Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Musique sans fil: à la recherche de la haute-fidélité en Bluetooth…

Le casque Sony WH-H900N est compatible LDAC, aptx HD et Hi-res Audio.

Le casque Sony WH-H900N est compatible LDAC, aptx HD et Hi-res Audio.

Les casques audio sans fil sont aujourd’hui presque la norme. Souvent, ils sont couplés à des dispositifs pour annuler le bruit ambiant, ce qui fait généralement ressortir leur manque de musicalité dans ce mode de fonctionnement. Heureusement, une série de normes récentes, comme le LDAC, l’aptx HD ou le HWA de Huawei sont disponibles… Pardon?

En effet, alors que la musique transitant de manière filaire entre un appareil audio et un casque est généralement analogique, l’information passant par le Bluetooth est codée numériquement, selon différents codecs préservant plus ou moins la qualité de la musique, déjà compressée sous forme de fichiers numériques…

Contourner avec les limites du Bluetooth

Le Bluetooth possédant une bande passante limitée, c’est-à-dire un débit variant avec sa version, il est nécessaire de compresser la quantité de données transitant par cette technologie radio. Cette compression se rajoutant à la perte originelle se traduit par une perte de qualité potentielle supplémentaire: les timbres sont moins bien restitués, la musique est moins dynamique, moins chaleureuse…

Avec les normes aptx HD de Qualcomm et LDAC de Sony, on limite les dégâts, lorsque ces codecs sont activés dans les paramètres d’Android Oreo… Et cela s’entend sur les appareils compatibles comme j’ai encore pu le constater en testant un casque moyen de gamme Hi-res Audio de Sony. Ce WH-H900N est actuellement cédé en promotion 179 francs à la FNAC avec la carte membre, pour un prix catalogue originel de 349 francs… Une bonne affaire.

Toujours les convertisseurs DAC…

Mais il n’y a pas que ces nomes de compression sans fil qui doivent être prises en considération. En effet, le traitement du fichier numérique et sa conversion en électricité pour faire vibrer les membranes des haut-parleurs qui produisent la musique sont essentiels. Tout audiophile qui se respecte vous citera d’ailleurs promptement la marque de ses convertisseurs numérique-analogique et ses grandes qualités…

C’est d’ailleurs un passage aussi obligé dans le smartphone. Et certains modèles sont tellement mauvais que la qualité de la musique transitant de manière filaire et moins bonne que lorsque le signal numérique transporté en LDAC jusqu’au casque et converti en analogique de ce dernier. Seul certains constructeurs comme LG (qui propose sur un de ses modèles un quadruple convertisseur DAC), Sony et HTC, qui commercialisent des modèles Hi-res Audio, semblent se préoccuper de cette question.

Qualité du son: gare aux puristes!

Vous pensez être arrivé au bout de vos peines? Eh bien non. Selon le lecteur musical que vous utilisez sur votre smartphone, différentes options sont disponibles. Sur certains modèles de Samsung, dans Google Play, des options comme «Dolby Atmos», «Amplificateur à tube» ou «Salle de concert» sont disponibles en plus des réglages traditionnels de type égaliseur.

Inutile tout ça me déclameront en cœur les puristes. Pas si simple! En effet, avec l’âge, la sensibilité de l’oreille humaine décline dans certaines fréquences, d’où l’intérêt parfois de tricher un peu. Toujours chez Samsung, dans l’onglet 2Adapt Sound» des paramètres de Google Play, on peut choisir un profil adapté à son âge… Ces options ne sont que partiellement disponibles chez un Sony et chez Huawei… Et chez Apple? Pas de LDAC, pas d’aptx HD et peu d’options supplémentaires…

Bonne chance!

Xavier Studer

PS. peu de constructeurs, parfois à la réputation surfaire se soucient de ces problèmes. Avec son LDAC, Sony fait œuvre de pionnier. Panasonic et quelque autre rares constructeurs proposent des casques compatibles….

8 commentaires pour “Musique sans fil: à la recherche de la haute-fidélité en Bluetooth…

  1. 18/10/2018 à 8:42

    J’ai ce modèle et franchement il est top pour son prix! je l’utilise beaucoup lors de mes trajets en transport public et ça redevient agréable d’entendre juste sa musique et non les autres usagés.

  2. 18/10/2018 à 11:16

    De toute façon, je n’entends plus les fréquences au-delà de 8-9kHz.

  3. Oldwolf
    18/10/2018 à 5:06

    Xiaomi propose un ampli casque dedie dans son Note, du coup il peut driver de gros ecouteurs 600 ohms. Ont-ils persevere? La musique via smartphone brille surtout par ses aspects pratiques (il est d ailleurs inadmissible que certains constructeurs suppriment la prise jack) et sa disponibilite. J avoue ne plus ecouter ailleurs ou presque.
    Par contre le bluetooth ca coupe de temps en temps, et surtout faut appairer/toujours charger. Du coup je fais modifier mes ecouteurs preferes (remplacement du cable pour un avec les commandes) , plus simple.

    Les audiophiles appaireront de toute maniere un decodeur/ampli casque dedie, donc je comprendrais que les constructeurs de smartphones se contentent du chip audio integre d origine.

    Concernant les casques a reduction de bruit active, je me demande si notre ouie ne ramasse pas deux fois plus de bruit (le son et le son a phase inversee) au final…

  4. pedro
    18/10/2018 à 6:24

    Franchement dire que c’est la norme pour le bluetooth, je ne pense pas. C’est comme les tablettes, les gens vont se réveiller et arrêter avec ça 🙂

    Donc dans une oreillette standard, il n’y avait que des haut parleurs avant maintenant avec la même taille, il faut une batterie, un haut parleur et une carte son pour décoder le signal et un processeur pour décompresser sinon trop de bande passante, non rien vous choc ?

    Quel est l’avantage ?
    Pas avoir un mini fil qui passe quelque part

    Inconvénient
    Moins bonne qualité sonore
    Plus lourd
    Batterie qui va gonfler et faudra jeter ces écouteurs ou batterie morte ou capacité trop réduite
    Recharger tous les jours
    Perte d’un écouteur

    Pour la réduction active, je ne suis pas sur que ce soit si efficace ni utile tout le temps même si cela peut l’être de temps en temps. Pour avoir tester, on entend la différence mais ce n’est pas fou non plus.

    Les écouteurs usbc qui évite la batterie sur le câble minijack pourquoi pas. (Pour la réduction de bruit)
    En audio, on évite les dac sinon tout serait relier en optique aujourd’hui. Il doit y avoir une bonne raison.

    • 18/10/2018 à 11:28

      Dans tous les cas, au bout de la chaîne il faut un convertisseur DAC… pour faire de l’électricité et faire bouger les membranes des haut-parleurs. Le son est par nature une onde matérielle…

      • pedro
        19/10/2018 à 5:56

        Uniquement en usbc/bluetooth.
        En mini jack, c’est du signal analogique qui sort du smartphone (qui contient le dac) ou un lecteur type plenue avec de la meilleure qualité audio.

        Ensuite, je pense qu’il y’a déjà plus de place dans un smartphone qu’à l’intérieur d’un écouteur. Les cartes son sont plus petites mais les condensateurs et les op amps ont une certaine taille et ça passe pas dans un écouteur et difficilement dans un smartphone sauf si lecteur dédié à la musique.

  5. musicolo
    19/10/2018 à 12:11

    Les derniers smartphones avec bluetooth 5.0 (Sony, LG, Nokia, Samsung etc.) ont tous le code bluetooth LDAC et quelques uns aussi le code aptX HD. Ce sont actuellement les deux codes bluetooth les plus évolués. Pour le moment il ne semble avoir que Sony et Panasonic ayant des casques au code LDAC. Il y a pourtant plusieurs casques équipés du code aptX HD.
    J’ai le mobile Samsung S8 qui marche à merveille avec le casque Sony WH-1000XM2, les deux donc avec le code LDAC.
    Avec tout ça ne surtout pas négliger la qualité des fichiers musiqaux: Tidal ou Qobuz sont de rigeur. Là, la différence entre Spotify et les deux champions Tidal et Qobuz est évidente.

  6. 19/10/2018 à 7:32

    il ne faut pas recharger tout le temps son casque. il a une autonomie de 28h … franchement je pensais pas que ca suffirait mais au final je le recharge 1 à 2 fois par mois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :