Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Wi-Fi: le gigabit internet partout dans la maison avec le Netgear Orbi? Test

La base et le satellite Netgear Orbi disposent d'une connectique USB2.0 et jusqu'à quatre prises RJ45 chacun.

La base et le satellite Netgear Orbi disposent d’une connectique USB2.0 et jusqu’à quatre prises RJ45 chacun.

L’accès à internet est devenu plus indispensable que jamais de la cave au grenier pour gérer ses affaires courantes, ses trésors et la vie de tous les jours. Pour obtenir une couverture idéale en tout endroit, on peut se tourner vers un système capable d’étendre le réseau sans fil comme le Netgear Orbi qui comprend une base et un satellite pour assurer une couverture Wi-Fi partout dans la maison. Test.

Les deux accessoires cédés près de 470 francs sont vraiment design et modernes. Ils font aussi leurs poids, ce qui semble indiquer une certaine qualité. On commence par installer la base sur son modem/routeur existant avec un câble RJ45 et en l’alimentant en électricité à l’aide d’un petit transformateur.

Connexion initiale

Pour terminer la configuration de la base, il faut ensuite se connecter sur celle-ci avec un ordinateur au travers d’un câble RJ45. Il est alors possible de choisir si le Netgear Orbi se comporte comme un point d’accès ou un routeur. Ceci fait, on branche sur l’électricité le satellite, dans un endroit choisi de son domicile pour étendre la couverture Wi-Fi.

En quelques clics et quelques minutes, les deux appareils sont reliés entre eux et mettent à disposition un réseau Wi-Fi dont la configuration initiale est indiquée sur une étiquette avec le routeur (modifiable). Dans les paramètres, une option permet de mettre à jour en principe automatiquement la base et le satellite. Concrètement, j’ai dû télécharger et installer manuellement celle du satellite, le reste s’étant ensuite achevé automatiquement.

Beamforming et MIMO

Dans les paramètres avancés, il est ensuite possible de pousser au maximum les paramètres de son Netgear Orbi pour par exemple activer des technologies comme le beamforming ou le MIMO, également en cours de déploiement sur la 4,5G et qui devraient permettre à la 5G de faire des étincelles. Evidemment, votre serviteur s’est empressé d’activer ces options et d’essayer d’en mesurer le résultat…

Tout d’abord, sur une ligne symétrique en fibre optique à un gigabit, j’ai constaté une déperdition de l’ordre d’environ 20 à 30% en branchant le Netgear sur ma Sunrise Internet Box. En filaire, là où je mesurai jusqu’à un maximum de 950 Mbits/sec, j’atteins environ les 690 Mbits/sec en pointe. Cette baisse de régime peut donc se répercuter sur le débit maximum disponible en Wi-Fi.

Dans l’interface d’Orbi, je constate ainsi que les différents périphériques se connectent à un maximum de 866 Mbits/sec. Pour comparaison, dans l’interface de ma Sunrise Internet Box, je note que ma Sunrise TV UHD peut se synchroniser jusqu’à 1,7 Mbits/sec, toujours de manière théorique.

Des centaines de Mbits/sec à disposition

La base et le satellite Netgear Orbi disposent d'une connectique USB2.0 et jusqu'à quatre prises RJ45 chacun.

La base et le satellite Netgear Orbi disposent d’une connectique USB2.0 et jusqu’à quatre prises RJ45 chacun.

Sur différents smartphones compatibles Wi-Fi ac et parfois MIMO 2×2, j’ai pu constater que la bande passante à disposition était de l’ordre de 250 à 300 Mbits/sec avec quelques variations. Le signal proposé semble davantage fluctuer sur les points d’accès Wi-Fi de Netgear que sur l’Internet Box de Sunrise.

C’est avec des ordinateurs portables que j’ai obtenu la plus grande bande passante disponible, notamment avec un Apple MacBook. A proximité de la base Netgear Orbi, j’ai mesuré jusqu’à quelque 550 Mbits/sec en pointe. Les moyennes tournant plutôt entre 350 et 450 Mbits/sec. Sur le satellite, à ma plus grande surprise, toujours sur la bande des 5Ghz, il est possible de se rapprocher de ces valeurs, alors que le réseau de ma Sunrise Internet Box est environ trois fois plus lent à un endroit moins bien couvert.

Au final, cette solution, comme d’autres, plus économiques, est idéale pour étendre la portée de son Wi-Fi. Attention toutefois au marketing. Si sur les boîtes on nous fait indirectement miroiter des vitesses de l’ordre de 3 Gigabits/sec (pour synchroniser base et satellite), les débits effectifs, certes très très confortables, nous ramènent à la réalité des limites du sans-fil, qui ne cessent d’être repoussées d’ailleurs. De plus en plus souvent un câblage, si ce n’est pour des questions de sécurité, ne se justifie plus à domicile.

Xavier Studer

Le communiqué et la fiche technique du Netgear Orbi

Note. Ce test a été réalisé dans une perspective de geek. Des débits de l’ordre de quelques Mbits/sec sont généralement suffisants pour presque tout. Pour regarder de la TV 4K avec Netflix, cette entreprise préconise environ 25 à 30 Mbits/sec. CQFD.

5 commentaires pour “Wi-Fi: le gigabit internet partout dans la maison avec le Netgear Orbi? Test

  1. Guillaume Tell
    19/03/2017 à 16:45

    vous avez l’ai de dire qu’il y a des solutions moins chères. lesqquelles. quelqu’un a–til testé autre chose?

    • Ludo
      19/03/2017 à 22:17

      Un adaptateur CPL réalise la même opération. Le site « Les Numériques » donne des explications et conseille quelques modèles. https://goo.gl/aIjqYE

      Vous trouverez aussi des adaptateurs CPL sur les sites web de magasins en ligne bien connus. Le prix oscillent entre 50 CHF et 150 CHF pour les principaux produits. A titre, personnel, j’ai acheté les TP-LINK TL-PA7020 KIT Starter Kit (1000Mbit/s) à 66 CHF. Il n’y a pas de Wi-Fi, mais 2 ports RJ45. Ils fonctionnent très bien et l’installation est un jeu d’enfant. Image : https://goo.gl/MXOn3I (site web de Digitec).

      Conseil pour l’achat :
      Comme vous pouvez le voir sur la photo du site Digitec, le point faible de mon modèle est l’absence de prise électrique femelle au dessus du logo « TP-Link » . Dès lors, il faut le brancher sur un multiprise, ce qui n’est pas très conseillé et peut poser des problèmes de connexion internet, même si ce n’est pas le cas chez moi.

      Dès lors, je conseille plutôt un modèle avec une prise électrique femelle au dessus du logo TP-Link comme sur cette photo : https://goo.gl/2jxtYf (site Microspot). Soyez aussi attentif si les adaptateurs CPL proposent le Wi-Fi ainsi qu’au nombre de ports RJ45.

      Limite : sur certains vieilles installations électriques, cette technologie ne fonctionne pas. Il peut être utile d’acheter dans un magasin avec droit de retour au cas où cela ne fonctionnerait pas dans votre logement.

  2. Bruno B.
    19/03/2017 à 17:42

    Ou bien on fait simple: du RJ45 dans les murs et plus de soucis pour les ordinateurs, et pour un smartphone ou tablette le gigabit ne sert à rien car bridé par sa connexion maison…

    • 19/03/2017 à 17:44

      Bridé par sa connexion maison? Oui avec Swisscom, pas avec Sunrise One!

  3. Nycko
    19/03/2017 à 17:48

    Guillaume Tell, 😉
    Tous les PCs ne supportent pas le gigabit…Partagez votre 4g+ de votre Abo illimité Salt et c’est déjà pas mal….Rien à acheter en + …

Laisser un commentaire