Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Xperia Z5: le test du dernier champion de Sony

Sony Xperia Z5.

Sony Xperia Z5.

Dès la prise en mains, l’Xperia Z5 équipé d’un écran Full HD de 5,2 pouces surprend par sa ceinture en métal légèrement saillante. Si ce détail assure une bonne tenue, il faut constater que cela produit une sensation assez désagréable. Sinon, Sony propose toujours l’un des modèles les mieux finis du marché.

Le Nippon nous propose toujours un sandwich de verre, ce qui présente un avantage esthétique, mais aussi ses désavantages. Cette fois, Sony a dépoli le verre. On a presque l’impression de tenir entre les mains une sorte de plexiglas. Sympa.

A peine démarré, on ne peut résister à configurer le scanner d’empreintes digitales, logé sur le bouton marche/arrêt. Après un processus d’apprentissage comparable à ce que font les autres, j’ai été surpris par la fiabilité du dispositif oblong et plutôt étroit.

Un appareil puissant, sans être une référence

Passé cette étape, il convient de vérifier la puissance du smartphone, équipé du Snapdragon 810, célèbre pour ses problèmes de surchauffe. Sur AnTuTu, ce monstre de puissance tutoie les 58’000 points, mais semble légèrement en retrait par rapport à aux derniers Galaxy de Samsung. Pour info, lorsqu’on filme en 4K, une mise en garde nous rend attentif à d’éventuels problèmes de surchauffe…

Passons donc au capteur photo de 23 millions de pixels, potentiellement l’un des plus piqués du marché. Et c’est un petit choc de voir que malgré une telle définition l’appareil produit de clichés corrects dans des situations de basse lumière. Les différents modes proposés par Sony sont par ailleurs utiles au photographe amateur.

Selfies de qualité vidéo 4K stabilisée

Le mode selfie, si populaire dans notre société narcissique, fait aussi des merveilles. Sa résolution de cinq millions de pixels, en 4/3 donne des résultats corrects. L’absence d’une torche ou d’un quelconque système d’éclairage est un manque par rapport à la concurrence.

Et la vidéo ? Et bien, il faut commencer par dire que contrairement à d’autres constructeurs Sony propose un mode 4K stabilisé du plus bel effet. Après cinq minutes de tournage, avec un smartphones déjà réchauffé par quelques tests, je ne suis pas parvenu à interrompre l’enregistrement.

Bilan correct

Sinon, Sony est fidèle à lui-même. Il propose un bel appareil compatible LTE, rapide sur internet et à l’autonomie de plusieurs jours, une fois le mode Stamina enclenché. A l’extérieur, il est particulièrement lumineux en plein soleil. Dommage toutefois que son nouvel étalon ne bénéficie pas d’Android 6, mais soit resté scotché à Android 5.1.1, ce qui est déjà pas mal.

Au final, il est dommage que ce smartphone ne soit pas plus confortable en mains. La résistance à l’eau du fleuron de Sony, son design, son port micro-SD (carte jusqu’à 200Go) , la rapidité du scanner d’empreintes et la qualité des capteurs photos sont néanmoins d’indéniables atouts. Sans parler du tuner FM RDS ! N’hésitez pas à le prendre en mains en magasin pour vous faire une idée. Dès 678 francs en version 32 Go avec 3Go de RAM sur la toile.

Xavier Studer

Comparatif photo Sony Xperia Z5, iPhone 6S Plus, Huawei Mate S et Samsung Galaxy S6 Edge+ suivra

Le Sony Xperia Z5 Compact Bond Edition en exclusivité chez Swisscom.

Le Sony Xperia Z5 Compact Bond Edition en exclusivité chez Swisscom.

4 commentaires pour “Xperia Z5: le test du dernier champion de Sony

  1. Popol
    27/10/2015 à 7:47

    Allez Monbeug, viens déverser ta haine :’-)

    • MonBug
      27/10/2015 à 10:13

      Pas besoin. On ne tire pas sur l’ambulance 🙂 nous avons la, le dernier Sony….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :