Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le test du monumental Hyperboom d’Ultimate Ears de Logitech

L'Ultimate Ears Hyperboom par Logitech.

L’Ultimate Ears Hyperboom par Logitech.

Ultimate Ears, la marque de Logitech spécialisée dans la musique nomade, propose depuis aujourd’hui sa nouvelle enceinte transportable de 36 centimètres de haut environ pour vingt de côté et un peu moins de 6 kilos. Que vaut cette ultime mouture taillée pour être sobrement installée dans votre logis? Test multimédia.

La mise en route de ce haut-parleur possédant un accumulateur lui conférant jusqu’à 24 heures d’autonomie selon ses géniteurs se fait sans aucune difficulté. Un chargeur propriétaire permet de recharger rapidement l’enceinte.

Connectique complète

Il suffit de lever une trappe en caoutchouc à l’arrière du périphérique. C’est là qu’une prise USB-A permet de charger un smartphone en cas de besoin. On peut aussi brancher un appareil en mini-jack pour diffuser sa musique ou connecter en fibre optique, une Apple TV, par exemple.

Selon ses concepteurs, cette enceinte peut être raccordée en permanence à son chargeur sans risque de l’endommager. Assez rassurant, car Logitech n’a pas prévu de donner la possibilité de changer l’accumulateur de ce produit cédé au prix officiel de 449 francs.

Sur le haut de l’Hyperboom, on ne peut pas manquer la touche de mise en fonction. Deux autres permettent de régler le volume. Enfin, un groupe de quatre plus petites touches permettent de passer d’un smartphone connecté en Bluetooth à un autre, à une entrée mini-jack ou à celle pour la fibre optique.

Fluidité et musique en continu

Une pression sur la touche pour connecter son smartphone en Bluetooth et le tour est joué après avoir choisi l’Hyperboom sur le menu ad hoc de son mobile. L’application Boom permet ensuite d’allumer l’enceinte à distance, de choisir l’entrée son, de régler le volume ou encore d’utiliser l’égaliseur intégré, voire de diffuser sa musique sur plusieurs enceintes compatibles…

Concrètement, lorsqu’on passe d’une source à l’autre, le son du premier périphérique baisse progressivement, puis celui du second augmente régulièrement pour assurer une transition en douceur pour ne pas gâcher l’ambiance. Une vraie réussite qui permet de passer élégamment de la playlist d’un smartphone à celle d’un autre. Habile!

Test audio de l’hyperboom

L’écoute peut alors commencer. Après avoir entendu cette enceinte dans les bureaux de Logitech à l’Ecole polytechnique de Lausanne (EPFL), j’ai voulu la comparer à un produit de même taille, c’est-à-dire la Sonos Play 5 Wi-Fi de deuxième génération, désormais cédée 499 francs. On est dans la même gamme de prix…

L’usage de ces deux colonnes est toutefois un peu différent, puisque la musique de la Sonos passe par le Wi-Fi alors qu’elle arrive en Bluetooth sur cette UE Hyperboom. Dommage d’ailleurs que cette dernière ne soit pas compatible avec des codecs comme l’aptX HD ou le LDAC de Sony…

Un son ample et généreux

En effet, encore une fois j’ai été impressionné non seulement par la puissance de cette enceinte, mais aussi par sa générosité et l’ampleur de sa sonorité, agréable. Les basses sont puissantes et le reste du spectre est plutôt assez bien rendu, comparativement à la Sonos Play:5, qui semble donner une sonorité un peu plus détaillée.

Contrairement à d’autres produits d’Ultimate Ears, cette Hyperboom délivre un son à 270 degrés par deux de ses faces. Les deux autres sont équipées de haut-parleurs pour les basses et gagnent à être orientées contre un mur, selon ses concepteurs. Effectivement, cela permet une meilleure diffusion de ces fréquences. Il faut dire que le micro intégré de l’enceinte pilote une égaliseur adaptatif pour adapter la sonorité à la pièce où elle se trouve.

Hyperboom: une question de goût…

Evidemment, la couleur des deux enceintes n’est pas la même. Selon les auditeurs, la préférence va parfois à l’UE Hyperboom, parfois à la sonos Play:5. Ce constat montre non seulement la qualité de la dernière-née de Logitech, mais aussi la difficulté de se faire une opinion en matière de musique… Les goûts et les couleurs…

Au final, cette UE Hyperboom, résistante aux éclaboussures, convainc par sa finition, sa puissance et ses performances musicales tout à fait honorables pour 449 francs. Reste la question de sa durabilité puisque son accumulateur n’est pas amovible. On peut toutefois parier que le service après-vente se fera un plaisir de procéder à un tel changement si nécessaire… Prêt à faire la fête?

Xavier Studer

3 commentaires pour “Le test du monumental Hyperboom d’Ultimate Ears de Logitech

  1. Albert
    02/03/2020 à 09:59

    Elle existe en bleu ? Merci.

  2. Yvan Michel
    02/03/2020 à 15:39

    449 francs, j’achète 🤣🤣

  3. Polo
    02/03/2020 à 16:58

    299.95 chez mediamarkt

    https://www.mediamarkt.ch/de/product/_ultimate-ears-hyperboom-1981775.html?rbtc=top|pf|1981775||p||&dclid=CI_pnuuT_OcCFUKr3godJl8Bsw

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :