Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Sunrise licencie: les télécoms suisses toujours sous pression

Le siège de Sunrise à Zurich.

Le siège de Sunrise à Zurich.

Dans l’ombre du puissant Swisscom, la quête des profits pénalise toujours un pan des télécoms helvétiques. Après UPC Cablecom, c’est au tour de Sunrise de licencier pour améliorer son fonctionnement. Rappelons en passant que du côté de Salt (anciennement Orange), ce processus est presque constant comme expliqué ici.

Sunrise réduit ses effectifs de 175 personnes (soit 165 équivalents plein-temps [EPT]), sur un total de 1890 emplois EPT. Ces mesures, qui seront mises en œuvre d’ici la fin du 3e trimestre, entraîneront des coûts ponctuels de 21 millions de francs jusqu’à la fin de l’année.

22 millions en moins par an

Le challenger helvétique des télécoms, qui communiquait encore il y a peu de temps sur le développement de ses effectifs, souhaite économiser ainsi tous les trois mois quelque 5,5 millions de francs à compter du 4e trimestre 2015. Sunrise explique qu’il «a entretenu le dialogue avec les représentants des salariés et le syndicat syndicom. Un plan social équitable pour tous les collaborateurs concernés est en place».

« Afin d’augmenter l’efficacité entre les divisions et d’éviter les doublons, Sunrise fusionne les unités professionnelles et résidentielles: la nouvelle organisation commerciale gérera tous les groupes de clients avec une direction unique. De même, le service à la clientèle résidentiel et professionnel sera regroupé dans une seule organisation », explique l’opérateur dans son communiqué de presse.

Un processus discutable

Selon Sunrise, cette réorganisation permettra «d’améliorer encore la fourniture du service et produira des synergies dans le développement de produits et processus et la numérisation. Sunrise veut continuer à renforcer l’expérience des clients, dans tous les segments, à travers ces changements d’organisation, et à favoriser les innovations pertinentes pour la croissance.»

Mon commentaire? Il est regrettable que Sunrise doive sacrifier son personnel pour atteindre des chiffres financiers acceptables. Une préoccupation qui transpire du communiqué reçu mardi. Sur le fond, je doute au plus haut point que cette réorganisation permette d’améliorer le service à la clientèle. Il est rare que ce processus se concrétise par l’engagement d’un ambassadeur de marque comme Federer. En revanche, le travail des collaborateurs est essentiel…

Xavier Studer

35 commentaires pour “Sunrise licencie: les télécoms suisses toujours sous pression

  1. Titus
    23/09/2015 à 7:01

    Bref,… Sunrise délocalise. Sunrise licencie. Sunrise va embaucher au Maroc, en Estonie,…
    Sunrise a un mauvais service client, une mauvaise hotline.
    Sunrise va engager du personnel bon marché, avec qui vous allez traiter et qui se trouve à 6000 km d’ici.
    Qui se connecte via un modem 56k, avec un accent ensoleillé.
    Finalement, je crois que je vais rester chez Swisscom ou passer chez K-Sys.

    • marco
      23/09/2015 à 9:20

      +1 payer si cher pour des services fait dans le 1/3 monde ca c’est de l’arnaque et non pas les « haut » prix de swisscom ou tout est suisse au moins.

  2. Tricoline
    23/09/2015 à 8:14

    Le marché des télécoms en Suisse est faussé depuis toujours, Swisscom a su agir en coulisse pour verrouiller son réseau et faire croire qu’il est le meilleur en opérant un raquet permanent sur ses clients, car tout est plus cher chez Swisscom !
    La concurrence ne fonctionne pas !
    Mas bon le peuple de ce pays semble composé de moutons biens tondus !

    • Eco
      23/09/2015 à 9:01

      +1

    • oxa2300
      23/09/2015 à 12:39

      Personne ne vous oblige à venir chez Swisscom et donc de critiquer ceux qui y sont en pensant qu’on se fait raquetter. Cette quête du tout meilleur marché et toujours moins cher nous amène a un nivellement par le bas de la compétitivité de la Suisse (que ce soit au niveau des télécoms, de l’alimentation ou autre). Je préfère payer 20.- de plus par mois pour mon abonnement Swisscom avec des personnes travaillant en Suisse et qui ont : une caisse de pension et des prestations sociales élargies, plutôt que de faire marcher une obscure société qui licencie et délocalise pour gonfler les revenus d’actionnaires.
      Sans parler que les services sont nettement meilleurs (box TV 2.0 ou natel) que la concurrence (UPC et Sunrise).

      • marco
        23/09/2015 à 4:34

        +1000000 mais laisse tomber les anti trouveront tjs un truc a redire, meme l’auteur de ce blog critique swisscom en l’affublant en permanence de petits noms à chaque fois alors que dans cet atricle il y en a peu pour sunrise.

  3. MsG
    23/09/2015 à 8:15

    Pas faux Titus 😉
    Lamentable ces licenciements 🙁

    <<De même, le service à la clientèle résidentiel et professionnel sera regroupé dans une seule organisation »
    Haha , Sunrise du low cost à tous les niveaux ! Les professionnels vont aimer 😉

    Federer – Sunrise ( Lol ) …

  4. 23/09/2015 à 8:28

    +1

    • rolgui
      23/09/2015 à 8:49

      idem

  5. Eco
    23/09/2015 à 8:55

    Ce sont pas des sociétés qui font du service social ou du bénévolat…. Quand on voit l’enorme avantage de départ qu’a eu Swisscom faut pas s’étonner…. La société qui avait crée Surnise n’a jamais pu récupérer son investissement initial et a été obligée de vendre….

  6. Jacques
    23/09/2015 à 9:01

    Vous avez écrit: Dans l’ombre du puissant Swisscom, la quête des profits pénalise toujours un pan des télécoms helvétiques. Après UPC Cablecom, c’est au tour de Sunrise de licencier pour améliorer son fonctionnement. Rappelons en passant que du côté de Salt (anciennement Orange), ce processus est presque constant comme expliqué ici.
    N’eût-il pas été plus adapté d’écrire »améliorer son rendement »?
    Je n’arrive pas à imaginer en quoi la diminution des effectifs peut améliorer la qualité des services aux clients.
    Les commentaires précédents sont parfaitement justes, j’ajouterai que parfois, les accents sont tellement prononcés, qu’il est difficile de les comprendre.
    Bonne journée.

  7. 23/09/2015 à 9:10

    je suis chez Sunrise depuis le tout début, rien à redire, jamais une panne, service client impeccable, tarifs au top, je paie 55 frs par mois pour le téléphone fixe tout illimité en Suisse, avec internet, que demander de plus ?

    • marco
      23/09/2015 à 9:58

      Justemetn tu n’as jamais eu de panne donc tu n’as jamais testé les services administratifs pour une facture incorrected ou les services techniques à l’autre bout du monde pour une panne technique, normal donc que tu soit content, mais le jour ou tu n’auras plus de tel pendant 1 mois et que le technicien à l’accant chantant te baladera tu feras comme les copains : welcome swisscom.

      • 23/09/2015 à 12:47

        Faux j’ai eu plusieurs fois des problèmes toujours résolu avec de gros crédit c’est sure que si tu arrive sur la hotline et tu crie direct ca va pas le faire. Même une erreur de ma part oublie d’arrêter un sms surtaxé d’un concours ce qui m’a fait plus de 200 CHF de téléphone une simple lettre email bah on m’a fait crédit . Une fois j’avais oublier mon 3g à l’étranger car je cherchais ma route par gps en France et me suis dit pas de problème c’est que 1CHF le méga bah non car j’étais encore sur une ancienne formule résultat 50 CHF là aussi j’ai parler au service client , envoyer un email d’explication et là aussi on m’a fait crédit . DONC CERTAINS ont vraiment pas de bol !?

    • phil
      23/09/2015 à 11:19

      si t’es content avec leur service, c’est bien… sois heureux !!! profite tant que ça fonctionne… c’est loin d’être le cas pour tout le monde… 😉

      • A.
        23/09/2015 à 8:21

        moi j’ai travaillé chez eux donc je suis bien placée pour répondre. OUI il y a des employés qui répondaient parfaitement aux attentes des clients (facturation, remboursement) et aussi au service technique mais quand on leur passait la ligne c’était compliqué de les avoir. Mais vu qu’il ont engagé ensuite des gens cela a été de mieux en mieux.

        Moi ? cela me désole mais vu que j’ai été licenciée par mon ancien patron , qui se reconnaîtra et qui est ou était dans le dépt Sunrise Business et qui savait très bien qu’il licenciait celle qui travaillait pas trop mal vu que je l’ai aidé à monter+maintenir les chiffres mais a préféré (une fois les chiffres atteints) donner le CDI à deux personnes qui ont été formées un peu par moi, je lui dit ainsi qu’à son équipe de choc : « Bonne chance »

        Je souhaite à tous les autres bcp de courage, beaucoup de ténacité et de garder le moral tant pour ceux qui resteront chez Sunrise que pour ceux qui devront « suer », écarter les nombreuses épreuves et les humiliations pour trouver un JOB .

        Par contre, pour certains (y.c. compris celui qui m’a « liquidée ») ils mériteraient la peine la plus dure qu’il soit!

        De mon côté, je sais que certains seront « contents » de savoir que pour moi tout va bien; merci…

        Antonella

        • 23/09/2015 à 10:59

          Pour te dire Antonella il est possible que ton chef soit aussi dans le lot effectivement ce sont surtout les cadres qui vont sauté à ce que je sais et qui a été publier dans la presse sur romandie.com car comme les unités vont être ensembles y’aura plus besoin d’autant de cadres ! Le support et les shops ne subiront je tiens à le préciser AUCUN changement.

          • A.
            24/09/2015 à 7:33

            cher Frédéric
            Merci pour tes mots. très belle fin de journée. Antonella

        • Titus
          23/09/2015 à 11:08

          ben tiens,… une raison de plus pour ne pas aller chez ces crevards de sunrise.

          • A.
            24/09/2015 à 7:35

            cher Titus, merci de ta gentillesse et compréhension. Tout le meilleur dans ce monde très dur tant dans les télécommunications que dans d’autres secteurs. Il faut je crois un peu plus d’humanité et les choses iraient mieux pour tous, cordialement antonella

        • Hellen
          25/09/2015 à 3:43

          Chère A. il ne faudrait jamais cracher dans la soupe, surtout si on l’a mangée pendant plusieurs années… Des restructurations, il y en a tout le temps et partout, et c’est jamais drôle, pour ceux qui partent et pour ceux qui restent. Maintenant, il y a des licenciements dus à autre chose qu’à une restructuration. Swisscom, Sunrise, Salt, finalement c’est du pareil au même, mais il ne faut pas confondre des personnes qui essaient de faire leur propre travail correctement et des patrons qui courent après les bénéfices. Souhaiter du mauvais à quelqu’un, même s’il t’a licencié, n’est vraiment pas fair-play, et si tout va bien pour toi, pourquoi n’as tu pas tourné la page????

          • A.
            25/09/2015 à 7:18

            j’ai tourné la page le souci mon ex patron m’a donner un CDD et ensuite n’a pas voulu que j’aille me présenter à 4 postes pour un CDI car il me donnait le CDI. Tu trouve normal ? c’est moi qui a passé 2 ans au chômage et pas lui donc ..tu ne peux pas l’appuyer sorry

            mais OK tu as raison j’ai tort. Tout le meilleur aux chefs de sunrise et à tous de mon côté je n’interviendrai plus sur ce site. (mais on voit que tu n’a pas passé par là). Bisou Antonella

          • A.
            25/09/2015 à 7:25

            ta réponse me fait rire car un chef qui te dit NON ne vas pas te présenter aux autres postes fixes je te donne le contrat fixe et qui après avoir rapporté le chiffre que lui voulait expédie moi (et les autres) tu as raison : je souhaite le meilleur à celui qui licencie de cette façon car c’est vrai c’est lui qui a fait 2 ans de galère pour trouver un JOB chère H.
            Je ne vais plus intervenir sur ce site et oui désolée j’ai tourné la page mais s’exprimer c’est compliqué et lit correctement ce que j’ai noté … A

  8. 23/09/2015 à 12:43

    Bah pour dire j’ai la tv chez Swisscom le jour ou c’est tomber en panne il a fallut 1 semaine pour trouver la panne et encore c’est le technicien de Sunrise qui l’a trouver en effet lors d’un autre raccordement dans mon quartier ils avaient croiser les câbles de la fibre optique avec un autre logement !!!
    Pour en revenir au service client AUCUN POSTE NE SERA SUPPRIME NI DANS LES SHOP c’est vraiment qu’au siège central pratiquement que les postes seront supprimer cela concernera surtout les cadres puisque simplification des structures DONC moins de chefs ! 2. depuis 1 an Sunrise rapatrie son call center en Suisse progressivement donc là aussi dire que son call service est à l’étranger est faux en cas de surcharge il est dévier en Allemagne. C’est sure que certaines personnes te font penser que c’est l’étranger comme cette dame qui parle italien MAIS c’est LUGANO oui oui c’est en Suisse.
    De plus comparer à Swisscom Sunrise avait annoncer cela aux syndicat depuis bien longtemps c’est pas un truc comme ca décider en un jour faut pas s’arrêter juste sur un écrit dans la presse mais suivre les conférences de presse ou était présent le syndicat des employés.
    Le secteur Business de Sunrise fonctionnait pas bien vu les résultat du test Bilanz comparer au Privé donc il font tout pour redresser la barre et c’est normal.
    Qu’a fait Swisscom il y a deux ans voir trois vous vous rappeler pas du licenciement de 300 personnes et plus ….. Certains ont la mémoire courte ! Vous voulez plus d’emploi favoriser Sunrise c’est pas en restant chez Swisscom que vous favoriserez la concurrence et après faudra pas venir crier au scandale qu’il y a en a plus et que les prix doubleront !!!

  9. Aldebert Després
    23/09/2015 à 1:19

    A propos de ce licenciement massif du près de 10% de l’effectif de Sunrise, à savoir de 175 employés, ces employés licenciés pourront toujours postuler à Swisscom !

    Ben oui, Swisscom ne cesse d’augmenter son effectif d’année en année… pour l’élever à plus de 21’000 employés ces temps-ci.

    • 24/09/2015 à 1:21

      Il faut aussi rappeler que Swisscom a racheté la société italienne Fastweb, et que ce rachat s’est révélé un fiasco total. Pourquoi une société publique Suisse devait acheter une grosse société à l’étranger ? Elle avait tellement d’argent qu’elle ne savait pas quoi en faire ? Swisscom aurait mieux fait d’investir cet argent dans l’infrastructure suisse.

  10. 23/09/2015 à 1:49

    @Aldebert Despres Bah oui ils rachètent toutes les entreprises y compris maintenant le car sharing et bientôt ca sera la Migros la Coop et pourquoi pas les entreprises électriques ensuite on aura plus qu’à pleurer. A noter que comparer aux autres entreprises qui ont pas d’aide CE SONT TES IMPOTS qui paient Swisscom puisque que c’est la Confédération qui est actionnaire on verra le jour ou la Confédération lâche Swisscom ce qu’il adviendra UN nouveau Swissair …..

    • Oxa2300
      23/09/2015 à 2:26

      Révisez votre économie, être actionnaire (qui plus est actionnaire historique) ne veut pas dire qu’ils subventionnent Swisscom. Ils en sont propriétaires pour une partie et, à ce titre, reçoivent les distributions de bénéfices comme tout un chacun peut les recevoir. Etre dans le capital action ne signifie donc pas subventionner une entreprise et ce sont encore moins vos impôts qui sont utilisés. La confédération récupère une partie de ses investissements mais ne subventionne en aucun cas Swisscom avec l’argent de nos impôts. C’est tout ! Et, tant qu’à faire, je préfère encore voir la confédération être actionnaire majoritaire, qu’un fonds de capital investissement domicilié dans un pays à fiscalité inexistante…

    • misenta
      23/09/2015 à 2:46

      Est-ce que vous travaillez chez Sunrise car vous êtes bien au courant des choses de cette entreprise?!
      Quant à Swisscom, ce ne sont pas nos impôts qui la « paye » mais plutôt le contraire, c’est-à-dire que ces bénéfices renflouent les caisses de la confédération (on peut presque parler d’impôts indirects mais au moins ils restent en Suisse!).

  11. akemstar
    26/09/2015 à 1:57

    Swisscom externalise leur Hotline, c’est a dire qu’ils font appel a un prestataire de Services.
    Sous payé et aucun Avantage comparé a un salarié Swisscom.
    Donc c’est pas mieu que Sunrise, 1 employé Swisscon et 1 employé de Sous traitance font le meme boulot dans la meme ville Avec 2 salaires differents. conditions de travail differentes, moins de vacances, moins de pauses, moins de cotisations…
    Alors Swisscom opérateur N*1 en Suisse Sous-traite, pour Economiser de l’argent, certes toujours en Suisse, en Revanche pas les employés ! et aucune baisse de Prix !

    • 28/09/2015 à 7:25

      Sérieux? Avez-vous des preuves de ce que vous avancez?
      Si c’est vraiment le cas,… Alors il n’y a plus que K-Sys.ch qui a ses bureaux à Genève, son entreprise à Genève, sa hotline à Genève. Et qui pour l’instant ne soutraite pas.

      • Fab23
        29/09/2015 à 9:39

        Cela fait des années qu’en tout cas une partie de la hotline est en France… (et certainement ailleurs). Faut redescendre sur terre…

        Il faut bien les sortir les 2 millards de bénéficie par an… Dont la moitié va à des privé alors que le peuple à payé les infrastructures…

    • 29/09/2015 à 9:57

      Voici la réponse de Christian Neuhaus, porte-parole de Swisscom: « La satisfaction de nos collaborateurs revêt une grande importance à nos yeux. Swisscom traite la majeure partie des demandes de ses clients en interne. Toutefois, pour nous permettre de gérer les périodes de pics, des partenaires externes reprennent une petite partie des requêtes. Afin de garantir une affectation flexible et efficace, depuis cette année, le travail de nuit – de 22h00 à 7h30 – est en outre assuré par un partenaire externe. Nous ne collaborons toutefois qu’avec des entreprises en Suisse, de manière à ce que les employés puissent bénéficier des bonnes conditions-cadres de notre pays. Tous nos partenaires doivent ainsi s’en tenir à la loi suisse sur le travail. Par ailleurs, nous gardons un contact étroit avec nos partenaires. Des sondages réguliers montrent que leurs collaborateurs sont satisfaits de leurs conditions de travail. On peut encore préciser que les employés de notre principal prestataire sont au bénéfice d’une convention collective de travail (CCT). »

  12. Akemstar 2.0
    04/10/2015 à 9:32

    Haha ! Oui une CCT depuis le 1er septembre 2015.. Qui a d’ailleurs fait diminuer le temps de pause journalier de ses employés.. Et rien ne changera au fait que pour le même boulot un employé SWISSCOM et un employé EXTERNE n’ont pas DU TOUT les mêmes conditions de travail ni salaire.
    Et tout ceci pour faire économiser quelques briques.
    Pourquoi Swisscom externalise ? Posez vous les bonne questions !

  13. Donquichotte
    06/10/2015 à 1:22

    Christian Neuhaus utilise toute ces capacités diplomatiques et démagogiques pour affirmer des demi-vérités qui on le seul but de cacher ce qui réellement advient dans la brume. En particulier ces affirmations on le but de dévier les pensés des mensonges que il affirme comme vérités. « La satisfaction de nos collaborateurs revêt une grande importance à nos yeux », cela est peut-être vrai pour les internes, mais est loin des années lumières en ce qui concerne les externes, qui ne représentent eux simplement un chiffre d’affaire et rien d’autre.
    « des partenaires externes reprennent une petite partie des requêtes » , si pour vous reprendre plus de 80% au moins du support technique est une petite partie des requêtes alors oui, cette affirmation est correcte……
    « Des sondages réguliers montrent que leurs collaborateurs sont satisfaits de leurs conditions de travail » , tout d’abord, qu’elle est ici la définition de régulier? et ensuite ou sont ces sondages ? quand a été fait le dernier sondage ? je défi quiqu’onques à me prouver la véridicité de cette dernière affirmation qui pour moi est tout simplement un pur exercice rhétorique sans aucune réelle fondation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :