Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Musique sans fil: le test des écouteurs Jaybird Freedom Bluetooth

Jaybird Freedom: le test des écouteurs taillés pour les sportifs.

Jaybird Freedom: le test des écouteurs taillés pour les sportifs.

Logitech poursuit ses efforts dans le domaine de la musique. Après avoir commercialisé plusieurs produits sous la marque UE Boom, il a acquis l’américain Jaybird dont il a lancé récemment officiellement les écouteurs Freeedom sur le marché suisse. Test d’un accessoire Bluetooth pour sportif, résistant à la sueur et à la boue, cédé environ 170 francs sur la toile.

Dès la prise en mains, on constate que le concept est légèrement différent de ce qui se fait généralement. Non seulement les deux écouteurs sont reliés par un fil sur lequel se trouve la télécommande, mais en plus ils sont accompagnés de multiples accessoires.

Des Jaybird Freedom pour tous…

On peut, par exemple, choisir entre des embouts en silicone ou des autres dans une matière baptisée Comply, c’est-à-dire une sorte de mousse isolante et s’adaptant à la forme de l’oreille. Ces trois embouts sont évidemment livrés dans trois tailles différentes. Des ailettes originales permettent encore de fixer plus solidement les écouteurs à ses oreilles.

En plus de ces éléments, les Jaybird Freeedom sont livrés avec deux clips (jour ajuster la longueur du fil derrière sa tête) et une pince pour pouvoir fixer ses oreillettes à sa guise. Un petit adaptateur/chargeur et son câble de charge ainsi qu’une petite pochette complètent le tout. Chacun choisit ensuite la personnalisation souhaitée. La vidéo ci-dessous illustre ces différentes possibilités. Rien à voir avec d’autres concepts plus «communistes», livrés sans aucune forme de personnalisation…

Pour commencer, il faut charger l’adaptateur et les oreillettes. Seules, ces dernières sont conçues pour délivrer environ 4 heures en Bluetooth. Rechargées une seconde fois par l’adaptateur/chargeur, elles permettent l’écouter ses chansons préférées pendant quatre heures supplémentaires.

Jaybird Freedom: le test des écouteurs taillés pour les sportifs.

Jaybird Freedom: le test des écouteurs taillés pour les sportifs.

Test des Freedom: un son personnalisable

Ceci fait, il faut télécharger l’application MySound qui permet en quelques secondes de coupler les Freedom à son smartphone. Ce petit programme permet ensuite de connaître l’autonomie restante de ses écouteurs et de choisir entre de multiples profils de son. Il s’agit donc d’un égaliseur graphique avec une multitude de suggestions sonores…

En effet, la première écoute de la dernière version des Jaybird Freedom surprend. Le son est particulièrement dynamique et les basses plutôt marquées, ce que nombre de jeunes apprécieront. Les médiums semblent par défaut un peu faibles, ce qui peut être adapté grâce à l’égaliseur, en réduisant éventuellement un peu les basses.

Pour le reste, ce casque est agréable non seulement à porter, car il isole très bien des bruits extérieurs, mais se distingue aussi par une certaine musicalité. Les sportifs bougeant beaucoup apprécieront certainement les ailettes brevetées de fixation auriculaire, un peu déconcertante lors d’une première utilisation.

Jaybird: un bilan favorable

Toujours à l’usage, la possibilité de mettre simplement sa musique en pause depuis la petite télécommande ou d’en ajuster le volume constitue un plus. Attention toutefois, le casque est si léger que cette opération peut se traduire par la perte d’une oreillette lors de la manipulation si l’on ne les fixe pas par dessus les oreilles, comme illustré dans la vidéo ci-dessous…

Au final, ce produit surprend agréablement par son haut degré de personnalisation. Contrairement à Apple qui pense avec ses Airpods qu’il n’y a qu’une taille et une forme d’oreilles, Jaybird de Logitech se positionne judicieusement sur le terrain de la personnalisation avec ses Freeedom.

Xavier Studer

5 commentaires pour “Musique sans fil: le test des écouteurs Jaybird Freedom Bluetooth

  1. CH
    24/02/2017 à 8:29

    J’ai aussi acheter les écouteurs et revendus de suite personnellement je n’ai pas aimé le son et je trouve pas que les basses sont marquées c’est vrai qu’il y a la possibilité de faire des réglages mais pas trouvé terrible, les goûts et les couleurs. A la place j’ai acheté les bose nettement mieux

    • 24/02/2017 à 8:38

      Quel sont vos casques de référence vous permettant de dire que les basses ne sont pas marquées?

  2. CH
    24/02/2017 à 8:44

    Beats et bose ou je trouve les basses plus marquée mais comme je l’ai dit c’est une question de goût nous n’avons pas tous la même oreille pour la musique.

    • 24/02/2017 à 8:47

      J’emploie pour ma part différents modèles de Sennheiser, largement utilisés par les pros, notamment pour leurs capacités de monitoring… Le son n’est pas qu’une question de goûts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :