Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

5G: rapide augmentation des débits, en Suisse aussi, mais quelques gouttes d’eau…

La 5G va toujours plus vite, selon OpenSignal.

La 5G va toujours plus vite, selon OpenSignal.

De plus en plus de pays sont connectés à internet notamment grâce à la 5G. Lors de l’introduction de cette technologie, la 4G fait parfois encore mieux, comme ça a été le cas il y encore quelques semaines en Australie, mais les débits augmentent vite. Et la Suisse est bien positionnée. Gare toutefois à certaines limites…

Selon le site de mesures «collaboratif» OpenSignal, les débits maximums observés en 5G vont presque jusqu’à 2 Gigabits/sec aux Etats-Unis. En effet, Outre-Atlantique, les opérateurs ont le droit d’utiliser des fréquences millimétriques, qui certes portent moins loin, mais qui permettent des débits très élevés dans de bonnes conditions…

La Suisse bien placée!

Dans les autres pays, ce sont typiquement des fréquences, plutôt usuelles, comprises entre 3,4 et 3,8 GHz qui sont utilisées, notamment en Australie, en Suisse et en Corée du Sud, trois pays où les débits maximaux dépassent le Gigabit internet, que nous n’avons pas atteint pour notre part, mais juste frôlé…

Le comparatif d’OpenSignal permet de constater que les vitesses maximales mesurées ont considérablement augmenté ces dernières semaines. Autrement dit, les opérateurs et les équipementiers continuent d’optimiser leur réseau et les périphériques compatibles, sans parler de travaux plus lourds…

Quand la 4G était plus rapide que la 5G en Australie...

Quand la 4G était plus rapide que la 5G en Australie…

Travaux en cours…

En effet, les vitesses théoriques des technologies 4G+ et 5G dépassent le Gibabit internet, qui a été pendant longtemps un débit standard pour les opérateurs. Certains sites d’antennes doivent parfois être mis à jour pour bénéficier de toute la bande passante à disposition sur les antennes.

Parfois, pour améliorer la couverture et un déploiement rapide dans des régions plus difficiles d’accès, les antennes 5G sont reliées à des faisceaux hertziens, comme nous l’avons constaté. Dans ce cas, les vitesses maximales mesurées tutoient plutôt les quelques centaines de Mbits/sec que le Gigabit, pour ce que nous avons observé jusqu’ici.

Encore mieux bientôt

Dans les prochains mois, ces résultats vont encore s’améliorer puisqu’une nouvelle génération de périphériques va arriver sur le marché. Ces nouveaux smartphones et modems seront de type standalone (ou autonome) et seront capables de se connecter 100% en 5G, sans 4G. Cela permettre d’aller encore plus vite.

En guise de commentaire, on soulignera que ces mesures d’OpenSignal sont celles observées dans le meilleur des cas et ne sont pas des moyennes. Elles ne sont donc pas représentatives d’une majorité des usages puisque la technologie mobile est très tributaire de différentes perturbations et limites physiques…

A ce sujet juste pour rigoler, voici un extrait de la FAQ de Sunrise: «Les conditions météorologiques telles que les fortes averses de pluie ou les chutes de neige peuvent temporairement faire passer la connexion au réseau mobile de la 4G+ à la 5G ou vice versa.» Et, c’est sans évoquer les effets sur la bande passante à disposition… A méditer…

Xavier Studer

La 5G est très sensible aux perturbations, notamment.

La 5G est très sensible aux perturbations, notamment.

6 commentaires pour “5G: rapide augmentation des débits, en Suisse aussi, mais quelques gouttes d’eau…

  1. Tricoline
    21/09/2019 à 07:36

    Les futurs restrictions de la puissance max des antennes en Suisse doucheront tout cela.

    Le corollaire sera de pousser le FTTH.

    N’oublions pas que les droit d’initiative et de référendum peuvent mettre à mal certain projet en Suisse, ce que les opposants à la 5G sauront utiliser le moment venu.

    • Henry Dunant
      21/09/2019 à 09:37

      A écouter les opposants à la 5G (Forum de ce vendredi sur la RTS) nous observons une dérive totalitaire vers le « zéro radiation » ou leur objectif est d’interdire totalement tout rayonnement non ionisant. Si on les suit adieu le téléphone mobile (2G, 3G, ..), le Wifi, le bluetooth, la FM… On va bientôt en arriver à ressortir les gobelets de yogourt de notre enfance avec une ficelle entre les deux pour communiquer…

  2. Nycko
    21/09/2019 à 07:39

    M.Studer, concernant la FAQ sunrise, même la Dab+ peut être sujette à certaines conditions géographiques ou météorologiques. Souvent en route par le Gottard, je dois passer par l’application radio de mon portable en 4g sur réseau Sunrise pour ne pas devoir me coltiner les coupures dab+.
    C’est comme ça, nous ne vivons pas en Hollande.

  3. Philippe
    21/09/2019 à 18:22

    On attend encore la sortie de smartphones compatibles 5G performant, qui ne coûtent pas un bras et qui correspondent à nos besoins/attentes au niveau de l’équipement embarqué… tel qu’une prise jack 3,5 mm, un slot pour carte SD à grande capacité (512 Go) pour embarquer toute sa musique au format FLAC avec soit, un écran de taille raisonnable (max 6.,1 pouces) voir des versions plus compactes qui tristement ne se fabriquent plus guère de nos jours et une autonomie minimale de 3 jours… Mon Sony Z5 Compact qui a 4 ans et qui bénéficie de la fonction Stamina (fonction d’économie d’énergie de chez Sony) tenait 5 jour en veille lorsqu’il était neuf, aujourd’hui je le recharge tous les 3 à 4 jours. Personnellement je n’achèterai jamais un téléphone qui en tiens même pas une journée.

    Et puis le fait de ne pas pouvoir mettre Android à jour au delà de 3 années, me refroidit beaucoup pour l’achat d’un nouvel appareil embarquant cet OS. 3 ans de mises à jour de sécurité pour des terminaux que l’on utilise pour faire des payements, etc, ce n’est clairement pas assez. Ce type de politique de la part de Google and co est irrespectueuse des clients que nous sommes.

  4. Alexandre H.
    09/10/2019 à 01:38

    C’est surtout au niveau du ping que la 5G est intéressante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :