Threema, le WhatsApp suisse, lance les appels vidéo… sécurisés!

  • Post last modified:11/08/2020
  • Post comments:18 commentaires
L'application Threema passe à l a vidéo sécurisée!
L’application Threema passe à l a vidéo sécurisée!

L’application de messagerie instantanée suisse Threema, qui se positionne sur le respect et la confidentialité des informations personnelles, lance les appels vidéo… Un sacré atout pour concurrencer WhatsApp, en mains de Facebook, qui jouit d’une tout autre réputation en matière de protection des données…

Après une phase bêta, les appels vidéo sont désormais une réalité avec l’application payante (3 francs suisses) Threema. Il suffit d’allumer la caméra pendant un appel et son contact en bénéficie, tout en étant assuré que personne d’autre ne pourra accéder à la vidéo, explique en substance la firme dans une note de blog publiée lundi. Comme promis par Threema, la qualité est en effet au rendez-vous, selon un petit test.

Respect de la vie privée!

Dans son texte, Threema rappelle que cette nouvelle fonctionnalité est conçue dès le départ dans un souci de sécurité et de respect de la vie privée. Non seulement les données transmises, mais aussi les informations annexes, sont entièrement cryptées de bout en bout, et avant qu’un appel ne soit accepté, aucune donnée n’est transmise, souligne la firme.

Threema n’a négligé aucun détail. «Afin d’assurer un cryptage complet de bout en bout de toutes les métadonnées, notre équipe a dû apporter des corrections à la technologie de base largement utilisée “WebRTC”. Les détails techniques concernant les aspects de sécurité des appels sont d’ailleurs documentés dans le livre blanc sur la cryptographie», indique Threema.

Format WebRTC plus sûr?

Les améliorations liées à la sécurité vidéo et développées par Threema seront incorporées dans le projet WebRTC, déjà évoqué ici, ce qui signifie que d’innombrables autres services de communication bénéficieront de ces correctifs. Reste à savoir comment seront implémentés ces changements et dans quels délais…

Threema précise que de nombreuses options sont à disposition des internautes. Un des correspondants peut ainsi choisir d’allumer sa caméra à tout moment. Il est aussi possible de passer des appels vidéo unidirectionnels. Enfin, l’utilisateur peut désactiver complètement tous les appels vidéo…

Xavier Studer

Cet article a 18 commentaires

  1. Pat

    Disons que de devoir payer pour un privé, c’est pas trop sexy…

    1. lpillon

      Le prix modique pour conserver sa vie privée. 3 francs pas énorme

    2. sedunois

      3 CHF, c’est le prix unique, à vie…
      je trouve le prix plus que correct !!! et ça en vaut la peine !
      tu peux même payer en bitcoin sur le site de threema

  2. Jo

    Je suis toujours étonné que se modelé d’affaires, qui rappelle le secret bancaires suisse soit toléré par les américains. Comme pour les banques qui pouvais être accusé, entre autres, de contribuer à financer le terrorisme, Threema devrais normalement être dans le collimateur des américains.
    Seule explication valable est que le cryptage de Threema est (comme pour Crypto) connus par les américains et ils sont dans la combine ou que Threema ne représente, pas encore, une menace de taille au vu des américains. Une chose est sure si les américains mettent a un certain moment ne serais que 1% de l’énergie contre le gouvernement Suisse comme contre les Chinois (Huawei) je ne donne pas cher de l’avenir de Threema.

  3. Carlos O.

    Je l’ai installé depuis des années. 3CHF c’est rien comme prix. Malheureusement je ne l’utilise pas trop car tout mes contacts préfèrent whatsapp. Les gens aiment se comporter comme des moutons. Ils oublient que tout a un prix dans la vie. Comment fait whatsapp pour exister? D’où viens l’argent?!

    1. sedunois

      +1
      c’est pour ça que j’ai viré whatsapp il y a 3 ans… et je me porte bien sans 🙂

      1. Pedro

        Idem, il faut supprimer WhatsApp. Vos vrais amis suivront les autres au revoir…

        Signal est gratuit + open source tout en utilisant otr sauf erreur. Telegram ressemble plus à WhatsApp au niveau fonction et il est aussi assez sécurisé si on sait l’utiliser et le futur reste la blockchain car non bloquable comme décentralisé.

        ICQ, MSN, skype, whatsapp, telegram/signal, ?
        Ce n’est pas la première et pas la dernière mais une chose est sûre cela ne s’arrêtera pas.

  4. Silvio

    Ca ne decollera pas tant qu’ils ne travaillent pas plus sur le nom. Pensez au gens qui font 3 fautes par phrase ou qui ne parlent pas anglais. On n’arrive meme pas a le prononcer..
    Le prix est correct, mais ca va énormément empêcher sa diffusion au niveau privé. Pourquoi pas un model d’essai qui devient payant plutôt?

  5. Ben

    L’application est déjà opérationnel ou il faudra une maj. Car dans le réglage ma. Je ne vois pas comment passer les appels vidéos… car j’ai déjà l’application.

    1. sedunois

      ça fonctionne avec la dernière mise à jour (v 4.4)…
      tu commence à passer un appel audio… et pendant l’appel audio, tu peux activer la caméra

  6. P. Henry

    3 francs ce n’est rien du tout, moi je payerais volontiers 10 francs si je pourrais lire ce site sans toute cette publicité qui l’envahit !

    1. Pedro

      Il existe des logiciels pour ça et vous ne verrez plus rien 🙂
      Ils ont trop pollué le web cela ne devient plus utilisable sans malheureusement.

    2. Mar

      Sinon mettre un pi-hole sur son réseau à la maison.

  7. Regis Berdat

    Fonction intéressante comparé à W….A.p qui ne le permet pas actuellement et en plus produit Suisse qui n’est pas lié à un opérateur mais indépendant , une vraie plus value 🙂

    Optimized for Tablets
    Use Threema on tablets and devices without a SIM card.
    https://threema.ch/en/features

  8. Marco

    Je ne connais absolument personne dans tous mes nombreux contacts qui utilisent ça. Whatsapp est surtout aux US et en Europe. En Asie ou Australie Nouvelle Zelande ils ont whatsapp mais ne l’utilisent pas trop. Au Nz sont beaucoup sur FB messenger.

  9. rolgui2002

    FB messenger n’est pas lié à un seul numéro de téléphone, mais à une adresse email, ce qui permet d’utiliser n’importe quel terminal (téléphone, ordinateur, tablette, etc)

  10. Egger

    Une belle idee ce *threema*… mais vraiment, un nom rédhibitoire !!!
    Choisir un nom pareil, c’est déjà une énorme erreur marketing et de communication.
    Déjà difficile à prononcer, difficile à comprendre, impossible à écrire !
    Une idée d’ingénieur, c’est certain.
    Imaginez devoir convaincre un drogué de FB et WApp qui finit tant bien que mal par vous ecouter… Et là vous lui dites « thhhrooiuuuMA » le type vous répond avec un air dépité « QUOUAHHH??? 🤨🥴 (et qui se dit déjà, vivement qu’on en finisse, j’ai une notification sur WApp de ma copine d’hier soir)….c’est quoi c’truc là ? Ça s’écrit comment ?
    Et là, même vous, vous avez un doute… Vous plongez sur votre écran pour verifier l’orthographe du nom, ébloui par un rayon de soleil, vous tardez avant de répondre, et là, votre type (qui se réjouit de vous lâcher) vous dit,… ‘ bon, « euhhh #s’ cuse-moi, je dois y aller, tchoooh !  »
    Et s’il a la patience de vous attendre par politesse, vous lui montrez l’application, où il y voit, perplexe : 3 contacts…. Pour finir, vous lui dites… c’est payant ! 🤣
    Succès garanti 👍
    WhatsApp est aussi un nom »nul » pénible à écrire , mais ils ont eu le luxe d’être les premiers.
    Bref…
    Merci à toutes les applications qui cherchent à détruire le totalitarisme dangereux de FB et Google, mais franchement, il faudrait éviter de se mettre des bâtons dans les roues inutilement.

    Prenez exemple sur le moteur de recherche LILO, un mot simple et une idée originale de générosité qui arrive à convaincre hyper facilement.
    QWANT, de son côté, idem que « thhhrooiuuuMA », le nom est mauvais, du franglais stupide.
    TELEGRAM , est une arnaque, c’est hébergé par Google.

    Reste une alternative correcte avec VIBER qui permet de supprimer ou modifier ses messages aux autres sans limite de durée, contrairement à WhatsApp (7 mn max avant que vos données soient moulinées par les robots IA de FB) et, VIBER ne fait pas commerce de vos données. Possibilité de faire 20 appels de groupe, largement supérieur à WhatsApp. Une qualité vidéo excellente. Bref, une alternative (provisoirement) plus accessible à la majorité des gens que Threema. Helas… J’en conviens, c’est dommage, mais il faut revoir la stratégie de communication de Threema et changer ce nom impossible .

    J’avais eu Threema, j’étais le seul et beaucoup de fonctionnalités manquaient, sans parler qu’au renouvellement, j’avais perdu tous mes contacts et messages. J’ai fini par en avoir marre.

    Je me suis donc rabattu sur VIBER (accessible partout dans le monde, y compris dans des pays compliqués ) et j’arrive à attirer des gens de mon entourage sans difficultés , chose impossible avec Threema (3 frs suisse pour certains pays, c’est énorme)… , même mes meilleurs amis ont abandonné. Moi aussi, désolé !

    Je regrette que Threema ne remette pas en cause son modèle stratégique et économique, c’est aberrant !

    Que font-ils en Suisse pour démarcher les entreprises, les associations, la confédération, les cantons, etc….? Les gens sont prêts à changer pour autant que l’alternative ait du sens.
    Sinon, ça restera une application gadget pour une minorite elitiste.
    Il faudrait commencer par changer ce nom pourri.
    Il y a si peu de monde qui l’utilise, c’est encore possible et ce serait un nouveau depart.
    Bonne chance à cette équipe que je soutiens, pour autant que *thhhrooiuuuMA* change de stratégie marketing. La technologie n’est qu’une partie du succès, elle ne se suffit pas à elle-même.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.