Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Roaming: Yallo brade à 50% et UPC propose une option pour les USA…

Yallo brade ponctuellement ses tarifs.

Yallo brade ponctuellement ses tarifs.

La guerre des tarifs, ou du moins des annonces se poursuit sur le marché de la téléphonie mobile. Alors que Salt continue d’aiguillonner habilement ses concurrents avec ses promotions récurrentes, ceux-ci tentent de répliquer. Yallo a ainsi brièvement proposé 50% sur le roaming, alors qu’UPC lance une nouvelle option d’un Go pour les Etats-Unis…

L’accroche de Yallo est alléchante: «tu veux éviter l’une de ces horribles situations cette année? Des coûts exorbitants pour l’utilisation de ton téléphone pendant les vacances; la recherche désespérée d’une connexion Wi-Fi sur la plage ou encore des vidéos non envoyées sur WhatsApp? Achète super fat XL à moitié prix maintenant»!

Collision de tarifs de roaming…

Pour ce tarif, la marque à bon marché de Sunrise commercialise «internet à haut débit, des appels et des SMS en illimité en Europe, en Turquie, aux États-Unis et au Canada pour 59 francs par mois, contre un prix barré actuellement d 120 francs. L’opérateur virtuel propose même 40 Go en roaming à plein débit pour ce montant, selon son site internet.

Toujours en matière de roaming, UPC a lancé cette semaine un nouveau pack roaming pour les États-Unis et le Canada, notamment, qui inclut 1 GB de données et peut être commandé par SMS. Le plus grand câblo-opérateur du pays propose ainsi à ses 150’000 clients un produit à 39 francs tout de même le Go juste avant les vacances d’été.

Des marges beaucoup trop importantes

Ce packet de roaming a une durée de validité de 30 jours à compter de son activation, qui se fait par SMS. Il est valable aux États-Unis, Canada, Groenland, Guam, Îles Mariannes, Porto Rico et Îles Vierges américaines. Si un client épuise son pack de données pendant son séjour, UPC l’en informe par SMS.

Mon commentaire? Cette collision de promotion et de nouveaux tarifs est distrayante. Yallo vous offre presque la totale pour 59 francs, certes en promotion très limitée. La future proie de Sunrise, qui utilise actuellement en Suisse le réseau de Swisscom, propose un paquet qui laisse songeur. Visiblement, le concurrence ne marche pas suffisamment bien pour que de telles différences puissent exister…

Xavier Studer

11 commentaires pour “Roaming: Yallo brade à 50% et UPC propose une option pour les USA…

  1. Danou
    04/07/2019 à 07:58

    Y’a pas un problème dans la conclusion? Ca ne serait pas Yallo qui offre presque la totale pour CHF 59.-, et non UPC? Et sa proie c’est donc UPC, qui utilise actuellement en Suisse le réseau de Swisscom?

  2. 04/07/2019 à 08:36

    Et Sunrise propose désormais le pack roaming Europe à 19,90 pour de l’illimité (40go Haut débit) pendant 1 mois.

  3. ELO
    04/07/2019 à 13:40

    Yallo appartenant à Sunrise, je me demande comment ils arrivent à faire des offres qui sont de loin meilleures que les abos de Sunrise ? A part ça, je me demande si la pression sur les prix n’est pas au détriment de l’orthographe, à savoir ” Yallo fat ” au lieu de ” Yallo flat ” …?

    • Danou
      04/07/2019 à 15:54

      Vraisemblablement pas, “fat” signifiant “gros”, “épais”, ça tient parfaitement la route. Yallo c’est la marque “MBudget” de Sunrise, c’est exactement les mêmes produits, mais ils arrivent à toucher une population différente, et surtout supplémentaire, par rapport aux prix normaux, tout en réduisant leurs marges (mais en étant toujours gagnant). C’est exactement la même réflexion économique avec les marques “MBudget” et “Prix Garantie”. Il ne faut pas oublier que la quasi-totalité des produits “MBudget” et “Prix Garantie” sont exactement les mêmes produits que ceux vendus plus chers, mais avec un autre emballage. Or, ceux qui peuvent se le permettre préfèreront acheter des pâtes Gala avec un bel emballage et un oeuf dessiné dessus, plutôt que les mêmes pâtes dans un sac vert MBudget. Yallo “n’arrive” donc pas à faire mieux que Sunrise, vu que Yallo c’est Sunrise (d’ailleurs les factures sont émises au nom de Sunrise), mais c’est une pratique économique visant à toucher davantage de marchés. Conclusion: les clients Sunrise se font clairement tondre par rapport à une offre Yallo, sans justification aucune. Et on ne parle même pas des clients Swisscom qui paient en tout cas 3 fois plus cher pour la même chose…

      • pedro
        06/07/2019 à 10:38

        Ils économisent sur le support.. pas de shop, pas de formulaire de contact gratuit donc un problème vous payez..

        Les produits ne sont pas toujours les même. L’emballage/design est une chose mais vous aurez jamais du “bio” là dedans. Il ne faut pas rêver, ils doivent bien faire des économies quelque part car ils vont jamais toucher à leur marge.

  4. Olivier
    04/07/2019 à 20:06

    Les offres MVNO sont intéressantes par rapport aux opérateurs historiques, mais Yallo a une image déplorable dans le service après-vente, notamment sur le site plaintes.ch ! Avec une hotline payante 0900 00 44 88 (1.50.- l’appel)…
    L’avantage des marques telles que Sunrise, Swisscom, Salt, CoopMobile ou M-Budget-Mobile c’est qu’elles ont pignon sur rue, et que le cas échéant on peut avoir en face de soi un interlocuteur en chair et en os, et non pas un call-center fort lointain… Cela pèse dans la balance à l’heure du choix. Non ?

    • Marc
      04/07/2019 à 20:54

      Pas trouvé yallo sur plaintes.ch? Trés surprenant est le niveau trés satisfaisant de UPC 🙂

  5. Olivier
    04/07/2019 à 21:31

    Voici le lien qui permet un petit point de situation: https://cutt.ly/WnQGrY !

  6. 05/07/2019 à 20:56

    Attention à la promotion Yallo du moment, il y a une durée de 24 mois ! Pendant la semaine, la promotion et généralement la même mais sans durée de contrat… si on consulte régulièrement le site avant de contracter, on peut même attraper un 55 voir un 60% de rabais.

    • pedro
      06/07/2019 à 10:40

      Non il vérifierait l’ip/navigateur pour augmenter le rabais pas mal 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :