Sunrise lance encore une nouvelle campagne pour améliorer son image

  • Post last modified:26/10/2020
  • Post comments:5 commentaires
La dernière campagne d'image de Sunrise.
La dernière campagne d’image de Sunrise.

Quand il y a des manques, on essaie de se récupérer avec de la publicité, mais c’est souvent trop tard. Sunrise ne cesse de communiquer sur ses bons résultats dans certains tests et tente depuis des années d’améliorer son image en recourant au capital Federer. Cette fois, la proie d’UPC lance une campagne de marque et de témoignages pour son secteur B2B.

Il faut dire que Sunrise a marqué de nombreux points décisifs ces dernières années, notamment auprès de très grandes entreprises. L’opérateur met aussi en avant sa «collaboration fructueuse» avec la Poste Suisse. Mais Sunrise met aussi en lumière ses engagements envers les PME. Quatre d’entre elles expliquent leur choix.

PME et La Poste

Sous le slogan «Les PME suisses font confiance à Sunrise», SIGG, le FC Bâle 1893, Customgates et MisSpelling racontent leurs expériences avec Sunrise. Chaque client a été représenté dans son environnement de travail familier. L’accent est mis sur des sujets tels que le poste de travail mobile, les innovations, la qualité et le service, selon un communiqué de Sunrise, qui indique que cette présence sera surtout numérique.

Par ailleurs, l’opérateur en phase de digestion explique comment ces services soutiennent la Poste dans la numérisation de ses processus et dans l’interaction numérique avec ses clients. La communication de la campagne est assurée par des affiches, un méga poster dans la Bahnhofstrasse de Zurich et d’autres supports imprimés et en ligne, selon le même texte.

Un exemple pour UPC?

«Nos clients sont satisfaits des services de Sunrise et nous soutiennent dans la nouvelle campagne de marque. Nous nous réjouissons d’avoir pu collaborer avec la Poste Suisse sur cette campagne commune. L’objectif de cette campagne est de continuer à être perçu comme un fournisseur B2B compétent et de grande qualité’, estime Robert Wigger, un dirigeant de Sunrise.

Mon commentaire? Le travail assidu de Sunrise pour redorer son blason et tenter d’améliorer ses services est indéniable et devrait donner des idées à UPC, son futur maître. Reste à savoir comment le dynamisme de Sunrise pourra essaimer chez UPC, qui symbolise une certaine lourdeur et un manque d’anticipation récurrent de la branche câblée. Deux cultures d’entreprise.

Xavier Studer

Cet article a 5 commentaires

  1. tiermes

    Vraiment dommage que la fusion se soit passé dans ce sens plutôt que l’autre ! UPC est une entreprise en tout point détestable, rétrograde et cher

  2. Helveticus

    UPC va flinguer Sunrise et Salt. Il nous restera que Swisscom et les yeux pour pleurer!

  3. Pedro

    Le coup d’un achète l’autre et que les actionnaires refusent mais accepte de se faire racheter s’est vraiment très étrange. Enfin on verra bien, Sunrise a une bonne philosophie et je suis très content de leur produit pourvu que ça dure.
    Comme j’ai toujours été content des produits cablecom, stable aucun problème et la seule fois que j’ai du les contacter pas de problème non plus.

    On verra bien mais ils peuvent quand même pas faire n’importe quoi car ils peuvent rapidement perdre des clients.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.