Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

High-tech et écologie: Logitech souhaite devenir plus transparent

Les nouvelles étiquettes de Logitech.

Les nouvelles étiquettes de Logitech.

Premier fabricant mondial de périphériques informatiques, Logitech a annoncé mercredi vouloir informer davantage le grand public sur l’impact environnemental de ses produits. Il introduira donc progressivement de nouveaux emballages et publiera des informations spécifiques sur son site internet. Une démarche intéressante à suivre de près… Et de manière critique!

La société multinationale, notamment établie à l’EPFL de Lausanne, s’attaquera d’ici fin de l’année à ses produits gaming, puis étendra ses efforts à l’ensemble de ses gammes. Logitech sera ainsi la première entreprise technologique à faire apparaître le détail de l’impact carbone sur tous ses produits ou sur internet, comme expliqué sur son site internet.

Un exemple à suivre…

Dans un communiqué de presse, la société explique que «par ce biais, elle souhaite sensibiliser les consommateurs et les accompagner dans leur réflexion au moment de l’achat. La société ambitionne également d’inciter les autres acteurs du secteur à diminuer drastiquement l’impact carbone sur l’environnement.»

Cette opération s’inscrit dans le prolongement des autres engagements de la marque, concernant son fonctionnement, ses produits et leurs packagings pour un développement plus durable. En 2019, Logitech avait notamment annoncé son soutien à l’Accord de Paris sur le climat en s’engageant à réduire son empreinte carbone pour contribuer à l’objectif de limiter le réchauffement à 1,5 degré.

Quelle valeur?

«Cette politique de transparence vise à sensibiliser nos consommateurs afin d’œuvrer ensemble pour un monde meilleur. Il est en effet important de prendre conscience de notre consommation et de son impact. Nous espérons, ainsi, créer un élan dans lequel d’autres entreprises pourraient s’engager pour plus de transparence», estime Bracken Darrell, Président et CEO.

Si cet effort est évidemment à saluer, il ne doit pas occulter le fait que nous sommes ici dans un registre également teinté de marketing. La diminution de l’empreinte carbone passe certes par l’utilisation d’énergie renouvelable ou le recyclage, comme le veut Logitech, et c’est très bien, mais ce ne sera probablement pas suffisant. Des changements plus profonds de notre manière de vivre et de consommer seront probablement nécessaires…

Et pourquoi ne pas exiger des produits réparables garantis 5, 10 ou 15 ans avec des mises à jour garanties pour la même période en ce qui concerne l’informatique?

Xavier Studer

12 commentaires pour “High-tech et écologie: Logitech souhaite devenir plus transparent

  1. Manu
    18/06/2020 à 07:53

    C’est déjà un premier pas, mais vous faites bien de le dire, faut avoir fait l’EPFL pour piger l’étiquette!

  2. David Marguet
    18/06/2020 à 09:12

    ça sent quand même un peu le « Green Washing »… Le but étant de réduire les émissions de CO2 et pas seulement de les compenser. Si j’ai bien compris l’exemple d’étiquette, cette souris a généré 8.2 Kg de CO2 qui a été compensé? C’est difficile de comparer, si on ne sait pas ce que d’autres produits (pas seulement Logitech) génèrent comme CO2, combien pour un tupperware plastique et combien pour le même article en verre par exemple… Et comment sont répartis ces 8.2 Kg, part des matériaux, part production, part transport… On doit quand même saluer ce premier pas, mais il y a encore beaucoup d’améliorations à faire pour véritablement acheter en toute connaissance de cause.

  3. Eliot
    18/06/2020 à 14:21

    Oh oui du délicieux greenwashing ! Trop bon !

    Avoir une vraie politique écologique, c’est par exemple proposer des produits fiables, augmenter leur garantie à 10 ou 15 ans. C’est éviter de mettre des batteries dans des produits qui n’en ont aucun besoin (clavier, casques, souris, qui fonctionnent très bien avec des câbles), et donc économiser en énergie et en matériaux très polluants (sans compter que les batteries doivent être remplacées régulièrement, et qu’on aura tendance à changer tout le produit). C’est proposer une réparation bon marché et à long terme, ainsi qu’un accès aux pièces détachées. C’est s’assurer que les matériaux de base sont récoltés dans des conditions acceptables. Elles sont où ces actions concrètes ?

    Là, c’est du foutage de gueule. Comment on peut parler d’écologie et pas faire ces choses ? Dire que y en a qui gobent tout ça… J’invite aussi gentillement l’auteur à faire un peu plus d’esprit critique…et moins de répétition du discours du constructeur…

    Merci !

    • 18/06/2020 à 18:23

      Censuré, certainement pas. Pour le reste, je vous invite à lire un peu plus attentivement, puisque vous citez ma conclusion que vous n’avez pas lue…

      • Eliot
        18/06/2020 à 18:28

        Bonjour monsieur.

        Effectivement, j’avais zappé le dernier paragraphe. J’ai tout de suite tenté de modifier ou supprimer mon commentaire dès que j’ai vu, mais il était absent ! Je rigolais à moitié pour la censure, car j’ai pensé à un bug, mes deux commentaires ne s’affichant pas. Maintenant ils sont tous les deux là je le vois.

        Mea culpa pour le premier commentaire, mais il y a des problèmes pour moi sur le site.

        • 18/06/2020 à 19:02

          Non, ce n’est pas un bug. Les commentaires sont modérés par différents algorithmes qui en bloquent parfois certains de manière inappropriée… Il faut alors intervenir manuellement. Bonne soirée!

  4. Picsou621
    18/06/2020 à 15:42

    Notons quand-même le passage au tout carton pour les emballages de leurs produits, ce qui est plutôt positif. En effet, qui ne se souvient pas d’avoir dû sortir quasiment une meuleuse d’angle pour accéder à sa souris fraîchement acquise mais enfermée entre deux coques en plastique dur scellées sur l’entier du pourtour avec une presse de deux tonnes et demi, pour finalement encore se blesser sur les bords ultra coupants lors de l’extraction finale…

    • Pedro
      18/06/2020 à 17:44

      Le carton s’est bien s’il est imprimé avec de l’encre bio dégradable. Ça me fait toujours rire le recyclage du papier/carton remplis d’encre toxique qu’on va recycler, re-recycler en polluant les cartons avec des pigments toxique qui termine et contamine notre emballage de pate pour finir. On ferait mieux de tout brûler et repartir à 0 en respectant toutes les normes et en évitant de blanchir le papier aussi car c’est aussi toxique même pour nous.

      Le bois et le papier ne sont pas blanc. Comme la viande de porc n’est pas rose enfin pas longtemps sans additif ajouté car les gens sont et restent dans l’ignorance.

      Je me fiche que le papier toilette/ménage ou autres soient couleur papier ça me change rien. Comme les colorants dans la nourriture et plein d’autres choses..

  5. Eliot
    18/06/2020 à 16:15

    Mon commentaire a été effacé^^ vive la censure !

    Je disais essentiellement que c’est du pur greenwashing. Les vraies mesures seraient d’augmenter drastiquement la garantie des appareils (10 à 15 ans), réduire la publicité, bannir l’utilisation de batteries dans les produits qui n’en n’ont manifestement pas besoin : casques, souris et claviers. Il faudrait également s’assurer que toute la chaîne d’approvisionnement a des conditions sanitaires et sociales acceptables. Produire plus localement également. Là ça serait des mesures écologiques. Ici on est plus dans la grosse blague.

    • TommyB
      18/06/2020 à 19:49

      et arrêter de publier des commentaires pour dire 2x la même chose, mine de rien, ça aussi ça économise de l’énergie ! Bonjour chez vous 🙂

      • Eliot
        18/06/2020 à 21:23

        Avant de ramener ta gu…bouche, suis le fil des commentaires. Mon premier commentaire n’est pas apparu, j’en ai donc fait un deuxième. Maintenant je suis obligé d’en faire un troisième pour un gars qui suit pas 🙂

        • TommyB
          19/06/2020 à 13:39

          Aaaah oui pardon… ce n’est pas de votre faute alors ! Tant qu’on y ait, on devrait mettre un mode d’emploi pour 2-3 “neuneu” qui ne savent pas utiliser un forum 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :