Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom pourra tester des voitures autonomes

La voiture d'Autonomos Labs, avant les essais de Swisscom.

La voiture d’Autonomos Labs, avant les essais de Swisscom.

Swisscom a reçu l’autorisation exceptionnelle de pouvoir tester un véhicule autonome, c’est-à-dire piloté automatiquement sur la voie publique. Le sésame sera valable jusqu’à la fin de l’année et limitée à quelques tronçons.

Les premiers tests seront réalisés dans la ville de Zurich, est-il indiqué dans un communiqué de presse du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) diffusé mardi.

Véhicule berlinois

Le DETEC a approuvé la requête de Swisscom car il est probable que des voitures autonomes seront produites en série ces prochaines années et que la question de leur introduction en Suisse se posera. L’automobile de l’Université libre de Berlin utilisé dans le cadre du projet-pilote bénéficie d’ailleurs déjà d’une autorisation exceptionnelle pour circuler dans le Land de Berlin.

Le véhicule d’Autonomos Labs n’aura le droit de rouler en mode autonome que sur des tronçons définis. D’autres tronçons expérimentaux devront être approuvés par les autorités cantonales compétentes ou, s’il s’agit de routes nationales, par l’Office fédéral des routes (OFROU). Pour tous les autres trajets, la conduite s’effectuera de manière «conventionnelle».

Rapport Swisscom

Deux conducteurs au bénéfice d’une formation spéciale et capables d’intervenir immédiatement en cas de problèmes devront être présents en permanence dans la voiture. Le véhicule sera également équipé d’un bouton d’arrêt d’urgence. Par ailleurs, tous les paramètres des trajets devront être enregistrés, est-il indiqué dans le communiqué de presse.

Enfin, une assurance responsabilité civile avec une couverture de 100 millions d’euros devra être souscrite. Une fois les tests achevés, le puissant opérateur rédigera un rapport final, qui risque d’être très attendu. Dans l’intervalle, il dévoilera son projet à la presse le 12 mai.

Précisons que plusieurs sociétés travaillent actuellement sur le développement de tels véhicules, dont Google qui est très avancé. Des rumeurs font aussi état de l’intérêt d’Apple pour ce domaine d’activité.

XS

Visionnez la vidéo de présentation

7 commentaires pour “Swisscom pourra tester des voitures autonomes

  1. Oreille
    29/04/2015 à 7:36

    Probablement la seule entreprise qui peut s’offrir le luxe de l’essai sur route en Suisse.

    C’est un peu l’état qui se fait plaisir via son extension semi-privatisée ;-p} il y a des situations routières et géologiques plus simples ailleurs chez nos voisins pour ce genre de test en live.

  2. 29/04/2015 à 9:04

    Ce serait sur les autoroutes que ce serait utile, qu’on puisse lire, regarder la TV, regarder le paysage, dormir, tout en se déplaçant, comme en train.

  3. phil
    29/04/2015 à 10:27

    la technologie à ce niveau, c’est bien, c’est beau, ça peut aider… (je pense aux gens qui sont dans l’incapacité de conduire à cause d’un handicap)….
    mais personnellement, j’aime bien encore conduire ma propre voiture… avec le moins d’électronique possible…

  4. freemoto
    29/04/2015 à 1:00

    Hum, ils préparent un futur monopole?

  5. Torvi
    29/04/2015 à 3:28

    J’espère juste que ça ne va pas partir comme dans la domotique : 10’000 normes, beaucoup sont propriétaires, venant d’horizons totalement différents et aucune ne s’impose.

    Déjà quand on voit la foire que c’est au niveau des connecteurs des voitures électriques, je ne pense pas que ce sera mieux dans ce domaine…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :