Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Peur de la 5G? Gare à votre iPhone!

Les modèles de smartphones de LG présentent souvent des DAS plutôt bas.

Les modèles de smartphones de LG présentent souvent des DAS plutôt bas.

Un débat pour le moins discutable a été lancé sur la 5G, évolution technologique des normes utilisées jusqu’ici. Alors que les boulevardiers lancent quasiment la chasse aux antennes, il faudrait peut-être mieux faire attention à l’utilisation de son smartphone, parfois situé à quelques millimètres de son cerveau et qui lui peut réellement échauffer votre corps…

Comme nous vivons dans un Etat de droit démocratique, et non au Far West, il, existe aussi des normes pour évaluer la quantité d’énergie reçue lors de l’usage d’un appareil connecté à un réseau par des ondes électromagnétiques. C’est l’indice de débit d’absorption spécifique ou DAS (ou SAR en anglais pour Specific Absorption Rate).

Quelle dangerosité réelle?

Cet indice indique la quantité d’énergie véhiculée par les ondes radio reçues par l’usager d’un appareil radioélectrique (smartphone, par exemple), lorsque cet appareil fonctionne à pleine puissance et dans les pires conditions d’utilisation, selon cette note de l’encyclopédie collaborative Wikipédia. L’unité du DAS est le watt par kilogramme (W/kg).

L’absorption de champs électromagnétiques entraîne une élévation de température des tissus (effet thermique). Concrètement, plus le DAS d’un appareil radioélectrique est faible, moins cet appareil a le potentiel d’être dangereux pour la santé car les tissus de l’utilisateur reçoivent moins d’énergie. Comme pour les antennes, l’idée est toujours de respecter des valeurs adaptées selon le «principe de précaution».

Attention aux comparaisons trop rapides…

Les choses ne sont toutefois pas simples. Dans la pratique, ces mesures sont sujettes à interprétation, car il existe divers protocoles de test et différentes normes. Parfois, la mesure se réfère à la tête et parfois au corps. La mesure se réfère aussi à des masses différentes… Il faut donc prendre garde de comparer des normes américaines ou européennes se référant à la même partie du corps…

Mais de quoi parle-t-on concrètement? Aux États-Unis, par exemple, la FCC exige que les téléphones commercialisés aient un niveau de DAS inférieur à 1,6 Watt par kilogramme (W/kg) pour 1 gramme de tissu. Au sein de l’Union européenne, la limite de DAS est au maximum de 2 W/kg, dont la moyenne se rapporte à 10 grammes de tissu.

Des valeurs respectées, mais…

Globalement, comme le montre le tableau ci-dessous, la majorité des téléphones ont un DAS inférieur à 1 W/kg sur 10 g de tissus: leur DAS se situe le plus souvent autour de 0,4 à 1 W/kg sur 10 grammes. On observe toutefois des variations de l’ordre d’un facteur 5. En se référant au meilleur ou au pire modèle (0,2 et des poussières vs 1,99) on est tout de même proche d’un facteur dix…

En prenant un peu de recul, on constate que les appareils pommés sont souvent proches de 1W/kg, voire davantage. Au contraire, Samsung se situe généralement entre 0,3 et 0,5 W/kg. Des constructeurs comme Oppo, Honor et OnePlus affichent souvent des valeurs de l’ordre de 1,3 à 1,5. Des Alcatel, Huawei ou Wiko ont même parfois dépassé les normes avant des mises à jour correctrices, comme indiqué dans ce communiqué de l’ANFR.

Tout savoir en 5mn sur les contrôles DAS des portables

 

Que faire facilement?

Que faire? Outre choisir, toujours par principe de précaution, des modèles affichant une valeur DAS la plus faible, les différentes autorités régulant l’usage des fréquences conseillent systématiquement l’utilisation d’un kit mains libres filaire, qui permet d’éloigner le smartphone de son corps. Une recommandation simple à mettre en œuvre…

Par extension, on peut s’interroger sur l’utilisation de certains casques ou écouteurs sans fils placés directement dans les oreilles. Utilisant aussi des ondes électromagnétiques (Bluetooth à 2,4 GHz), leur utilisation prolongée a parfois fait couler de l’encre sur la toile. Même si aucune dangerosité n’a été démontrée jusqu’à aujourd’hui, le même principe de précaution vaudrait que l’on privilégie un bon vieux câble… Dans l’aide-mémoire ci-dessous, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) se veut toutefois rassurant.

Xavier Studer

Quelques exemples de valeurs de DAS en Suisse

Samsung Galaxy S10+: 0,52 W/kg, SC

Samsung Galaxy S10: 0,48 W/kg, SC

Samsung Galaxy S10e: 0,56 W/kg, SC

Samsung Galaxy Note 9: 0,38 W/kg, DS

Samsung Galaxy S9+: 0,29 W/kg, SC

Samsung Galaxy S9: 0,36 W/kg, SC

Samsung Galaxy S8: 0,32 W/kg, SC

Apple iPhone Xs Max: 0,99 W/kg, SC

Apple iPhone Xs: 0,99 W/kg, SC

Apple iPhone Xr: 0,99 W/kg, SC

Apple iPhone X: 0,87 W/kg, DS

Apple iPhone 8+; 0,94 W/kg, DS

Apple iPhone 8: 1,32 W/kg, SC

Apple iPhone 7: 1,38 W/kg, SC

Huawei P30 Pro: 0,94 W/kg, SC

Huawei P30: 0,33 W/kg, SC

Huawei Mate 20 Pro: 0,4 W/kg, SC

Huawei P20 Pro: 0,73 W/kg, DS

Huawei P20 Lite, 0,75 W/kg, SC

Sony Xperia XZ3: 0,87 W/kg, SC

Sony Xperia XZ2 Compact: 0,77 W/kg, SC

Nokia 9 Pureview: 0,86 W/kg, SC

Nokia 7.1: 0,37 W/kg, SC

LG G7 ThinQ: 0,24 W/kg, DS

Source: Swisscom (SC)
Source: DeviceSpecifications (DS)
Des différences ont été observes selon les sources ou les modèles
Ex: processeurs Exynos vs Qualcomm

Consultez aussi l’aide-mémoire «Téléphones mobiles et smartphones» de l’OFSP

Téléphones mobiles et smartphones, OFSP, 2016

Source: les champs électromagnétiques sur le site de l’OFSP.

Electrosmog et lumière sur le site de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV)

28 commentaires pour “Peur de la 5G? Gare à votre iPhone!

  1. Tricoline
    21/04/2019 à 08:37

    Il ne faut pas diaboliser les écouteurs bluetooth, car rappelons la puissance de ces dispositifs est très très faible. Le Wifi qui équipe bientôt la totalité des ménages est plus puissant.

    Pour le moment, la pollution classique et ancestrale de l’air, de l’eau et de l’environnement par l’homme c’est bien plus grave que cette hystérie autour de la 5G…

    En France il y a le mouvement anti compteur connecté Linky, en suisse pas de colère contre l’équivalant de Linky, et pourtant cela existe des compteurs électrique connectés qui font le relevé a distance.
    Ci après le liste des compteurs à la Romande Energie https://www.romande-energie.ch/images/files/particuliers/electricite-compte-et-factures/RE_catalogue_compteurs.pdf
    Certains peuvent être lu à distance, lors de leur introduction il n’y a pas eu de polémique.

    • 21/04/2019 à 08:45

      Effectivement, pas de diabolisation. Les valeurs mesurées dans le document ci-dessous sont en effet très, très faibles…

  2. Pierre Henry
    21/04/2019 à 09:14

    Vous ne dites rien sur Xiaomi, pourtant il paraît que ce sont les pires en la matière…

  3. 21/04/2019 à 10:34

    choqué par les valeurs de mon Pixel 3 XL 😮
    https://www.devicespecifications.com/en/model/68d54c26

  4. Freemoto
    21/04/2019 à 10:57

    Mon bon vieux Samsung S7 est déjà sorti de la liste, oh tristesse et désespoir

  5. 21/04/2019 à 14:21

    Actuellement, la plus grosse pollution mondiale, c’est les micro-plastique que nous respirons, buvons et mangeons sans le savoir par l’entière faute … industrielle et humaine et c’est bien plus préoccupant que cette foutaise de pollution 5G ! Les anti-antennes devrait changer de combat !

    Les anti antennes, sachez que j’ai trois enfants et que j’ai des appareils cellulaires depuis que le natel C et D existent et mes enfants sont en bonne santé donc le côté fertilité n’est pas du tout impacté !
    Tous mes téléphones ont été porté dans la poche de droite d’un pantalon proches des testicules en mode veille… et actif à l’oreille pour l’écoute des appels ou devant les yeux pour la navigation internet.

    La micro pollution par les diverses formes de plastiques décomposés dans le temps par diverses manières (PET, LDPE, PE,PP, etc) , quant a elle est beaucoup plus dévastatrice avec un impact mondiale et même inattendu tant cela arrive sur des zones reculées inattendu hors des villes par la voie des airs important toute la chaîne alimentaire et écologique, sur la santé de nôtre système immunitaire, vasculaire et respiratoire.

    https://www.lenouvelliste.ch/articles/lifestyle/sante/sante-des-microplastiques-decouverts-dans-des-excrements-humains-794165
    https://www.rts.ch/play/tv/a-bon-entendeur/video/les-micro-plastiques-une-pollution-insidieuse?id=7282299
    https://www.rts.ch/play/tv/a-bon-entendeur/video/tous-unis-contre-les-dechets-plastiques-?id=8843197
    https://www.rts.ch/info/sciences-tech/8408186-les-oceans-pollues-par-des-particules-invisibles-de-plastique.html

    une solution partie d’autres.
    https://www.rts.ch/info/sciences-tech/reperages-web/7132947-des-vers-mangeurs-de-plastique-un-nouvel-espoir-contre-la-pollution.html

  6. ME
    21/04/2019 à 15:05

    Ah bon, pourquoi discutable? Où sont les études ?

    • 21/04/2019 à 15:13

      Suivez les liens ci-dessous. Les experts de BERENIS scannent des centaines d’études chaque année:
      https://www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themes/electrosmog/newsletter-du-groupe-consultatif-dexperts-en-matiere-de-rni–ber.html

      • ME
        21/04/2019 à 19:01

        Justement, ces rapports montrent bien une certaine corrélation entre l’exposition aux champs magnétiques et des risques sanitaires. Je ne comprends de fait pas pourquoi vous qualifiez ce débat de “discutable”.

        • 21/04/2019 à 19:08

          Ce sont à ces experts de trancher. Laissons les faire leur travail. Ce que je vois aujourd’hui n’a absolument rien d’un “débat” sérieux. Instrumentalisation, course à l’audimat, sensationnalisme, désinformation et préoccupations électoralistes ne permettent pas d’appréhender ce dossier sérieusement.

          • 21/04/2019 à 21:08

            +1.

          • ME
            21/04/2019 à 23:27

            Effectivement, laissons aux experts le soin de débattre et trancher. Il me semble que, dans l’ordre des choses, c’est ce travail qui devrait primer avant de planter des antennes partout. C’est probablement ce qui aurait dû être fait avant de mettre les licences aux enchères d’ailleurs.

          • 22/04/2019 à 06:57

            Des normes sont déjà appliquées à toutes les antennes. La 5G n’est qu’une évolution des technologies existantes.

        • Nylan
          22/04/2019 à 14:26

          Corrélation et causalité sont 2 choses totalement différentes, cette confusion est à l’origine de bon nombre d’idées reçues et jugements hâtifs….

  7. Tricoline
    21/04/2019 à 18:13

    +1 redge73, les antis 5G/Linky/Eoliennes, ect, … ils se trompent de combats, ces gens sont manipulés, des victimes en fin de compte.

  8. Pedro
    22/04/2019 à 12:42

    @redge
    Les problèmes de fertilité ont déjà été soulevé. L’armée suisse a testé la population il y a déjà quelques années et les résultats étaient inquiétant à l’époque. La cause aucune idée mais il y en a plein de « probable » comme toujours. Tout comme les cancers dont on ne connait pas la cause mais les causes « probables » et on ne trouvera peut-être jamais la cause même en 50ans. La cause actuelle pas celle dans 50ans..

    Pour tout le monde, le problème de tout cela s’est l’argent. QUI VEUT/VA financer quelque chose qui peut faire perdre des milliards à beaucoup voir tout le monde car la confédération = le peuple ?
    (confédération dont l’ofcom qui VEND ces fréquences et qu’elle a toujours des part dans Swisscom qui RAPPORTE de l’argent)
    Une étude de cette ampleur sur des nombreuses années coûtent un montant astronomique. Sauf erreur les éléments « pro-cancérigène » lié à la ionisation/irradiation des aliments n’a toujours pas trouvé de financement auprès de l’EU car qui va financer cette étude pour au final réduire le temps de conservation des aliments ?

    Ensuite deuxième problème majeure et insolvable. On peut tester la 2g puis la 3g, puis la 4g puis la 5g, puis le bluetooth, puis le wireless en 2.4ghz puis en 5ghz puis en 6ghz…
    De manière individuelle et de manière isolée tout cela n’est peut-être pas dangereux mais toutes ces fréquences avec leur puissance cumuluée avec un facteur de temps de non 1h d’écoute en oreillette sans fil mais 24/24h car vous avez votre réveil, votre balance, votre *** qui sont tous en bluetooth voir en wifi pour voir sur Internet les résultats en temps réel.
    Ajouter 0.5w, 1w, 2w, 0.25w, … ca donne combien de watt au total qui est absorbé par la peau et transformer en chaleur ? (Les ondes sont partout et je pense que si tout ça était dans un spectre visible, on ne verrait plus rien à 10cm)

    Au final cela crée de la chaleur qui cause quoi comme problème exactement comme des gens vivent/survivent à 40/45° ?
    Et ça pénètre à combien de cm sous la peau ? Pourquoi faire attention à la tête spécifiquement car le corps est bien protégé avec un crâne en os ?
    Cela peut toucher le cerveau ou tout est bloqué/absorbé avant ?

    Ce sont ces questions que vous devez vous posez et cherchez des informations s’il y en a sur le sujet avant de prendre part au débat que vous soyez pour ou contre.

    • 22/04/2019 à 16:18

      La puissance des ondes ne s’additionnent pas car les ondes ne sont pas en phase (déphasé) donc argument poubelle

      • Pedro
        23/04/2019 à 17:34

        Donc pour vous ou vous avez une étude peut être mais tout ce qui est utilisé de 50hz à 300ghz rien n’est en phase ?
        Donc notre peau dissipe uniquement le signal avec la puissance la plus élevée d’un seul de ces signaux ? Donc si c’est 1w en 300khz la peau dissipe qu’1w de puissance en tout est pour tout ?

        Votre théorie ne tient pas vraiment la route mais je pense que vous avez une étude sérieuse et récente sur le sujet ?

  9. Thomas Stuyck
    22/04/2019 à 18:56

    5G? Gare a votre iPhone! Heu il n’est pas question de 5G chez Apple pour le moment.

    • Pedro
      23/04/2019 à 17:37

      Juste pour dire que apple est souvent haut dans ces chiffres ce qui donne une meilleure accroche au réseau et moins de coupures. Car il y’a la réception mais aussi la puissance d’émission.

      • misenta
        24/04/2019 à 14:30

        @Pedro: renseignez-vous un minimum avant d’écrire des tartines de bêtises. Ce n’est pas parce que le DAS est haut, que le mobile aura une meilleure réception (accroche au réseau). La puissance d’émission est normalisée (2W en 2G et 1W en 3, 4 et 5G) et il n’utilise qu’un système à la fois, donc pas d’addition de puissance!

        • Pedro
          25/04/2019 à 15:32

          @misenta
          Est-ce que j’ai écrit cela ?
          “une meilleure accroche au réseau et moins de coupures. Car il y’a la réception mais aussi la puissance d’émission.”

          Votre téléphone doit “envoyer” qu’il est présent chaque X temps donc il faut une bonne émission car s’il ne peut pas envoyer l’information à l’antenne. Ce sera comme s’il était éteint pour l’opérateur. Donc comme je dis, il n’y a pas que la réception mais la puissance d’émission aussi qui est importante. Une bonne réception combiné à une bonne émission donne une meilleure accroche au réseau car il va rester connecté et présent pour l’opérateur. Avec un DAS faible et une antenne éloignée, il peut perdre le réseau car il ne se signalera plus.

          Ensuite quand est-ce que j’ai dis qu’un téléphone utilisait toutes les fréquences simultanément ? Je parle de la 2/3/4/5G + wifi (partage de connexion par exemple) + bluetooth (montre, oreillette,…) et s’est là que les puissances se cumulent mais bon après il faut lire comme il faut aussi.

          Ensuite, je ne connais pas le DAS de mon téléphone mais à ~50cm, il arrive à perturber une membrane de haut parleur qui me fait des “bzzz” périodiquement quand il est allumé et connecté au réseau donc la puissance n’est pas faible. Et si ce sont les câbles du haut-parleur qui font antennes, ils sont encore plus éloignés.

  10. Philippe
    25/04/2019 à 18:52

    Regardez ceci, il acquis qu’une exposition accrue n’est pas sans risques :

  11. Philippe
    25/04/2019 à 19:04

    Un autre documentaire en 2 parties à voir :

    https://www.youtube.com/watch?v=4hAhw3vg6l4

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :