Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Yallo de Sunrise ou Salt le prouvent: l’heure est au tout illimité en roaming…

Yallo poursuit sa politique de promotion, comme Salt ou parfois Wingo de Swisscom.

Yallo poursuit sa politique de promotion, comme Salt ou parfois Wingo de Swisscom.

La guerre des prix semble durable en Suisse avec des offensives régulières sur de multiples segments. En cette période de fête, Yallo, la sous-marque de Sunrise, brade notamment les prix de son offre Superfat XXL à 64 francs, alors que Salt propose son plan Europe à moins de 50 francs.

Rappelons que la formule «Europe» comprend l’internet haut débit illimité en Suisse, en Europe aux Etats-Unis et au Canada ainsi que les appels et SMS/MMS illimités dans et vers la Suisse et les mêmes zones géographiques que ci-dessus. Salt propose actuellement son sésame à 49.95 par mois au lieu de 89.95, selon le site de Salt.

24 mois chez Salt

Evidemment, comme toujours, il faut veiller aux petits détails lors d’un tel choix. Pour commencer, cette offre est valable sur une période d’abonnement de 24 mois. Et puis, il faut savoir que la SIM est cédée à un tarif stratosphérique de 59 francs. Lorsqu’on sait que les SIM sont généralement offertes sur le prépayé…

Du côté de Yallo, la formule Superfat XXL est cédée 64 francs par mois au lieu de 128 francs. Elle comprend l’internet illimité en Suisse, en Europe et Aux Etats-Unis, comme la téléphonie illimitée vers et dans les mêmes zones géographiques.

Pas de durée minimale chez Yallo

Même si la SIM est aussi facturée au tarif indécent de 59 francs, Yallo propose ce rabais aussi longtemps que le mobinaute le souhaite. Cerise sur le gâteau, la marque au rabais de Sunrise indique sur son site internet que le temps contractuel est nul. Autrement dit, le client devrait pouvoir résilier quand il le souhaite. Cool.

Cette évolution est intéressante, mais si elle n’est pas tout à fait nouvelle. Elle montre que les consommateurs souhaitent pouvoir utiliser partout leur smartphone de la même manière qu’en Suisse. Un constat que Swisscom, pionnier sur ce coup, et ses sous-marques comme Wingo, ont fait depuis longtemps…

Xavier Studer

6 commentaires pour “Yallo de Sunrise ou Salt le prouvent: l’heure est au tout illimité en roaming…

  1. Lukas
    26/12/2019 à 10:51

    Les gens sont fatigués des pièges des opérateurs. Vous avez raison, ils veulent du tout compris.

  2. Patrick Nogler
    26/12/2019 à 11:18

    je suis d accord avec vous
    Stop le souper de con ….
    ils prennent le consommateur pour
    simplement un imbécile.
    vous savez dans les cours de marketing ou management il étudie que le client est simple
    d esprit et con de surcroit croyez moi j y est participé.
    bonne année 2020

  3. 26/12/2019 à 14:16

    attention avec Yallo; j’ai fait une expérience amer avec eux. Contrat signé qui n’a pas été activé finalement par simple disfonctionnement de leurs services. Passé environ 16 heures au téléphone avec eux. Aucune solution. M’ont proposé de prendre l’abonnement au plein tarif au lieu du tarif avec rabais, à la suite de quoi ils ont dit qu’ils appliqueraient une réduction sur le tarif dans un 2e temps. Mon oeil… Méfiance. Si vous voulez dormir sur vos 2 oreilles, ne jamais se lier à Yallo. Escrocs, incapables et mauvaises surprises de vitesses de surf finalement bridé sans aucune indication. A fuir absolument !!!

  4. Pedro
    26/12/2019 à 14:27

    Et est-ce faux Patrick ? 🙂

    Les gens ne changent pas car peur du changement, des difficultés, des interruptions de service,…
    Et c’est pour tout, internet, téléphonie, assurance, maladie, etc etc

    Ils préfèrent payer plus que de prendre le « risque » d’aller voir ailleurs. Tout comme ils préfèrent payer 60.- par mois toute l’année pour deux semaines de vacances à l’étranger. On sait jamais lol
    Avez-vous déjà investis en bourse ?
    Probablement pas car c’est dangereux et la banque est censé être sûr même si on paye plus de frais que de gains et en cas de problème personne ne sait réellement ce que se passe pourtant UBS a failli y passer 🙂

    Bienvenue dans le monde numérique 2.0 ou les gens sont assistés, souvent surassuré et paye pour un abonnement surdimensionné 🙂

  5. Marco
    28/12/2019 à 10:27

    le seul problème avec Yallo est la limitation en vitesse lors que on est en roaming. et le support. C’est le pire jamais essayé. J’ai un abonnement illimité en roaming depuis 1 an et demi: j’ai prouvé avec dizaines de speedtest dans 8 pays européens avec dizaines d’opérateurs différents que la vitesse est artificiellement bridée à 7 Mbps en download et 1 Mbps en upload. Le support était sourd à mes demandes, ils ont même essayé de me changer de carte sim (facturée à 40 fr après remboursés). Mais rien. La conclusion? c’était moi qui a inventé le problème ou le problème n’existait même pas. Lors que ça fait plus que 15ans que je bosse dans l’informatique et selon le service technique super désagréable c’était moi qui ne « comprenait » pas. Du coup j’ai changé pour Sunrise avec l’offre QOQA.

  6. Philippe
    29/12/2019 à 01:45

    On se fait pigeonner de tous côtés dans nos sociétés c’est franchement trop la honte…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :