Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Speedtest: quand les trois opérateurs mobiles sont des gagnants!

Réseaux mobiles: Sunrise devra investir s'il veut maintenir ses prétentions d'excellence...

Réseaux mobiles: Sunrise devra investir s’il veut maintenir ses prétentions d’excellence…

Les réseaux mobiles des opérateurs helvétiques sont reconnus au niveau international. Il est d’ailleurs piquant de constater que le plus petit opérateur du pays, à savoir Salt, parvient lui aussi à tirer son épingle du jeu, même si Swisscom remporte globalement le dernier Speedtest Award d’Ookla devant Sunrise…

En effet, lorsqu’on regarde les chiffres en détail, on constate qu’en moyenne après plus de 469’000 mesures sur plus de 110’000 appareils, Swisscom peut se vanter d’offrir une vitesse de téléchargement de près de 54 Mbits/sec, devant Sunrise et ses 45 Mbits/sec et Salt avec 44 Mbits/sec, selon cette page internet.

Une deuxième colonne du tableau d’Ookla indique toutefois que Sunrise s’impose en matière de téléversement avec près de 18 Mbits/sec, devant les 17 Mbits/sec de Swisscom et Salt, presque au même niveau d’ailleurs que le puissant opérateur qui domine gaillardement tous les grands marchés des télécoms.

Enfin, une troisième colonne indique qu’en matière de latence, c’est-à-dire de «réactivité» du réseau, Salt arrive en tête avec 26 millisecondes seulement, devant Swisscom et ses 28 ms et enfin Sunrise, le challenger, qui doit se satisfaire de 30 ms. Que penser?

L’indice global d’Ookla

Encore une fois, la lecture de ces chiffres est complexe. Et pour les rendre encore plus parlants (ou non), Ookla a même calculé une sorte d’indice global mêlant de différentes manières cette salade de chiffres. Si Swisscom apparaît en tête, en revanche Sunrise et Salt suivent dans un mouchoir de poche…

Toutes ces données sont intéressantes, mais certains indices intriguent, comme les appareils les plus utilisés qui ne sont que des iPhone. Qu’en est-il donc de la représentativité de ces coups de sonde? Les modèles utilisés peuvent-ils favoriser un opérateur? Dans quelle mesure les utilisateurs sont-ils représentatifs de quoi que ce soit d’ailleurs?

Quoi qu’il en soit, un grand coup de chapeau à nos trois opérateurs qui proposent tous des réseaux excellents. En effet, que ce soit 30, 40 ou 50 Mbits/sec, le citoyen lambda n’y verra probablement que du feu.

Xavier Studer

Switzerland Ookla Speedtest.

13 commentaires pour “Speedtest: quand les trois opérateurs mobiles sont des gagnants!

  1. 13/08/2019 à 07:10

    Si l’utilisateur a un abonnement à débit limité, le SpeedTest n’y verra que du feu….

    • Danou
      13/08/2019 à 07:38

      Il me semble que quand les débits sont limités, c’est genre à 128 kbit/s (par ex. Yallo Regular après 3 GB) après une certaine quantité de données (ce qui, en violation de la loi suisse sur la concurrence déloyale, permet alors à l’opérateur de parler de “données illimitées”, mais c’est surtout une pratique française qu’on retrouve peu en Suisse), et je doute que les utilisateurs à 128 kbit/s fassent beaucoup de speed tests vu qu’un tel débit est tout simplement inutilisable à l’heure actuelle. Quand il y a limitation de débit, c’est plutôt à 100 ou 150 Mbits/sec, voir pas de limitation du tout (le maximum disponible). Seul M-Budget semble encore limiter les débits à 50 Mbits/sec, mais je ne sais pas si les opérateurs virtuels sont pris en compte dans les calculs…

      • 13/08/2019 à 07:48

        J’ai un inOne mobile S, le débit est limité à 40Mbit/s je crois par exemple…

        • Danou
          13/08/2019 à 08:01

          Sauf erreur c’est 50 Mbits/sec selon un vieux tableau qui traîne sur Internet (https://www.swisscom.ch/content/dam/swisscom/de/res/public/mobile/abos-tarife/inone-mobile-fr-0518.pdf), mais ces abonnements n’existent plus depuis le 23 mai 2018. Mais effectivement il y a encore des anciens abonnements qui semblent limités du coup…

          • Albouille
            13/08/2019 à 08:44

            Si je ne m’abuse, Lycamobile aussi limite la vitesse. Sauf que chez eux j’ai jamais réussi à trouver une indication quelconque sur leur site… Le site https://www.dschungelkompass.ch/mobile/tarife/abotabelle_results.xhtml (en allemand) indique 14Mbit/s mais aucune idée d’où sort l’information…

        • Albouille
          13/08/2019 à 08:14

          Actuellement c’est le inOne mobile basic à 45.-/mois qui est vendu par Swisscom et la vitesse est limitée à 50 Mbit/s. Le inOne mobile S (plus commercialisé) offrait seulement 20 Mbit/s si mes souvenirs sont exacts, à moins qu’entre-temps Swisscom ait doublé la vitesse…

          • 13/08/2019 à 08:18

            Le S avait doublé, mais je sais plus si c’est 40 ou 50…

  2. Mathias D
    13/08/2019 à 07:36

    Vu les technologies en jeu, le teste de latence devrait être un bon indicateur de la charge du réseau.
    Les résultats nous laissent donc deux indices :
    – Swisscom, gère très très bien son reseau et la charge (vu les débits et le nombre d’abonnés)
    – Salt est plus rapide parce que moins utilisé

    De plus, il ne faut pas oublier…
    – que les speed tests ne sont pas (plus) des indications de la vitesse d’internet, mais de la vitesse de la connection au réseau de l’operateur, vu que presque tous les operateurs ont des serveurs chez eux directement… Si vous êtes connectées à 45mbps chez Salt et que Salt ne peut vous fournir que 25mbps sur internet, votre vitesse « internet » sera de 25…
    C’est pas parce que votre voiture peut rouler à 240kmh que vous roulez à 240kmh sur l’autoroute… (enfin, j’espère) …
    – quand est ce que qqn fait un speed test ?
    Les echantillons sont conséquents, mais pas forcément representatives du réseau global et de sa qualité….

    • Henry Dunant
      13/08/2019 à 11:29

      Incroyable ce niveau de désinformation (“Salt plus rapide car moins utilisé”)… Cela vous ferais mal de reconnaître honnêtement que les 3 opérateurs offrent un bon niveau de service pour la data, tout du moins sur ce test. Que Swisscom soit en tête de liste, c’est très bien et souhaitable vu le prix de leurs abonnements. Mais tout aussi remarquable le résultat des challenger.

      Comme tout test cela ne représente qu’une partie de la réalité d’un service; mais offre au moins un point de comparaison donc en conclusion, en Suisse, quelque soit l’opérateur vous aurez un bon niveau de service sur la data.pour autant que vous soyez sous couverture. Mais là est un autre débat, n’est-ce pas les anti-Antennes…

  3. p6iwp
    13/08/2019 à 08:23

    « certains indices intriguent, comme les appareils les plus utilisés qui ne sont que des iPhone. Qu’en est-il donc de la représentativité de ces coups de sonde? »

    Pour répondre à cette question judicieuse, je me rappelle un article d’un blog qui expliquait que les iphones étaient numéro un en suisse : https://www.xavierstuder.com/2019/08/mobile-apple-numero-un-en-suisse-mais-android-devient-toujours-plus-fort/

    Le top 5 des appareils sur la page font 39% du total, soit à peu près les chiffre cités dans les autres études.

    Comme ça « don’t feed the troll » ?

  4. marco
    13/08/2019 à 08:30

    Vive Swisscom, le meilleur réseau de Suisse, youhouh ouaiiiii !!!! C’est pas très bon pour le sel … lol !!!!! Vive Swisscom.

  5. Domlesgaz
    13/08/2019 à 09:35

    Un mini test 5G, effectué en Suisse par Mac4ever, qui pour l’occasion a du pactiser avec Huawei :

    https://youtu.be/bzIG1MerY98

    Ils atteignent tout de même 700 MB/s !

  6. Didier
    15/08/2019 à 09:58

    47.4 vs 39.5^, je n’appelle pas cela tous gagnants mais une branlé pour Salt! 50% plus lent dans certaines villes!!
    Si cela aurait été l’inverse, Salt aurait été the King et la honte pour Swisscom!
    2 poids, 2 mesures quand on parle de Salt!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :