High-tech nomade: le test multimédia de la Sonos Move à 429 francs

  • Post last modified:23/08/2020
  • Post comments:4 commentaires
Sonos Move: la quintessence de la musique nomade?
Sonos Move: la quintessence de la musique nomade?

Sonos m’a activement relancé pour que je m’intéresse à son enceinte nomade Move, que j’avais vu passer. Je leur ai donc demandé de m’envoyer un exemplaire pour pouvoir réaliser le test multimédia de ce produit cédé 429 francs étanche, résistant et taillé pour procurer jusqu’à 11 heures de musique nomade…

Ah quand même… telle a été ma première impression en déballant cette belle et grande enceinte portable de trois kilos (240 x 160 x 126 mm), qui n’a rien à voir avec les petits produits cédés entre une centaine de francs ou deux cents francs. On réalise toute de suite qu’on a un beau et grand produit entre les mains, mais portable, ce qui est moins le cas de l’Hyperboom d’Ultimate Ears, aussi imposante, mais qui pèse 6 kilos…

Un design très soigné!

Le design de cette Sonos Move plait immédiatement. On retrouve la finition haut de gamme du Californien. Le panneau supérieur permet d’accéder aux commandes et de couper le micro de l’assistant vocal (Google ou Alexa). Au dos, trois touches permettent de mettre en fonction l’enceinte, de la coupler à son système et de passer entre les modes Bluetooth et Wi-Fi. La diode au sommet bascule alors entre le bleu et le blanc.

Ce design réfléchi permet à Sonos d’intégrer au dos, avec brio, une poignée très agréable et ergonomique pour porter l’enceinte. Rien à voir avec la lanière de l’Hyperboom, par ailleurs beaucoup plus lourde. Ce détail permet de le réaffirmer pour ceux qui auraient un doute: cette enceinte est  portable. Difficile donc de réellement comparer ces deux produits, si ce n’est par le prix…

Robuste et compatible Power Delivery!

Evidemment, on ne la glisse pas dans son sac à main comme une excellente et très agile UE Boom, mais on bénéficie tout de même d’une construction très robuste, selon Sonos et d’une protection contre la poussière et l’eau de type IP56. Cette Sonos Move serait même conçue pour résister aux rayons UV, qui peuvent rapidement faire vieillir certains produits… Elle est certifiée pour supporter des températures de stockage comprises entre -25 et 70 degrés Celsius.

Un socle de recharge permet de gonfler à bloc l’accu interne qui dispose d’une sortie externe de type USB-C Power Delivery (PD) 45W, ce qui signifie qu’elle permet théoriquement de recharger, par exemple un MacBook, mais pas le dernier MacBook Pro. Évidemment, une telle connectique redonnera vie sans peine à votre smartphone ou tablette tactile… Il faut dire qu’avec 2500 mAh, on ne va pas très loin en matière de rexharge…

Mise en service rapide

Comme pour tous les produits Sonos, la mise en service se fait à la vitesse de l’éclair. Il suffit de télécharger l’application, si l’on n’est pas un utilisateur confirmé comme votre serviteur, d’enfoncer rapidement la «touche infini» au dos du Sonos Move et de suivre les instructions sur son smartphone. Après une mise à jour, on peut écouter sa musique préférée avec un service compatible, comme YouTube Music ou Spotify, etc…

Vient le temps de l’écoute. Sonos dit avoir particulièrement soigné les fréquences moyennes. Et il est vrai que cette petite enceinte permet une reproduction sympathique et dynamique de différents styles de musique. Comme toujours, les basses sont soignées et l’ensemble très musical. Les voix sont naturelles et sonnent bien.

Trueplay pas toujours disponible

En mode intérieur, il est possible d’optimiser le fonctionnement de la Sonos Move à l’aide de l’application. Malheureusement, cette fonction Trueplay, qui nécessite l’activation des micros pour fonctionner en continu n’est disponible qu’en mode Wi-Fi et pas en mode nomade Bluetooth. Dans ce dernier mode d’ailleurs, pas de possibilité d’utiliser deux Move pour faire de la stéréo, comme avec les UE Boom; une possibilité réservée au Wi-Fi.

Et en déplacement? La première surprise vient du fonctionnement. Il faut associer la Move comme n’importe quel haut-parleur Bluetooth (dommage qu’elle ne soit pas compatible LDAC) et ensuite presque renoncer à l’application Sonos, qui permet tout de même d’afficher le niveau de charge de l’accumulateur… Pour écouter de la musique, il faut directement passer par un service compatible.

Un bilan favorable

Sonos indique que ce produit peut être utilisé à la plage ou au bord de la piscine. Pour notre part, nous avons eu le plaisir de découvrir ses sonorités en extérieur dans un environnement préalpin. Et je dois avouer que ça a été un petit choc le temps de l’apéro avec la vue sur le lac de Gruyères…

C’est en effet en extérieur que cette petite enceinte donne le meilleur d’elle-même! Même à plein volume, elle sait garder de la tenue et propose un rendu terriblement équilibré, naturel, dynamique et détaillé! Sans parler du timbre des voix, réalistes, chaleureuses et réellement présentes…

Au final, comme disent les Vaudois, je suis «déçu en bien»! Autrement dit, je recommande réellement cette enceinte pour un usage nomade. D’autant plus que sa conception «un peu aplatie» permet tout de même de la glisser dans un sac à dos. Seul bémol, comme pour Logitech, dommage que l’accumulateur ne puisse pas être changé simplement par l’utilisateur… Bonne nouvelle tout de même, cette batterie est prévue pour être remplacée; un bon point tout de même!

Xavier Studer

Sonos Move: le meilleur pour l’extérieur.
Sonos Move: le meilleur pour l’extérieur.

Cet article a 4 commentaires

  1. Mando

    Six kilos, trois kilos: mais où ont-ils la tête? Même un kilo ce serait trop pour un dispositif nomade!!! Espérons qu’ils lancent un jour un moove mini!

  2. Tricoline

    C’est étrange …. les commentaires ne sont pas ou plus visible ? Bug ?

  3. Albouille

    Ceci est juste un petit test : depuis quelques temps, je ne vois plus aucun commentaire sur vos articles; j’utilise Chrome ou Edge sur pc Windows 10. Alors j’essaie juste d’en poster un pour voir si le mien au moins je peux le voir. Bonne journée,

  4. Albouille

    Bon ben échec : je vois que le nombre de commentaires a augmenté de 1 mais je ne peux pas le voir… Je peux donc lire l’article mais ensuite sous le paragraphe “x commentaires pour …” tout reste blanc… Il y a une plage complètement blanche, plus ou moins longue en fonction du nombre de commentaires…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.