Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: la design Apple Watch series 2 sur le gril

Apple Watch series 2 étanche à 50 mètres.

Apple Watch series 2 étanche à 50 mètres.

La montre connectée d’Apple, qui se vend désormais mieux que nombre de montres traditionnelles, comme l’a indiqué la pomme lors de sa keynote, reste des plus séduisantes. Elle est d’ailleurs la montre connectée qui donnerait le plus de satisfaction à ses propriétaires, selon Cupertino… Test complet de l’Apple Watch series 2 disponible dès 419 francs.

Comme pour l’iPhone 7, à première vue peu de choses la distinguent de la mouture précédente que nous avions testée ici. La première chose qui surprend lors de la mise en fonction de l’Apple Watch series 2 est une plus grande rapidité pour récupérer tous les contenus de la version précédente. Rien de plus simple pour apparier son iPhone 7 au garde-temps d’Apple, il suffit de la «scanner» avec l’application correspondante. Cool!

Pas de panique pour ceux qui souhaiteraient conserver leur ancienne Apple Watch. L’iPhone permet en effet de gérer deux montres. Dans mon cas, j’ai toutefois dû réinitialiser la première montre pour la passer de l’iPhone 6S Plus à l’iPhone 7 Plus, en répétant les opérations ci-dessus. Ensuite, il est possible de configurer les systèmes pour qu’ils passent automatiquement d’une montre à l’autre pour être certain de ne manquer aucune application. Sympa.

Apple Watch series 2: WatchOS plus puissant

Dès le démarrage du système, on retrouve une interface connue. Le processeur, plus puissant, confère aussi une plus grande réactivité à WatchOS3, qui permet moult fonctionnalités supplémentaires, notamment lors de l’envoi de messages. Lors du démarrage, il faut indiquer un mot de passe pour protéger sa montre lorsqu’on la retire de son avant-bras.

La montre d’Apple permet toujours de faire fonctionner un vaste choix d’applications. En activant le pressoir, on les atteint sans peine. Il est ainsi possible de mesurer très rapidement ses pulsations cardiaques lorsqu’on fait de la marche. Le bouton inférieur permet de passer facilement d’une application ouverte à l’autre.

Le GPS pour des tracés sans l’iPhone

On peut par exemple consulter sur sa montre son activité quotidienne. Le GPS intégré permet désormais d’enregistrer son parcours sans avoir besoin de l’iPhone. Pratique puisque ça permet de laisser son smartphone dans la voiture ou à la maison.

Son parcours effectué, on retrouve le tracé graphique complet sur son iPhone. Il suffit de se rendre dans l’application activité, puis dans l’historique. En cliquant sur son parcours, une icône itinéraire permet de le visualiser. Le GPS semble plutôt précis, même si comme pour ses concurrents, on se retrouve parfois de l’autre côté de la rue ou dans des immeubles.

Indications choisies pour le sport

De manière générale, Apple met à disposition une série de menus qui permettent de suivre ses progrès dans différents sports. Par défaut, on connaît ainsi la fréquence cardiaque moyenne ou le dénivelé avalé, sans plus de détail. Même si les indications sont moins précises que sur une Polar V800, par exemple, elles conviendront à nombre de sportifs du dimanche….

Au quotidien, l’affichage de ce nouveau garde-temps connecté donne entière satisfaction en plein jour. Apple a en effet boosté la luminosité proposée, ce qui ne se voit pas en intérieur, mais est appréciable dès que l’on sort de chez soi, surtout lorsque le soleil brille.

Test: Apple Pay indispensable

Autre point très positif, la possibilité de payer avec Apple Pay. Lors du processus de mise en service de la montre, la pomme propose de scanner sa carte de crédit. Le logiciel avale sans autre votre prénom, nom et numéro de carte. Après avoir introduit la validité de carte et son code de sécurité, c’est la fête pour autant que l’émetteur de carte soit reconnu…

Comme nous l’avons déjà vu ici pour la Swatch Bellamy, payer en NFC est un réel bonheur. On s’y habitue très rapidement et on y prend goût. Je me suis par exemple fait surprendre à essayer de payer avec ma vieille Tissot T-Touch entre deux essais de montres disposant de cette fonction…

La montre connectée idéale?

Apple Watch series 2, la montre connectée idéale ? Presque. La tocante de la pomme permet en effet de terminer sa journée avec 40% d’autonomie restante. Cela dit, une Polar M600, par exemple, permet aujourd’hui de tenir plusieurs jours en ayant l’heure affichée en permanence, ce qui manque à cette mouture…

Reste une réelle expérience utilisateur grâce à WatchOS, des applications simples à utiliser et un design toujours aussi magnifique. La possibilité de changer très facilement de bracelet pour une mouture en plastique avant d’aller à la piscine, puisque cette Apple Wach series 2 est étanche, constitue un atout de taille. Une belle réussite à l’autonomie toutefois perfectible.

Xavier Studer

Apple Watch series 2 étanche à 50 mètres.

Apple Watch series 2 étanche à 50 mètres.

3 commentaires pour “Test: la design Apple Watch series 2 sur le gril

  1. Olga
    03/10/2016 à 2:33

    Bof. Cher et pas très utile. Je préfère porter une vraie belle montre et mettre une montre de sport pour le sport…

  2. Lucien
    03/10/2016 à 5:26

    Un collègue m’a fait une démo. J’ai été bluffé lorsqu’il a payé des boissons au Coop Pronto avec Apple pay

    • Eric
      06/10/2016 à 1:22

      Je confirme : Apple Pay sur mon iPhone, c’est rapide et sans limite de montant (limite carte associée)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :