Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Haute-fidélité: le test du casque Bluetooth LDAC Panasonic RP-HD605N

Panasonic RP-HD605N: tout en rondeurs.

Panasonic RP-HD605N: tout en rondeurs.

Ecouter de la musique sans fil est encore trop souvent synonyme de sonorités approximatives et trop compressées. Heureusement, après Sony, voici Panasonic qui propose un casque taillé pour la «haute-fidélité sans fil». C’est le RP-HD605N, compatible Bluetooth LDAC, à annulation de bruit!

Après avoir longuement disserté ici sur les trois excellents modèles très haut de gamme de Sony compatibles avec la technologie LDAC, il était temps de pouvoir tester un produit concurrent. Et pris en mains, il est vrai que ce Panasonic RP-HD605N donne le change puisque compatible avec de nombreux codecs dont le LDAC et l’aptX HD.

En main, ses courbes design sont harmonieuses, comme on peut le constater dans la galerie photo ci-dessous. Ce produit est par ailleurs bien fini et agréable à porter. Sa «géométrie» est très flexible, puisqu’on peut par exemple poser les coussinets à plat sur une table devant soi… Très pratique. (Fiche technique et présentation).

De très petites touches…

La mise en service est évidemment simple, même s’il manque l’efficacité du NFC, proposée en standard sur de nombreux modèles haut de gamme, notamment chez Sony. Dès le démarrage de ce périphérique, une voix féminine épicée d’un étrange accent américain donne différentes informations.

Au bas de l’oreillette droite, une petite touche permet de mettre le casque en fonction, une autre de choisir le niveau d’annulation de bruit ambiant et une troisième de régler le volume et de mettre en pause la musique, notamment. Une ergonomie simple, mais pas toujours des plus pratiques lorsque l’objet est positionné sur ses oreilles.

Trois modes d’annulation de bruit

A ce stade, on se réfère donc au manuel pour tenter d’obtenir sans succès des informations plus détaillées sur les trois modes d’annulation de bruit ambiant. On cherche aussi vainement une quelconque application pour pouvoir ou choisir le mode adapté, lancer en local un assistant ou mettre à jour le firmware interne, si nécessaire. Peu importe.

J’ai ensuite écouté les sonorités produites par ce casque pour me faire une idée. Je dois avouer que j’ai plutôt été impressionné par la puissance réduction de bruit dans les trois modes proposés. Il m’a semblé que le deuxième mode me convenait le mieux, même si je les ai peut-être tous trouvé très légèrement oppressants.

Des sonorités détaillées et chaleureuses

Quoi qu’il en soit, ce bel objet distille en Bluetooth LDAC et avec le câble fourni des sonorités très détaillées aux basses puissantes. Globalement, il donne une impression d’équilibre et de chaleur: je dois avouer qu’on y prend goût. Pendant l’écoute, il suffit de poser sa main à plat sur l’œillette droite pour pouvoir entendre les bruits environnants, par exemple dans un magasin.

Dans un deuxième temps, J’ai comparé ce premier casque Panasonic LDAC à différents autres modèles à réduction active de bruit de Sennheiser et Sony. Il se positionne parmi les meilleurs et dépasse clairement sur ce terrain le très avantageux Sony WH-H900N, qui se distingue toutefois par d’autres qualités, comme l’Assistant Google intégré.

Encore meilleur en filaire

Selon les modèles de smartphones, il faut veiller à ce que le Bluetooth soit bien configuré sur LDAC pour bénéficier de la meilleure sonorité sans fil (lire cette note à ce propos). Evidemment, si votre smartphone possède un bon convertisseur numérique analogique, c’est avec le câble livré avec que vous bénéficiez des sonorités les plus détaillées dans une gamme de fréquences s’étendant de 4 à 40’000 Hz, puisque ce modèle est certifié Hi-Res Audio.

Au final, même si l’ergonomie de ce produit cédé environ 370 francs sur internet est perfectible, il se caractérise par une annulation de bruit musclée, un design élégant et réussi et une musicalité certaine. Confortable, il bénéficie par ailleurs d’une vingtaine d’heures d’autonomie entre les recharges qui d’accomplissent grâce à un câble micro-USB.

Xavier Studer

Le spot de Panasonic

5 commentaires pour “Haute-fidélité: le test du casque Bluetooth LDAC Panasonic RP-HD605N

  1. Eugène
    05/11/2018 à 7:11

    Parlée de haute fidélité sur du Bluetooth… j’aurai tout lu

  2. 05/11/2018 à 8:12

    Xavier,

    J’ai lu avec attention car j’attends le mien récemment commandé. Je suis particulièrement difficile avec la qualité. J ai un JBL élite 700 et j’écoute souvent du format flac HD avec le fil je recherchais un casque hifi en filaire et bluetooth j espère ne pas être déçu.
    Il y a eu pas mal de progrès avec la qualité du bluetooth les Players de musique sur Android notamment mais encore loin de la vraie hifi. Cependant le format flac sur la dernière version d Android donne une qualité exceptionnelle. Il me fallait un casque à la hauteur… J espère que c est le bon choix ça à l air en tout cas…
    En attendant je me fais ma petite archive de fichier flacs uhd avec mon linux OS préféré sur usb

    ++ excellente journée à toi

    • pedro
      05/11/2018 à 4:45

      Fichier flac uhd…
      Vous avez déjà testé un Plenue pour avoir un lecteur de qualité plutôt qu’un bête téléphone ?

  3. 13/11/2018 à 8:20

    Xavier,

    Ce casque est une pure merveille. Je redécouvre chaque morceau de musique et le plaisir imense d’écouter de la musique hifi sur mon Mobile. Cela fais 20ans que la musique est complètement saccagée ENFIN ENFIN de la musique de la vraie je suis complètement bluffé !!!
    Je recommande de fabriquer soit même ses fichiers Flac(Pas de Mp3 c est du gachi) et de les lire avec Google Musique + le casque en mode filaire le résultat est plus qu’ impressionnant
    Je redécouvre chaque morceau que j’avais l’habitude d’écouter avec un méga méga plaisir d’écoute

    Je suis du genre très très difficile avec la technologie. Jusque la j’avais un JBL elite 700 et je n’était pas content de la qualité… les vendeurs m’ont tous dit je vois pas ce qui peux etre franchement mieux. J’avoue que j’ai trouvé mon bonheur avec ce casque. La différence de qualité sonore est très marquée je retrouve l’immense plaisr d’écouter Pink Floyd en HIFI de saisir toutes les subtilitées. DE comprendre 100% des textes en anglais(oui oui !!!). DE neil young sa façon de gratter les corde de sa guitare. Tous les détails voire meme le modèle de la moto utilisé sur le moto Atom heart Mother Bref… de la musique de la vraie avec de l’informatique, c’est la première fois que je suis satisfait du son et de la qualité sonore

    Vous serez aussi bluffé de découvrir à quel point le plaisir est immense meme d’écouter le bete morceau qu’on écoute quotidiennement

    Impératif : fichier Flac ou autre format sans perte + Fil . Le bluetooth bien que pas top pour la hifi est nettement supérieur à tous les autres modèles que j’ai pu utiliser

    Je recommande fortement ce matos. C’est pas souvent 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :