Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test des AirPods: une première étape prometteuse vers la musique 100% sans fil

AirPods d'Apple: un test au-delà d'un look stylé...

AirPods d’Apple: un test au-delà d’un look stylé…

Apple a surpris le monde du high-tech l’année dernière en lançant une première génération d’AirPods; une paire d’écouteurs Bluetooth autonomes. Prise en mains et test d’un premier pas magistral vers la quintessence de la musique nomade sans fil!

La prise en mains d’un tel produit signé Apple est toujours un grand plaisir. Dans le carton blanc estampillé de la pomme, on découvre le petit coffret contenant les deux écouteurs au design soigné et raffiné. A peine mis dans les oreilles, les deux AirPods se connectent à l’iPhone sans avoir besoin d’entreprendre une quelconque action.

Une alerte visuelle indique sur l’iPhone 7 que les derniers gadgets sont tous chargés à environ trois quarts de leur capacité… La réserve d’énergie est précisée aussi bien pour le boîtier, qui permet de recharger environ dix fois les deux appendices, que pour les deux AirPods, individuellement.

AirPods: un design élégant et confortable

Comme j’avais pu le constater lors d’un premier essai en septembre dernier, les deux écouteurs se glissent confortablement dans l’oreille. A ma plus grande surprise, ils tiennent bien dans l’oreille malgré leur finition en plastique dur. Il faut dire que dépourvus de câble et très légers ces appendices sont taillés pour un tel usage.

Sans aucun réglage, la connexion Bluetooth permet la transmission de la musique. Pour régler le volume, il est indispensable d’utiliser les boutons sur l’iPhone ou de faire appel aux services de Siri ou en tapotant deux fois sur l’un des AirPods ou en appelant l’assistant comme à l’accoutumée avec la formule «dis Siri…». Un réglage physique sur l’un des écouteurs comme le proposent d’autres constructeurs sur des casques Bluetooth récents aurait été un plus.

Une utilisation agréable lors du test

Dans un environnement peu bruyant, on oublie rapidement ses AirPods puisqu’on focalise toute son attention sur la musique. Attention alors à certains gestes… En retirant un pull-over, par exemple, on prend le risque de faire tomber un ou ses deux AirPods. C’est dire si ces deux écouteurs sans fils se font discrets! Excellent.

Apple a soigné les détails. Lorsqu’on retire l’un ou les deux AirPods, la musique est mise en pause et reprend dès que l’on remet à ses oreilles les écouteurs. Génial. La prise d’appels et aussi facilitée par Siri. Reste que là aussi, dans des environnements bruyants, cette action sera probablement plus simple à accomplir directement depuis le smartphone pommé.

Apple iPhone 7 et AirPods.

Apple iPhone 7 et AirPods.

Les AirPods isolent peu du bruit ambiant

Evidemment, dans des environnements plus bruyants, les AirPods ne proposent pas une isolation phonique d’écouteurs équipés d’embouts en silicone. Il est ainsi piquant de constater qu’une paire de Sony à trente francs, même sans annulation active du bruit ambiant, fait mieux… Cédés 179 francs, les AirPods disposent d’une belle marge d’évolution en la matière.

En matière de compatibilité, il faut indiquer que le petit coffret est équipé à l’arrière d’une petite touche qui permet d’activer le couplage Bluetooth avec n’importe quel appareil. Je suis ainsi parvenu sans aucune difficulté à associer, par exemple, les AirPods d’Apple à un Samsung Galaxy S7. Evidemment, pas de Siri ou de mise en pause de la musique sur Android.

Test: un son équilibré et dynamique

Reste la question de la qualité sonore. Globalement, ces AirPods proposent un son dynamique de qualité et plutôt équilibré sur l’ensemble de la gamme de fréquences. Les basses sont notamment généreuses. Malgré leur prix, ces écouteurs ne proposent toutefois pas un son aussi détaillé que des casques taillés spécifiquement pour les mélomanes.

Au final, je reste favorablement impressionné par cette magnifique création d’Apple dont l’autonomie de quatre à cinq heures est remarquable. S’il est difficilement compréhensible qu’un produit vendu à ce prix reprenne globalement le design général des écouteurs de base de l’iPhone, la qualité de la conception, de l’ergonomie et la facilité d’utilisation constituent de réels plus.

Xavier Studer

AirPods d'Apple: un test au-delà d'un look stylé...

AirPods d’Apple: un test au-delà d’un look stylé…

16 commentaires pour “Test des AirPods: une première étape prometteuse vers la musique 100% sans fil

  1. Yann
    30/01/2017 à 7:32

    Merci pour le test. Les avez-vous essayé en mouvement (course à pieds, vélo, …). Sont-ils adaptés à ce type d’activité ?

    • 30/01/2017 à 7:35

      Uniquement en marchant. Pas de problème. Je n’ai pas osé les essayer pour le ski de fond, de peur d’en égarer un dans la neige. Même s’ils tiennent bien dans l’oreille, le risque existe…

      • Domlesgaz
        30/01/2017 à 9:24

        Astuce du jour : porter un bonnet ou un bandeau !

  2. 30/01/2017 à 7:49

    Ok pour la technologie intégrée, le prix est presque correct… Mais qu’est-ce que c’est moche!

  3. chrisge
    30/01/2017 à 9:10

    Alors on lance les paris ?
    Combien de temps avant d’en perdre un et de devoir racheter la paire à prix d’or ???
    1 semaine ? 15 jours ?

    • Grand Lapin
      30/01/2017 à 10:13

      Apple les vend à l’unité pour un tel cas. La prochaine version de iOS permettra aussi de savoir où on l’a perdu.

      • vinni
        30/01/2017 à 12:59

        Pas avec précision… seulement si c’est « chez soi », « au travail », ou « dans la rue »…
        Autant dire que c’est un peu un epic fail de lire « vous avez perdu votre airpod dans la rue », car autant dire qu’on ne le retrouvera jamais.
        Pareil pour « chez soi » : On sait bien qu’il est chez nous, mais on ne le trouve pas, justement !

  4. chrisge
    30/01/2017 à 11:00

    Waouh ! quel progrès alors ! et ça coutera 1/2 prix ?

  5. vinni
    30/01/2017 à 1:01

    Moi je les trouve juste Horribles !! Vraiment, mais vraiment moches ! En plus comme relevé ils n’isolent rien du tout, et du coup sans télécommande filaire on est obligé d’avoir bluetooth + siri activés en permanence pour pouvoir passer d’une piste à l’autre. Bonjour la durée de vie de la batterie du téléphone.

  6. Pedro
    30/01/2017 à 7:15

    J’ai du mal a comprendre l’intérêt de devoir recharger ces écouteurs en plus du lecteur…
    A part pour la natation ou il faut un système spéciale, il n’y aucun problème a avoir un câble qui passe sous un habit. Vous imaginez les avantages ? Moins cher, pas besoin de les recharger, pas de risques de les perdre parce qu’il y a un fil qui les retient, c’est beau la technologie…

  7. Anjoco
    30/01/2017 à 7:32

    Absolument d’accord avec les deux commentaires précédents !

    Du reste je n’ai jamais croisé quelqu’un qui se promenait avec ça dans les oreilles.

    Vu le prix et la mocheté ce sera certainement le fiasco au bout du chemin …

  8. Eric
    31/01/2017 à 12:37

    J’ai reçu mes AirPods le 30 décembre et les utilise quotidiennement, y compris dans la rue. Ils tiennent bien en place dans les oreilles et ne les ai encore jamais perdu, même en courant pour prendre le train.

    J’ai été bluffé par la qualité du son et les basses sont étonnement marquées. Le fait de n’être pas trop isolé avec l’extérieur permet d’éviter tout accident. Lors d’appels téléphoniques, mes interlocuteurs me reçoivent 5 sur 5.

    Autonomie : j’ai pu écouter de la musique sans jamais recharger les écouteurs de Freiburg im Brisgau (D) à Genève. Ensuite, la recharge est hyper rapide : 15 minutes en charge = 3 heures d’écoute !

    Leur design est sympa et discret. Je partage l’avis de Xavier Studer au sujet de ce produit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :