Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La Chine est devenue en 2019 le premier pays demandeur de brevets

En 2019, la Chine a dépassé les États-Unis en tant que principal demandeur de brevets.

En 2019, la Chine a dépassé les États-Unis en tant que principal demandeur de brevets.

En 2019, la Chine a dépassé les États-Unis en tant que principal pays demandeur de brevets déposés auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). Même si ces chiffres sont à mettre en perspective, ils démontrent la force d’innovation commerciale de l’Empire du Milieu…

Avec 58’990 demandes déposées en 2019 en vertu du système du Traité de coopération en matière de brevets (PCT) de l’OMPI, la Chine a mis fin au règne des États-Unis. Elle est devenue la principale utilisatrice du système du PCT. Jusqu’ici l’Oncle Sam arrivait chaque année en tête depuis la création du PCT en 1978, relève l’OMPI. Graphiques interactifs.

L’innovation se déplace à l’Est

Les demandes internationales de brevets ont augmenté de 5,2% à 265’800 dépôts en 2019. Parallèlement, les demandes d’enregistrement international de marques au travers du système de Madrid ont augmenté de 5,7% à 64’400 demandes, selon un communiqué de presse.

«La croissance rapide de la Chine pour atteindre la tête du classement des déposants de demandes internationales de brevets par l’intermédiaire de l’OMPI met en lumière le déplacement de la géographie de l’innovation vers l’Est, les déposants asiatiques représentant désormais plus de la moitié de toutes les demandes selon le PCT», selon Directeur général de l’OMPI Francis Gurry. 200 fois plus en 20 ans.

Huawei largement en tête

Pour la troisième année consécutive, Huawei a été le principal déposant en 2019. Le géant chinois des télécommunications est à l’origine de 4411 demandes. Viennent ensuite Mitsubishi du Japon (2661), Samsung de République de Corée (2334), Qualcomm des États-Unis (2127) et Oppo Mobile de Chine (1927).

Parmi les 10 principaux déposants, on compte quatre entreprises de Chine, deux de République de Corée et une pour l’Allemagne, le Japon, la Suède et les États-Unis, respectivement. Six des 10 principales entreprises ont déposé la majeure partie de leurs demandes dans le secteur de la communication numérique, à savoir Ericsson, Oppo Mobile, Huawei, LG, Samsung et Qualcomm.

XS

Brevets 2019: l'infographie de l'OMPI.

4 commentaires pour “La Chine est devenue en 2019 le premier pays demandeur de brevets

  1. Enst
    08/04/2020 à 13:51

    Je vois dans le doc en-dessous que la Suisse se positionne bien aussi!

  2. Alan
    08/04/2020 à 21:34

    La Chine qui dépasse les US: le Trump doit en faire une jaunisse!!!

  3. marco
    09/04/2020 à 08:30

    La Chine le pays qui ne respecte pas le droit d’auteur and co (ma fois juste un droit en plus non respecté) qui protège ses « inventions » … faites ce que je dis pas ce que je fais quoi.

    • Nycko
      10/04/2020 à 15:16

      Dites vous bien que la Chine a eu le payement sans contact avec une SmartWatch en 2016 et leur brevet bafoué par les USA par exemple, laissant une firme locale déposer alors que le produits chinois était en fonction et que la watch américaine a rendu possible cela 2 ans après.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :