Joyeux Noël 2019: technologie et durabilité sont-ils incompatibles?

  • Post last modified:25/01/2020
  • Post comments:6 commentaires
Joyeux Noël 2019!
Joyeux Noël 2019!

A l’occasion de cette journée qui devrait d’abord être placée sous le signe de la spiritualité, je souhaite à tous une excellente fête! Suivant depuis des décennies les répercussions délétères des activités humaines sur notre belle planète, je ne peux m’empêcher de me demander si technologie et durabilité sont compatibles en ce jour parfois dénaturé….

Passionné d’histoire, je connais les méfaits de l’agitation humaine sur son environnement. Pensez aux «décharges antiques» qui font parfois le bonheur des archéologues et à la possible déforestation d’une partie du pourtour méditerranéen, comme évoqué, par exemple dans cet article critique. Et on ne parle pas des effets de l’ère industrielle.

Accélération technologique insoutenable?

A chaque révolution technologique, l’être humain exerce une nouvelle pression sur l’environnement pour qu’il puisse satisfaire ses besoins d’innovation. Avec l’accélération technologique, des régions qui ont pu satisfaire pendant des siècles la demande, risquent désormais de s’épuiser beaucoup plus rapidement, et à quel prix. L’exemple du marbre de Carrare est édifiant, comme l’illustrent de nombreux reportages, dont celui-ci.

Des régions sont défigurées et l’impact de différentes pollutions sur le vivant peut être dramatique. Et on ne parle pas ici des effets potentiels sur le long terme de nos activités chimiques ou nucléaires, sans parler de la surpêche dans les océans ou de notre société de la mobilité déraisonnable à l’extrême… Alors comment faire?

Dépasser la myopie politique

Pas simple effectivement d’imaginer de pouvoir gérer les ressources naturelles sur des siècles ou des millénaires. Des intervalles de temps minimums, lorsqu’on songe à la demi-vie de certaines matières radioactives exprimées en centaines de milliers d’années… Mais le défi est bien là: tenter de se projeter dans quelques siècles en pesant aux multiples générations qui nous suivront, à qui nous empruntons cette planète, comme le disait Saint-Exupéry

Dans ce contexte, la durée de vie de nos objets quotidiens, de même que leur possibilité de recyclage sont essentiels. Ils devraient être conçus dans ce but! Comme le monde politique ne sera probablement jamais capable de développer une vision qui dépasse deux ou trois ans, le principal espoir réside dans l’information et la responsabilité individuelle. Un changement drastique de notre manière de vivre et de paradigme semble programmé.

Xavier Studer

Quelques liens:

Cet article a 6 commentaires

  1. Oreille

    Technologie et durabilité sont compatibles, probablement… Ce qui l’est moins, c’est effectivement l’incapacité des politiques à soutenir les démarches en ce sens et dans la durée.
    Les consommateurs peuvent encore y être sensibilisés pour la plupart, les idées sont là, manque juste la volonté de ne pas détruire sans y réfléchir.
    Merci Xavier pour cette presque année supplémentaire d’informations et autres sujets interessants !

  2. merinos

    Joyeux Noël à toutes et à tous également!

    personnellement, je remercie Swisscom… :p
    grâce à leur première box TV UHD, j’ai dû recycler mon poste de télévision âgé de 22 ans fonctionnant encore très bien (un Philips); et l’année prochaine, c’est mon Natel datant seulement de quelques années que je vais devoir changer (un Nokia).

    1. Agtek

      Pour le téléviseur, vu son âge, c’est un moindre mal de devoir le changer. Avec ces très vieux appareils, malgré l’énergie grise du nouveau, la différence de consommation électrique plaide pour le changement. Après c’est sûr qu’il faut prendre un écran raisonnable et pas un 75 pouces 8k…

      De manière générale on peut être technophile et écolo. Il suffit de ne pas succomber aux gadgets et de s’intéresser à la durabilité de ce qu’on achète.

      Joyeux Noël.

  3. phil

    Joyeux Noël à toi Xavier…
    Joyeux Noël aux autres lecteurs…
    😀😀😀

  4. Pedro

    Le problème est tout simplement l’argent et rien d’autres.

    Les politiciens touchent de l’agent (pot de vin) des industrielles, des assurances, etc etc en leur laissant faire n’importe quoi. Ajouter de l’eau dans le poulet et la viande en général pour vendre de l’eau au prix de la viande. Ou créer de l’électronique qui est censé être la chose la plus fiable et durable !
    Pas d’usure ou très peu et ne bouge pas dans le temps. L’électronique devrait tenir 20 ans au minimum. Mais des entreprises comme Noxon vendent leur produit dans des boîtes en bois mais même la pile de la télécommande tient trop longtemps pour leur électronique. Après la télécommande vous avez le son qui ne peut plus être modifié etc. Tout ceci en moins d’un mois d’utilisation non stop. C’est lamentable et le support ne répond même pas.

    Ce n’est pas l’évolution, ce n’est pas la technologie mais juste l’argent qui a toujours été et restera toujours le problème tant que les gens n’arrêteront pas de vouloir plus que ce qu’ils ont. On devrait éduquer les gens avec l’argent, c’est un bon système d’échange mais ça va beaucoup trop loin. Les gens s’entretuerait pour ça, l’instinct animal…

    Ensuite un peu de bon sens et d’intelligence aiderait bien à ne pas sur consommer tout et n’importe quoi. Un exemple fou, on mange trop du coup fitness mais on utilise aussi les ascenseurs car on paye un abo de fitness pourquoi se fatiguer en dehors ?
    Cet exemple on peut le reprendre pour plein d’autres choses alors que juste limiter à la base et faire de l’exercice limiterait ce besoin de fitness et les dépenses aussi.

  5. merinos

    en passant, une bonne nouvelle du monde Microsoft…

    avec un PC fonctionnant parfaitement bien avec Windows 7 (minium 4 Go de RAM), il fonctionnera également très bien avec Windows 10 correctement installé (et ses “mouchards” désactivés). 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.