Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Télécoms: Mobilezone éjecte Salt de son offre!

Mobilezone biffe Salt de son assortiment.

Mobilezone biffe Salt de son assortiment.

La politique tarifaire de Salt ne semble pas plaire à tout le monde. Mobilezone a annoncé vendredi en publiant ses résultats en progression, qu’il ne comptait plus offrir les produits de Salt à ses clients. Un revers qui arrive alors que le numéro trois du mobile n’a pas encore réglé tous ses problèmes informatiques.

«Le contexte de marché dans les ventes au détail et sur le marché B2B en Suisse reste un beau défi à relever. Il s’est avéré durant ces derniers mois que les stratégies commerciales de Mobilezone et Salt étaient trop différentes pour continuer de proposer aux clients des produits Salt attrayants. C’est pourquoi Mobilezone mise sur ses partenaires Swisscom, Sunrise, UPC et TalkTalk et ne propose plus de produits Salt», indique le premier revendeur indépendant de smartphones du pays.

Nouveau départ à la communication

En voulant en savoir plus du côté de chez Salt, j’ai appris vendredi en fin de journée que la communication subissait un nouveau départ après celui de la responsable Thérèse Wenger passée chez le concurrent Sunrise. Il est vrai qu’il était étrange de s’entendre régulièrement dire d’un porte-parole: «merci de ne pas citer mon nom, mais uniquement celui de Salt»…

Pour revenir à Mobilezone, n’oublions pas qu’il commercialise en Suisse sa propre offre mobile sous la marque Talk Talk. Comme il l’explique ci-dessus, on comprendra que le positionnement de Salt ne lui plaisait pas puisque ce dernier opérateur casse régulièrement les prix pour séduire les clients qui passent par internet ou sa hotline…

Informatique toujours sous perfusion

Un coup dur pour Salt qui dispose depuis quelques semaines d’un nouveau CEO? Difficile à dire. L’entreprise continue ses grands travaux pour tenter de renflouer le navire passablement mis à mal, notamment sur le front informatique, avant l’arrivée du nouveau propriétaire, l’entrepreneur à succès hexagonal Xavier Niel.

M’interrogeant sur la facturation prépayée de certains numéros et ne pouvant pas obtenir les détails voulus sous forme de PDF, j’ai appris récemment lors de mes échanges qu’une nouvelle évolution informatique semblait en préparation. Cette nouvelle mouture pourrait arriver dans quelques mois. A cette occasion, certaines anciennes formules pourraient disparaître.

Quoi qu’il en soit, une fois que Salt aura terminé d’optimiser sa «logistique», cet opérateur pourrait faire parler de lui en Suisse… A suivre!

Xavier Studer

14 commentaires pour “Télécoms: Mobilezone éjecte Salt de son offre!

  1. Anjoco
    20/08/2016 à 8:48

    Précisons qu’en plus des produits Swisscom, Sunrise, UPC et TalkTalk, Mobile Zone offre les produits M-Budget Mobile à l’instar de la Poste. Une excellente solution depuis que Swisscom ne propose plus la vente et le support des produits du géant orange dans ses Swisscom Shops.

    Il n’est donc pas indispensable de se rendre dans un magasin M-Eletronics pour M-Budget Mobile comme le prétend Swisscom dans la presse. Bon à savoir !

    • 20/08/2016 à 10:52

      Tout à fait d’accord, M-Budget Mobile est sûrement l’opérateur qui propose le meilleur compromis qualité/prix ! En plus, on bénéficie tout de même de l’excellent réseau mobile de Swisscom. Leurs offres ne conviendront pas aux clients consommant beaucoup de données, mais pour les autres (comme moi), je ne pouvais pas espérer mieux.

      Au sujet de l’article, c’est quoi cette histoire avec le « front informatique » ?

      • 20/08/2016 à 11:32

        Avant de devenir Salt, Orange Suisse avait changé de système informatique dans la douleur. Aujourd’hui, il en reste encore des traces…

  2. Etienne
    20/08/2016 à 9:19

    Si vous voulez mon avis, Niel n’a aucune envie de continuer la coopération avec les revendeurs. La stratégie serait plutôt de baisser les prix en abolissant les commissions.

  3. La vérité
    20/08/2016 à 10:23

    J’aime bien le titre du texte, mais comme déjà mentionné : c’est plutôt Salt qui eject Mobilzone.
    Car c’est Salt qui paye pour avoir son espace chez Mobilzone.

    • 20/08/2016 à 10:28

      La réponse de Salt interrogé sur ce point: « Aucun commentaire ». Etonnant, non?

      • Etienne
        20/08/2016 à 10:29

        Non, pas étonnant venant de Niel.

    • Ludo
      20/08/2016 à 1:13

      On ne sait pas qui a cessé la collaboration, mais à priori c’est une mauvaise nouvelle pour Salt… A moins que Salt possède des chiffres de vente et s’est aperçu que les ventes via Mobilezone étaient trop faibles.

  4. Leoziito
    20/08/2016 à 9:05

    Si jamais ça fait déjà depuis le 1er Juillet 2016 que Mobilezone, Interdiscount ansi que MediaMarkt et si je ne me trompe pas FUST qu’ils ont arrete de vendre du Salt.

  5. phil
    20/08/2016 à 11:55

    C’est de plus en plus entrain de devenir un opérateur lowcost, lowquality et bigemmerdes il me semble.

  6. Pierre Blattner
    21/08/2016 à 8:17

    Salt est tout simplement indigne de confiance tout comme l’était Orange!

  7. marco
    22/08/2016 à 11:22

    Et dire qu’ils se voulaient « haut de gamme » pour concurrencer Swisscom avec un service et des appareils et que le client paye 1 an d’avance …. quand je pense aux pigeons qui ont payé 1000.- d’avance engagés sur 2 ans et qui now voient des offres à 20.-/mois ….

  8. Mick_co
    23/08/2016 à 4:00

    Au jour d’aujourd’hui, prendre un abonnement bloqué sur deux ans, il faut être fou.

  9. Pierre
    24/08/2016 à 11:10

    Nouveau en suisse depuis 5 mois, j’ai bénéficié de -45% via internet sur salt europe du coup 49 par mois.
    Par rapport à la France c’est enorme voir inimaginable pr un français mais sur Genève lausanne c’est vmt un bon plan
    OK je suis engagé 1 an mais d’ici là je pense que les prix auront encore baissé.
    On est très loin du low cost sur la téléphonie suisse.
    Niel en France a énormément apporté j’espère qu’il en fera de même ici sans perdre en qualité même si la comparaison est impossible.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :