Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

#MWC17: galerie photo, vidéo et premier bilan des prises en main

Plusieurs smartphones haut de gamme ont été présentés au MWC 2017 de Barcelone, dont le Sony Xperia XZ Premium, premier du genre à être capable de surfer jusqu’à un gigabit/sec et de posséder un écran 4K HDR. Huawei, Nokia, LG, Alcatel, BlackBerry et d’autres ont aussi parfois fait sensation: premier bilan!

MWC 2017: la galerie photo des nouveautés

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sony fait fort avec son Xperia XZ Premium

Commençons par Sony qui a probablement dévoilé le smartphone le plus avancé du marché avec son Xperia XZ Premium dont la finition des prototypes semblait excellente. Comme le démontre la vidéo ci-dessous, la prise de photographies grâce à l’autofocus prédictif est simplement incroyable.

J’ai également été fortement impressionné par la capacité de cet appareil à filmer jusqu’à 960 images par seconde grâce à une mémoire additionnelle placée sous le capteur photo. Au final, Sony propose l’appareil le plus innovant du salon. Dommage qu’il faille attendre fin mai, voire début juin,  pour pouvoir l’acquérir….

Nokia en outsider attendu

La deuxième grande surprise est venue de Nokia, seul constructeur à être capable de présenter trois appareils en aluminium animés par Android 7.1.1. Il y a fort à parier que ces Nokia 3, 5 et 6 pourraient rencontrer un certain succès sur le marché, notamment en raison d’une politique de mise à jour qui se voudrait exemplaire.

En mains, ces appareils se caractérisent par une finition exemplaire. Je me suis même demandé s’ils ne s’agissait pas du meilleur rapport qualité-prix actuel. En effet, trop souvent les Chinois, à l’image de Huawei ou Nubia proposent leurs smartphones avec des versions passées d’Android et ne les mettent pas à jour. Le Nubia Z1 Mini, toujours sous 5.1, par exemple, devrait ainsi peut-être migrer vers Android 6.0 un jour, selon les responsables du stand…

Huawei assure avec son P10

Du côté des Chinois, c’est évidemment Huawei qui a le plus de visibilité. Avec son P10, il propose un modèle puissant, excellemment bien fini et dans l’air du temps. Son revêtement métallique contre les traces de doigt est plutôt une réussite, car antidérapant.

Côté processeur, la dernière mouture du Kirin maison parvient à faire exploser les benchmarks, comme j’ai pu le constater. Nous reviendrons bientôt avec un test complet de ce qui est aujourd’hui une belle réussite animée par Android 7.0.

LG revient avec son G6

Du côté des Coréens, LG a assuré avec son G6 et son écran allongé de très bonne définition. Ce smartphone tout en longueur fait bonne impression en mains. Pas trop large, il est utilisable. Toutefois, sa longueur pose d’autres problèmes pour les petits doigts.

L’utilisation de la surface avant est effectivement optimale. Il n’y a ainsi pas de surface inutilisée en haut et en bas de l’écran. Avec son G6, LG réalise probablement ce que beaucoup atteindraient en réduisant au minimum le nombre de boutons physiques…

L’innovation des outsiders…

Côté innovation, il faut parfois aller chercher ailleurs que chez les grandes marques. C’est donc chez Alcatel que nous avons été étonnés de découvrir un appareil dont le dos permet d’afficher des messages ou des alertes grâce à un système de LED. Innovant et très sympa.

Relevons enfin que de nombreux constructeurs chinois ou portugais proposent des modèles ultrarésistants pour une bouchée de pain. Citons notamment le modèle en liège d’Ikimobile ou le Rock de Hisense.

Enfin, des Chinois comme Gionee, avec son capteur photo à profondeur de champ variable, proposent toujours des modèles qui toujours très intéressants… BlackBerry, au contraire peine toujours à convaincre avec son dernier KEYone, dont les touches sont toujours aussi dures à utiliser… Pour terminer sur une note suisse, les montres connectées de MyKronoz avec aiguilles ont aussi fait sensation!

Xavier Studer, de retour de Barcelone

L’essentiel en bref

  • Sony Xperia XZ Premium, écran 5 pouces 4K, autofocus prédictif Motion Eye et super slow motion à 960 images par seconde. Dès fin mai pour 799 francs.
  • LG G6: écran de type FullVision, 5,7 pouces,  QHD 16:9 de 2880 x 1440 pixels. Double capteur de 13 millions de pixels avec grand angle.
  • Huawei P10 / P10 Plus avec capteurs Leica. Ecran 2K. Finition en aluminium. Dès le 24 mars pour 649 francs suisses.
  • Huawei Watch 2 avec assistant Google: dès 349 francs suisses en avril.
  • Nokia 6 en aluminium: écran de 5,5 pouces, Android 7.1.1 dès 229 euros. Edition Arte Black à 299 euros.
  • Nokia 5 en aluminium: écran de 5,2 pouces, Android 7.1.1 à 189 euros.
  • Nokia 3 en aluminium: écran de 5 pouces, Android 7.1.1 à 139 euros.
  • Nokia 3310 couleur: jusqu’à un mois d’autonomie avec le jeu Snake pour 49 euros.

11 commentaires pour “#MWC17: galerie photo, vidéo et premier bilan des prises en main

  1. Ludo
    05/03/2017 à 14:17

    Les Nokia ont l’air très intéressants. Certes, ils sont sur le marché de l’entrée de gamme, mais la fiche technique est correcte et la version stock d’Android laisse penser à des mises à jour fréquentes et rapides. De plus, à titre personnel, je déteste les applications ajoutées par les surcouches des constructeurs, surtout quand il est impossible de les désactiver. Autant dire que je suis très heureux quand un constructeur annonce une version stock d’Android.

    J’espère que Nokia aura du succès et produira des smartphones milieu et haut de gamme.

    Quant au 3310, il peut être intéressant pour les nostalgiques ou pour une population qui cherche juste un téléphone à bas prix. Je pense aux personnes âgées et aux enfants dans les premières années d’école.

    • 05/03/2017 à 14:33

      J’ai l’impression que Nokia offre la meilleure qualité, le meilleur design et peut-être le meilleur OS, sans sur-couche. Ils se sont engagés à toujours tenir leur smartphone à jour. La meilleure surprise de Barcelone avec Sony, toujours excellent!

  2. Pierre Henry
    05/03/2017 à 15:18

    excusez moi, mais on dit : une bouchée de pain, car une bouche de pain ça n’existe pas .
    Vous pensez que ce modèle portugais en liège sera livrable en Suisse ? merci.

    • 05/03/2017 à 15:34

      Merci de lire mes articles jusqu’à la dernière ligne! Selon le responsable du stand, il devrait pouvoir être commandé aussi depuis la Suisse.

  3. Applefan
    05/03/2017 à 16:25

    C’est rien par rapport aux 10 ans de l’iPhone.

  4. 05/03/2017 à 17:27

    “BlackBerry, au contraire peine toujours à convaincre avec son dernier KEYone, dont les touches sont toujours aussi dures à utiliser…”

    LOL. Vous êtes bien les seuls à le penser. Il suffit de lire les commentaires anglons-saxons, italiens ou russes via YouTube pour se rendre comtpe que vous avez tout faux.

    TOUS sont unanimes : le BlackBerry KEYone est une pure réussite et aurait un clavier fantastique. Certains n’hésitant pas à conseiller cet achat et a re-découvrir un mobile avec un clavier physique.

    Qui croire?

    Vous qui semblez détester BlackBerry ou des journalistes objectifs?

    • 05/03/2017 à 17:42

      Pourquoi est-ce que je détesterai Blackberry? Les personnes que je connais et qui l’ont essayé ont été du même avis: pitié un clavier tactile… Cela dit, les fans retrouveront leurs touches inutilisables… Ils représentent aujourd’hui environ 1% du marché. La messe est dite.

      • 05/03/2017 à 19:55

        Ceci dit, prenez la peine de voir les commentaires des vidéos de ce KEYone via Youtube et vous verrez que 7/10 personnes sont prêts a lâcher leur mobile pour celui-ci.

        Le clavier tactile est hors-sujet pour écrire longtemp et beaucoup. Essayez d’écrire 50/100 lignes ou une page A4 et vous verrez qu’un clavier physique est beaucoup plus efficace.

        Sur un clavier tactile, quand vous tapez un A il arrive souvent que le Z s’affiche. La correction automatique propose un mot suivant ce que vous tapez. Une correction automatique est efficace que si les lettres tapées sont justes. TOUS on se trompe souvent. Vous et moi.

        Quand vous tapez un A sur un clavier physique on ne peut pas taper un Z par qu’on a mal visé le clavier. Et donc la correction automatique sera plus efficace.

        Regardez les tablettes Android ou iPad. Apple propose par exemple un clavier physique a ajouter sur sa tablette. En dehors de l’aspect “business”, le clavier physique via une tablette va permettre de mieux taper et d’être plus efficace. C’est prouvé et logique.

        Prenez deux dactilos et demandez-leurs de taper via une tablette en tout tactile et via un ordinateur. En final celle qui sera sur l’ordinateur sera plus efficace. Et le correcteur automatique ne pourra rien n’y faire puisqu’il fonctionne suivant ce que vous tapez. Si vous mal à un moment donné, le dictionna ire est faussé. DOnc on efface et on recommence. Perte de temps et ça n’arrive pas via un clavier physique.

        Sur un smartphone c’est exactement pareil.

        Pour écrire ces lignes ici il m’a fallu m’y reprendre plusieurs fois puisque en tapant ces 30/40 lignes j’ai “sauté” des lettres et dû effacer et recommencer quelques mots. Vous auriez eut le même problème que moi. D’autres aussi.

        Avec un clavier physique, j’aurais eut moins de soucis de frappe et aurait fini avant.

        Donc oui, au clavier physique.

        • 05/03/2017 à 20:03

          Je n’ai pas besoin de regarder les vidéos ou de lire les commentaires puisque j’ai pu me faire mon avis en l’essayant de mes propres mains… Cela fait toute la différence!

    • Bobnic
      06/03/2017 à 11:48

      Je suis fan de Blackberry, et un clavier physique pour moi est un vrai plus. Pourtant le Keyone ne m’intéresse pas vraiment. Les technologies utilisées étaient déja présentes sur le Passport ou le Priv. Quand aux specs là aussi aucun progrès par rapport à ses prédécesseurs. Sans compter un prix beaucoup trop élevé.
      Donc en résumé: aucune innovation + prix trop élevé = échec assuré !