoi, mais je prends le pari qu’il utilise les services d’une certaine marque. Et ceux-là, non seulement ils lisent aussi les courriels… mais ils se permettent de les censurer! Avis aux amateurs de vidéos hot, attention à ce que vous mettez comme objet car votre courriel pourrait ne jamais arriver à destination (non c’est pas moi, mais s’il faut la source ça doit se trouver). Ils choisissent quels livres sont bon pour vous et aussi ce que vous pouvez écrire dans vos courriels, si c’est pas beau…

        • jean-luc
          12/05/2013 à 12:36

          C’est plutôt des algoritmes qui analyse des mots clefs et qui renvoie de la pub dans les espaces publicitaire, l’analyse par des personnes concerne uniquement les services publiques comme YouTube ou picasa, ce qui me semble correcte si l’on ne désire pas que ceux ci se transforme en xtube…..

  2. Jo
    11/05/2013 à 10:55

    J’aime le top commentaire « 2013 and microsoft still can’t post HD youtube clips »… encore plus drôle que la vidéos ^^

  3. carl
    11/05/2013 à 1:08

    Ca résume la trouille de MS qui ne survit que par son monopole avec sa suite Office ou son OS bureau, ce qui est vraiment malsain

    • jean-luc
      12/05/2013 à 12:39

      J’aimerais bien survivre comme Microsoft qui est un fabricant d’OS et d’office, vous oubliez que nombre de logiciels utilise l’OS de Windows pour fonctionner….

    • Majipoor
      12/05/2013 à 2:39

      Pour info, Google ne vit que de son monopole sur les moteurs de recherche.

      • Xavier Studer
        12/05/2013 à 7:05

        Monopole? Je vous rappelle que Yahoo, Altavista et autres tenaient le haut du pavé il y a quelques années. Quant à Microsoft, il espère toujours percer avec Bing. Je ne pense pas qu’on puisse parler de monopole. Par ailleurs, Google a gagné cette place grâce à la qualité de son service…

  4. carl
    11/05/2013 à 1:16

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :