Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

5G en Suisse: des données scientifiques pour se faire librement son opinion

Le spectre électromagnétique illustré par l'UIT.

Le spectre électromagnétique illustré par l’UIT.

Les réactionnaires et autres conspirationnistes ne doivent pas apprécier les lettres d’information du groupe consultatif d’experts en matière de rayonnement non ionisant (BERENIS). Dans la 20e édition, il y est notamment question des ondes millimétriques déjà utilisées aux Etats-Unis pour la 5G.

«Cette étude n’apporte aucun indice quant à une altération directe ou indirecte de la substance héréditaire par les ondes millimétriques de 40 GHz. Soulignons cependant que les auteurs ont effectué de nombreux contrôles (artéfacts dus à l’incubateur, exposition simulée et contrôle positif) et qu’un système d’exposition bien caractérisé a été utilisé pour contrôler les effets purement thermiques».

Des questions de méthode…

Ce petit extrait de texte, qui se réfère à une étude visant à savoir si les champs électromagnétiques de haute fréquence de la gamme des ondes millimétriques peuvent entraîner des lésions génétiques est signé du groupe d’experts BERENIS. Généralement, il s’interroge sur l’échantillon soumis aux tests, sur la manière de procéder aux mesures ou au niveau d’exposition. Et oui, pas de certitude, mais une approche prudente et critique…

Ces interrogations portent souvent sur la méthode utilisée pour vérifier la nocivité ou non des ondes électromagnétiques. C’est ce questionnement et cette forme de doute qui est garant de la qualité de l’information scientifique. Dans ce prolongement, un épistémologue comme Popper a même été plus loin en précisant que tout énoncé scientifique doit être réfutable… Non, la science n’est pas une question de foi…

Gare aux charlatans qui vivent de la peur…

C’est tout ce qui fait la différence entre les travaux de scientifiques et les certitudes des charlatans qui vendent de fumeuses expertises sur l’exposition aux ondes et de farfelus dispositifs anti-ondes, dénoncés par les médecins en France. Ces personnages n’ont aucun scrupule à développer leur commerce sur la crédibilité et la peur de personnes souffrant parfois de troubles qu’elles associent à de l’électrosensibilité, qu’aucun diagnostic médical n’est en mesure d’établir, comme expliqué dans cette étude de l’Anses. C’est simplement ignoble de vivre sur le dos de personnes qui souffrent…

Dans le climat actuel de désinformation, l’internaute gagnera certainement à lire les résumés de BERENIS. Evidemment, ce genre de littérature nécessite un minimum de réflexion et probablement certaines compétences scientifiques. Il nécessite aussi une envie de savoir, de découvrir la vérité et une certaine culture du doute méthodologique, qui ne doit pas rimer avec une nouvelle forme de mise en doute générale qui paralyserait tout au travers de moratoires illégaux et antidémocratiques…

Xavier Studer

Consultez aussi Qu’est-ce que le spectre? de l’Agence nationale française des fréquences

13 commentaires pour “5G en Suisse: des données scientifiques pour se faire librement son opinion

  1. Rolf
    07/03/2020 à 09:24

    Intéressant, je vais m’abonner.

  2. Alexandra
    07/03/2020 à 13:04

    Et il y a des gens comme moi, électrosensibles qui redoutent à juste titre la 5G. Je n’ai pas de WiFi et je n’utilise que la 3G. Je risque de devoir m’exiler je ne sais où dans pas longtemps.
    Pourquoi ne pas construire plus d’espaces pour les gens comme moi ? Ou c’est plus simple de les laisser mourir ? La 4G m’avait causé une tumeur au cerveau. Elle est partie depuis que je prends toutes mes précautions, mais elle peut revenir…

  3. Alex
    07/03/2020 à 13:23

    Chère madame, je suis très heureux pour vous , mais dire que la 4G , vous a provoqué un cancer …. c’est un du n’importe quoi , avez réfléchi au nombre incalculable de pesticides et addictifs chimiques, que vous avez avalé toute votre vie , ???? et ça continue…… faites plutôt attention à ce que vous mangez, et vos petites têtes blondes,,,,, avez entendu parler , du professeur « joyeux «  regardez ses vidéos ils sont très instructifs , bonne journée

    • Tricoline
      07/03/2020 à 18:43

      +1 ,-)

    • Pedro
      08/03/2020 à 11:08

      Alex vous pouvez répondre que vous en avez aucune idée. Comme tout le monde ici rien n’est prouvé ni d’un côté ni de l’autre. Les cancers sont en augmentation mais la/les causes en sont inconnue et le resteront pendant des années encore tellement on modifie de choses sans en connaître les effets.
      Il y a toujours un cancer situé juste derrière l’oreille dont je ne trouve aucune trace sur Internet. Fake de l’époque où cela a disparu ? Si quelqu’un trouve une trace et il n’y avait même pas la 3g.. L’époque des bons vieux Nokia.

      @alexandra la 3g ne vous aidera pas car les ondes les plus « dangereuses » sont les plus courte et celles indispensable pour le réseau mobile. Mettez votre téléphone en mode avion lorsque ce n’est pas nécessaire et oreillettes à fils et le téléphone le plus éloigné possible de la tête ou du corps lors des appels ce qui limitera au maximum la pénétration des ondes dans le corps dont la seule chose qu’on sait actuellement et que cela crée de la chaleur. (Même fonctionnement qu un four à micro-onde 2.4ghz la fréquence). Sinon cela pourrait perturber le sommeil et créer des problèmes de fertilité mais rien n’est prouvé à cause du manque d’études sur le sujet et cela pour les fréquences pénétrant le plus profondément.

      @xavier pourquoi vous parlez d’onde millimétrique ?
      Cela ne traverse même pas la peau peut être même qu’une feuille de papier coupe le signal à 40ghz… Pareil que les fréquences satellites qu’on reçoit en permanence mais faut une parabole pour les capter sinon c’est le signal est trop faible.
      Ils parlent où des fréquences de 2.4ghz et moins qui elles pénètrent voir nous traverse ?

      • Alexandra
        08/03/2020 à 16:22

        Ma tumeur n’était pas cancéreuse. Je n’ai d’ailleurs jamais parlé de cancer. Elle se situait au niveau de la glande pinéale. Elle est partie parce que j’ai cessé de coller mon smartphone contre l’oreille. Cela me provoque d’autres symptômes, violentes douleurs dans les oreilles et eczéma, maux de tête explosifs. Donc oui le lien est direct. La 4g me donne des symptômes encore pires, la 3g est donc ce qu’il y a de plus viable pour moi. Et oui je mets mon smartphone en mode avion le plus souvent possible et toutes les nuits. J’éteins également les appareils électriques dans la pièce où je dors.
        Et je ne téléphone plus que sur haut-parleur et limite les temps d’appel.

        Les effets de la WiFi sont aussi très directs et rapidement identifiables. Il y plusieurs magasins que je ne fréquente même plus tant les effets sont horribles.

        Ce qui me rend aussi sensible ce sont les séquelles physiques d’un traumatisme crânien. J’ai une hygiène de vie très stricte et saine, mais ça ne réparera pas mon cerveau.

        • Alexandra
          08/03/2020 à 16:51

          J’ai oublié de préciser que c’était la location de ma tumeur qui était potentiellement mortelle, si elle venait à trop grossir. Voilà donc si un jour j’ai de nouveau des symptômes similaires, je devrai refaire tout le suivi et contrôles réguliers (scanner ou IRM)

          • Pedro
            09/03/2020 à 13:03

            Merci pour les explications détaillés.
            Comme par hasard plus personne ne répond et tout le monde a quitté cet article..

            C’est étrange car cette glande est relativement éloignée presque au centre. Je ne pensais pas que les ondes pouvaient aller si profondément après c’est très difficilement mesurables comme on ne peut mettre aucun outil là au milieu pour mesurer les ondes et difficile de voir quelque chose avec des caméras thermique j’imagine.
            Je ne sais pas si un scanner peut mesurer la température pour voir si les tissus de réchauffent ou non à l’intérieur.

            C’est étrange la différence 3/4g car ils utilisent presque les mêmes fréquences et plus la fréquence est élevée moins elle pénètre les tissus après ils n’ont pas choisis le 2.4ghz du micro-onde pour rien je pense que c’est la fréquence la plus efficace pour chauffer et la 3/4g sont très proche.

            Haut parleur ou oreillette avec fils cela ne pose pas de problème avec la distance il y a une forte atténuation. Oui évitez le Wi-Fi et le bluetooth aussi même fréquence.
            Vous pouvez limiter la puissance de votre routeur Wi-Fi normalement mettre au minimum en général cela convient très bien.

            Merci pour ce retour, j’essaye de demander des études et de convaincre les gens de le faire mais je passe pour un anti 5g et la personne qui gère ce blog veut absolument faire passer ces idées pro 5g donc deux articles par semaine avec plein de moutons alors que personne n’a de réponse car les études ne se font tout simplement pas.

            Courage pour la suite et continuez de prendre toutes les précautions possible.

  4. Pedro
    08/03/2020 à 13:33

    Une petite remarque générale pour tout le monde, imaginez vous en phase terminal d’un cancer quelconque.. oui celui où on vous dit qu’il vous reste X semaines/mois à vivre et que c’est terminé car personne ne peut plus rien pour vous.

    Vous ne pensez pas que vous vous poserez quelques questions sur ce que vous avez fait pour en arriver là et si vous méritiez ça ?
    Cela arrive à tout âge et à n’importe qui demain une douleur quelque part et bam c’est fini trop tard, on ne peut plus rien faire.

    Que votre cancer situé dans la tête à quelques cms de votre oreille.. et que votre téléphone pourrait en être la cause mais faute d’études ou à cause de l’argent des investisseurs cela n’a jamais été prouvé. Je n’y crois pas trop mais au final personne ne sait si cela peut ou ne pas être une des causes.

    Il ne faut pas vivre dans la parano non plus mais juste être conscient que cela arrive et je ne veux pas dire de conneries mais on a une chance sur deux d’en avoir un durant sa vie et cela augmente avec l’âge.. Je pense que bientôt tout le monde à un proche, un collègue qui a eu un cancer de qqch certains s’en sortent heureusement mais d’autres pas. Je pense qu’il serait temps de mettre le cerveau sur ON et tenter de trouver des solutions en prouvant par des études ce qu’on pointe du doigt mais dont on n’a pas les réponses. On est dans un pays démocratique si le peuple pousse nos autorités devront bien le faire pour finir.

    Notre corps (nerf, cerveau,…) fonctionne avec des impulsions électriques et nous somme fait principalement d’eau qui peut servir de conducteur avec les bons éléments. Donc bien malin qui pourrait certifier qu’un courant électrique n’aura aucune incidences sur les autres fonctions du corps même si normalement toutes les ondes sont transformées en chaleur lorsqu’on les reçoit.
    Sauf certaines dont celle des composants radioactifs qui cassent et modifient l’ADN ce qui causent les cancers. Les conifères sont aussi affectés d’ailleurs mais pas les feuillus.
    On ne sait toujours pas comment fonctionne notre cerveau qui fonctionne par impulsion électrique mais on peut certifier que les ondes électriques ne font rien au cerveau moi ça m’impressionne quand même.

    • misenta
      09/03/2020 à 14:49

      Peut-être que vos commentaires sont tellement incompréhensibles et souvent faux (vous avez tendance à tout mélanger) que les personnes qui vous lisent ne vous suivent pas dans vos dires!
      @Alexandra: Je suis désolé pour vous concernant votre maladie et j’espère que vous serez épargnée d’une rechute par la suite. Par contre, je suis sûr que de rester en 3G est plus mieux pour quiconque qu’avec de la 4G (les fréquences utilisées sont identiques). De plus, comme il est indiqué dans le lien fourni dans l’article, l’électrosensibilité n’existe pas (jamais prouvée) et si c’était le cas, je vous conseillerais de vous débarrasser de votre mobile.

      • Pedro
        09/03/2020 à 23:58

        Ce n’est pas bien grave, je crois que certains n’ont même pas besoin de comprendre. Pour le faux, je ne vois pas mais si vous le dites 🙂

        Électrosensibilité n’est pas prouvée ce qui ne veut pas dire qu’elle n’existe pas !
        On ne peut tout simplement plus se débarrasser du mobile. Il n’y a pas d’autres solutions qu’avoir un numéro mobile pour plein de services malheureusement. Donc limiter l’exposition est la meilleure solution en attendant des études.

  5. dsp
    10/03/2020 à 14:38

    Monsieur Studer,
    Ce que vous omettez de dire est que l’exposition a duré 24 heures dans cette étude. 24 heures?!? Mais c’est une blague? C’est comme si on disait que la radioactivité ne provoque aucune altération puisque on peut être dans une zone radioactive un certain temps sans conséquence grave.
    Cette étude n’a aucune valeur. C’est seulement une étude avec des durées d’exposition beaucoup plus longues qui pourra dire si oui ou non il y a un soucis.

  6. Pedro
    12/03/2020 à 12:51

    @dsp cela ne sert strictement à rien, on est dans un blog qui veut imposer ces idées.
    Il y a tout ce qu’il faut pour demander des études sérieuses sur le sujet même les rapports que Xavier donne en liem remet tout en cause et surtout le fait que ça n’a « AUCUN » effet.

    Chaque deux jours, il y a un article sur le réseau mobile. Je me demande si une étude démontre que cela peut bien poser des problèmes et que des gens peuvent bien ressentir ces effets si un article chaque deux jours va paraître là-dessus en s’excusant pour avoir publier des articles disant le contraire en n’ayant pas une position neutre 🙂

    Plus ça va en avant, plus je suis convaincu qu’il y a bien des effets que l’on ne veut pas démontrer clairement probablement pour des raisons d’argent. Service de l’état protegeant l’environnement « les antennes » ne posent pas de problèmes mais jamais ils oseraient parler du récepteur qu’on a dans la poche et qu’on utilise collé à notre peau. Même la mesure du SAR ne se fait pas collé à la peau car ils ont peur des chiffres et des valeurs mesurées mais à quelques mm comme si quelqu’un téléphonait à quelques mm 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :