Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Téléréseaux: le numérique remplace enfin la TV analogique

La fin de la TV analogique est programmée.

La fin de la TV analogique est programmée.

Plusieurs téléréseaux, dont UPC Cablecom et Citycable, ont précisé mercredi à Lausanne les conditions du remplacement de la TV analogique par la TV numérique sur leurs réseaux. D’ici fin avril 2015 environ, la Suisse entière aura enfin basculé dans le monde numérique.

En Suisse romande, UPC Cablecom supprimera les 15 chaînes analogiques restantes entre le 24 mars et le 21 avril 2015. A Lausanne, Citycable cessera le 16 mars l’émission de ses programmes TV en analogique et diffusera exclusivement en numérique.

D’autres plus petits téléréseaux ont aussi annoncé le même changement. TVT Services SA (Renens, Crissier, Ecublens et Chavannes) basculera le 21 avril 2015. VO Energies (Vallorbe et Orbe notamment), la Société électrique de la vallée de Joux (SEVJ) et Le Mormonnet – Oronvision (JPNET) cesseront la diffusion analogique le 30 mars.

Toutes les infos sur la toile

Très soucieuses de faciliter cette transition, ces différentes entreprises ont mis sur pied de copieux plans de communication. Certains téléréseaux mettent par ailleurs à disposition gratuitement des décodeurs, comme UPC Cablecom ou JPNET. La majorité des ménages possède déjà des téléviseurs compatibles. La transition devrait se faire sans problème. Dans certains cas, il sera peut-être nécessaire de relancer une recherche de chaînes.

UPC Cablecom a mis en ligne de plus amples informations sur cette page. Citycable propose aussi un dossier à cette adresse. Rappelons que la TV numérique permet non seulement une meilleure utilisation des réseaux, mais aussi une meilleure qualité d’image. Parallèlement, le numérique rime avec une foison de nouveaux services.

Xavier Studer

 

6 commentaires pour “Téléréseaux: le numérique remplace enfin la TV analogique

  1. marco
    19/02/2015 à 9:15

    Et ne pas oublier que pas mal de radios sont diffusées aussi en clair et gratuitement en DVB-C sur le téléréseau, Upc par exemple en propose 170 dans tout le pays et pas que des reprises de FM car ils y a aussi des radios qui ne sont qu’en Dab+ et les radios étrangères.

  2. Tricoline
    19/02/2015 à 10:01

    Selon certaines sources, comme le forum internet http://www.regardtv.net le telereseau de Genève ville naxoo continuerait avec l’analogique !
    C’est étrange et contre toute logique, mais bon ce réseau semble voguer à vue depuis le rejet en votation populaire de sa vente a UPC
    Encore une genevoiserie de plus !!

    • marco
      19/02/2015 à 11:28

      C’est vrai naxoo ne s’en cache pas et en fait meme un argument commercial sur son Facebook.
      Et ensuite ils n’auront pas la place de mettre les nouvelles chaines qui seront sur cablecom, mais suis certains que c’est fait exprès et que dans quelques moins ils vont nous refaire une offre TV naxoo juste pour la ville de GE

  3. 20/02/2015 à 4:43

    Les Romands sont très inégaux face au câble
    ————————————————————

    Précisons que selon le téléréseau, pour un prix comparable, un Lausannois reçoit 2 fois plus de chaînes TV numériques en clair qu’un Neuchâtelois, par exemple.

    Lausanne propose 140 chaînes en clair et par exemple France 3, France 4 et France 5 en HD, TCM HD (cinéma), Ushuaïa HD, TV Breizh, etc., ainsi que de nombreuses chaînes destinées aux minorités linguistiques.

    UPC ne propose que 70 chaînes TV numériques en clair, ce qui en fait l’opérateur « romand » le plus radin. Inutile de préciser que TCM, Ushuaïa ou TV Breizh sont cryptées chez UPC, mais aussi de nombreuses chaînes pourtant gratuites sur satellite comme les BBC, France 24 ou de nombreuses autres chaînes françaises, allemandes, italiennes, anglaises et autres…

    Pour compléter ce panorama, mentionnons Netplus qui se situe à mi-chemin des deux offres précités, avec 100 chaînes en clair environ.

    Rappelons qu’un abonné au câble n’a pas le choix de son opérateur, contrairement au téléphone.

  4. BAISIN
    31/07/2015 à 5:15

    Il a fallu un moment pour que les téléréseaux ouvrent leurs chaines DVB-C aux récepteurs libres, c’ est madame Sommaruga qui en est à l’ initiative.Il s’ agissait, de mettre un terme au monopole des box propre des téléréseaux.

    Ce sont, d’ abord, les téléréseaux Alémaniques qui ont lancé le mouvement( R II Seez Net, Quick Line), par la suite vint ESR Sion, et, enfin UPC et Naxoo.

    Hormis UPC, la plupart des téléréseaux Romands, à l’ initiative de Citycable, distribuent, les chaines en norme DVB-T, permettant aux tv datant de 2005-2010, avec un tuner uniquement DVB-T de pouvoir être utilisables directement sur ces réseaux, à l’ exception des chaines DVB-T HD.

    Entre 2010 et 2013, Naxoo a proposé 38 Chaines DVB-T sur 022 Telegenève, mais UPC, actionnaire à 50% de Naxoo, a exigé que Naxoo utilse uniquement la norme DVB-C, en offrant, en compensation 70 Chaines DVB-C en clair.

    Cependant, malgré la suppression totale de l’ analogique PAL, les téléréseaux ont laissés une mire PAL qui est distribuée sur toutes les prises, afin d’ avoir un signal calibré, à destination des techniciens, lorsqu’ ils font des interventions chez les abonnés, afin de vérifier que les signaux arrivent convenablement sur la prise, avec leurs appareils testeurs, dont certains sont des extensions sur PC portable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :