Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Numérique: gare aux codes cadeau Play que Google ne maîtrise pas…

Le plus simple est d'acquérir ses recharge Google Play dans un vrai magasin...

Le plus simple est d’acquérir ses recharge Google Play dans un vrai magasin…

ll m’est arrivé une étrange aventure numérique cette semaine, presque impossible dans le monde réel. Un de mes proches ne possédant pas de carte de crédit a eu rapidement besoin de recharger son compte Google Play pour acquérir une application en promotion. Que de problèmes avec Amazon et Google, qui ne maîtrise pas ses propres codes…

Comme il m’a été impossible d’utiliser mon service bancaire pour acheter une carte Google Play virtuelle (un délai de 24 heures était nécessaire pour l’activation du service), nous avons recherché une autre solution en ligne. Finalement, nous avons acquis un code cadeau Google Play sur Amazon.

Première attente

Première surprise, alors que ce code devait être actif dans les cinq minutes, il a fallu attendre environ une demi-heure. Et lorsque ce sésame est devenu disponible, son bénéficiaire, alerté par e-mail, s’est immédiatement empressé de le charger dans son compte Google. Mais sans succès.

Il est apparu que ce crédit, vendu sans avertissement clair, mais certes libellé en dollars, n’était pas valable dans notre région/pays. J’ai donc contacté par chat le service client d’Amazon, très rapide, qui m’a rapidement aiguillé vers Google, car ne faisant que revendre ces cartes virtuelles et ne pouvant les échanger de son côté.

Contact avec Google

Dans mes comptes Google Play et Google Pay, j’ai expérimenté les mêmes difficultés. Impossible d’utiliser cette carte virtuelle. En fin de soirée, j’ai donc décidé de contacter le service après-vente de Google en utilisant le formulaire de contact mis à disposition. Le lendemain, premier contact par courriel avec le géant américain, très courtois, qui m’a demandé des captures d’écran et de nouvelles informations.

Après m’être exécuté et précisé à qui devait revenir cette carte cadeau, on m’a indiqué que c’était à cette personne de reprendre la procédure. Je me suis exécuté. Après une seconde prise de contact par formulaire, Google a immédiatement rappelé par téléphone le bénéficiaire. Un exemple de rapidité!

Prudence avec les codes virtuels pour Google Play.

Prudence avec les codes virtuels pour Google Play.

Google incapable de gérer un cas simplissime

Hélas, après vérification, Google lui a indiqué que même si le code était bien valable, il ne pouvait fonctionner que sur le marché américain et ne pouvait donc pas l’utiliser en Europe. Il a suggéré à cette de personne de le revendre, n’étant pas en mesure de proposer de solution… Pour ma part, j’ai lourdement fait part de mon mécontentement et demandé à ce que ce cas soit réexaminé…

Après de longs échanges avec Google, qui m’a renvoyé vers Amazon, je me suis donc à nouveau tourné vers l’autre géant américain en fin de semaine. En quelques minutes à ma plus grande surprise, on m’a indiqué par chat que comme je ne parvenais pas à utiliser cette carte virtuelle, ils allaient me la rembourser dans les 3 à 5 jours ouvrables…

Vous avez bien lu, à l’heure de la globalisation et de la mondialisation, ces deux géants que sont Amazon et Google ont eu toutes les peines du monde à gérer un cas aussi simple. Pour conclure, je précise que le service client ne se résume pas simplement à décrocher le téléphone ou à répondre à des mails, sans trouver de solution. Dans le monde réel, tout aurait été tellement plus simple!

Xavier Studer

PS J’avais à peine reçu cette carte virtuelle d’Amazon, que je recevais un second mail me rendant attentif aux divers problèmes avec les cartes virtuelles Play de Google. Pas terrible tout ça…

13 commentaires pour “Numérique: gare aux codes cadeau Play que Google ne maîtrise pas…

  1. Mehdi
    25/08/2019 à 07:49

    Peut-être un VPN connectant votre appareil sur un serveur aux USA aurait facilité l’utilisation de la carte!
    Le fait que le prix était libellé en $ n’était-il pas une indication que le produit était destiné pour le marché américain?

    • 25/08/2019 à 09:05

      Non, VPN inutile. Parfois, lorsqu’on achète une carte sur Amazon, il y a un avertissement, parfois pas. Le grand bazar numérique…

  2. 25/08/2019 à 08:16

    Je ne pensais pas que ça pouvait être autant kafkaïen ! En fait, je suis étonné de lire qu’il soit possible d’avoir une conversation téléphonique avec Google, car d’habitude ça passe par d’interminables formulaires, mails ou autres moyens indirects.

    Il est vraiment que j’achète les cartes cadeau “physiquement”, aux distributeurs à billets des CFF : paiement en liquide ou par carte, disponibilité immédiate (et à toutes heures), sans aucuns problèmes 🙂

  3. Domlesgaz
    25/08/2019 à 10:48

    Où alors utiliser la facturation via son opérateur téléphonique. Dans mon cas, j’ai un menu “mode de paiement”, puis utiliser la facturation Sunrise. Ensuite de quoi Google Play/Pay me propose de l’activer, ce que je n’ai pas fait car j’ai déjà un moyen de paiement. On peut aussi utiliser PayPal.

    • 25/08/2019 à 19:01

      Malheureusement, tous les abonnements ne l’ont pas ! Pire : j’avais accès à ce moyen de paiement avec mon ancien abonnement M-Budget, mais plus sur l’actuel, toujours chez le même opérateur. Cocasse.

  4. merinos
    25/08/2019 à 14:26

    effectivement, les distributeurs des CFF sont sympas:
    https://www.sbb.ch/fr/abonnements-et-billets/possibilites-achat/sbb-billettautomat.html

  5. 25/08/2019 à 15:40

    Moi j’utilise l’appli PostFinance pour mes divers recharges (Netflix, Spotify, Google Play..)

    Après acheter une carte cadeau physique, ca aussi son lot de surprise, car le magasin doit aussi l’activer lors de l’achat. Il y a quelques années j’avais acheté une carte cadeau Windows Store achetée sur Microspot, ils me l’ont pas activé avant l’envoi, résultat j’ai dû la retourné avec explication, ils me l’ont renvoyé mais sans toujours l’avoir activée. Au finale j’ai laissé tombé car à cout de lettre courrier A et tél. On allait dépassé la valeur de la carte qui était de 15.-. Par contre achetée chez Fust aucun problème.

  6. Danou
    26/08/2019 à 07:49

    Du coup, après ces heures d’efforts et d’énervements, votre proche a pu acquérir la fameuse application en promotion, $ 0,49 au lieu de $ 0,99 ? 😛

    • 26/08/2019 à 07:54

      Finalement oui après l’achat d’une vraie carte physique. C’était une de ces fausses promotions, qui dure, dure et dure encore…

  7. Nico
    26/08/2019 à 10:49

    Pour ceux qui ne peuvent ou veulent pas de carte de crédit, meme les gratuites de Migros and co j’ai la solution que j’utilise depuis bientot 2 ans et ça a changé ma vie : Revolut …
    carte de crédit gratuite (tu paies une fois les frais de port et voila), en prepay, sans frais de versement de prepay … et avec virement IBAN suisse donc aucune raison de ne pas avoir de carte de crédit. Dans l’app il est aussi possible d’avoir une carte virtuelle en plus, pour les achats sur le net par exemple. Fini les comissions et frais and co quand on paie à l’étranger.
    Si vous voulez voici un lien pour avoir votre carte et meme un cadeau de 10.- crédité dessus après votre 1er paiement avec revolut : https://revolut.com/referral/nicola84a!G10D21

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :