UPC veut faire oublier son passé en biffant «Cablecom»

  • Post last modified:28/05/2016
  • Post comments:6 commentaires

UPC: le logo du premier câblo-opérateur du pays.Comme nous l’avait expliqué il y a quelques mois UPC Cablecom, cette firme basée à Zurich, mais en mains américaines veut améliorer son image. Depuis mercredi, le «Cablecom» d’UPC Cablecom est entré dans l’histoire. L’entreprise se nomme désormais UPC en Suisse, tout comme en Autriche. Le logo a aussi été remanié et devient multicolore. Il sera introduit au cours des mois à venir en Autriche.

Parallèlement, UPC lance en Suisse alémanique UPC News TV, sa propre émission mêlant information et divertissement. Elle est diffusée depuis neuf ans en Autriche, est-il indiqué dans un communiqué de presse diffusé mercredi.

Un nouveau départ?

En décembre de l’année dernière, le CEO Eric Tveter avait dévoilé la nouvelle identité visuelle de l’organisation régionale Autriche & Suisse. C’est aujourd’hui chose faite. Le patron du groupe «transnational» se réjouit d’ailleurs de cette nouvelle identité, comme il l’explique dans le même texte de presse.

«Maintenant, nous nous appelons UPC dans les deux pays. Nous nous voyons comme une entreprise internationale synonyme d’excellent service, d’innovation, d’attention portée aux clients, de divertissement et d’internet rapide dans tout le pays», estime l’homme d’affaires.

On ne refait pas l’histoire

Mon commentaire? Il ne suffit pas de changer le logo et la marque d’une entreprise pour effacer ses problèmes. On ne refait pas l’histoire, même si tous les puissants de ce monde ont toujours essayé par tous les moyens d’influencer son écriture, par exemple en employant des hagiographes à une certaine époque…

Dans la même veine, le marketing et la communication ne remplaceront jamais un produit bien conçu et un travail sérieux… Engager des stars, des sportifs de haut niveau ou des miss n’est probablement plus suffisant. Surtout à l’époque de notre société de l’information basée sur internet et les réseaux sociaux!

Xavier Studer

Cet article a 6 commentaires

  1. rolgui2002

    Comme vous le dîtes si bien dans votre dernier commentaire, on ne refait pas l’histoire.

  2. Yannick

    Le bon moyen ? Un service client compétent et une technique robuste et éprouvée… Si la technique fonctionne le service client est moins chargé… Bref je reprends l’expression quand on a la santé tout va. Les frustrations des clients viennent d’où ? La technique et le service client… Je ne connais personne chez UPC qui se plain de ne pas avoir téléclub… Ceux qui veulent téléclub sont chez swisscom… Non les plaintes sot liées à la technique… Pourquoi chez swisscom on paie un abo 100Mb alors que notre ligne atteint les 80 Mb seulement ?

    Bref regardons vite salt… Orange n’était pas aimée de tous… Bah est ce que salt est mieux aimée ? Hmm je pense que c’est le statut qu’on…

  3. Thibs

    Qui parle ici de refaire l’histoire? UPC assume au contraire son histoire pas toujours glorieuse… Le but est ici pour UPC de s’améliorer dans le futur: rien à voir avec le fait d’influencer l’écriture de l’histoire!

    1. Tom

      Croissons les doigts!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.