Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Sécurité à domicile: Swisscom lance Smartlife

Le chevalier Swisscom veille sur votre domicile.

Le chevalier Swisscom veille sur votre domicile.

Après avoir fait ses premières armes avec Quing, Swisscom propose un nouveau programme cette fois destiné à 100% à assurer la sécurité domestique. Avec Swisscom Smartlife, il est possible d’installer et de gérer chez soi une armée de capteurs pour surveiller son domicile.

Il est ainsi possible de truffer sa maison de capteurs de mouvement, de présence, d’ouvertures de porte, de détection de fumée ou de fuites d’eau. Un système de vidéosurveillance se rajoute à Smartlife. Le puissant opérateur permet même de demander l’intervention d’une patrouille de Securitas…

SmartLife existe actuellement en deux versions. Ce produit de Swisscom est livré sous forme de kit à partir de 299 francs en tarif unique et sous forme d’abonnement supplémentaire à partir de 9,90 francs par mois et jusqu’à 24,90 francs par mois pour le produit le plus complet, selon un communiqué de presse diffusé mercredi.

Deux kits, deux abonnements

Le kit Security Starter à 299 francs contient un détecteur d’ouverture de porte et de fenêtre et une télécommande, en plus de la SmartLife Box. Quant au kit Security Surveillance à 499 francs, il est complété par une caméra HD mobile avec détecteur de mouvement et un connecteur intermédiaire. Une application mobile pour iOS et Android permet de visualiser les images.

Deux abonnements sont proposés. Avec Self Monitored à 9,90 francs par mois, le client peut être alerté par appel téléphonique, SMS ou e-mail en cas d’intrusion ou d’incendie. Pour l’abonnement Intervention à 24,90 francs par mois, Swisscom coopère avec Securitas, qui intervient sur place en cas d’urgence avec des forces de sécurité. Toute intervention entraîne alors des coûts supplémentaires d’au moins 250 francs.

XS

2 commentaires pour “Sécurité à domicile: Swisscom lance Smartlife

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :