Avec ses nouveaux Mac, Apple risque de faire mal à Intel et Windows!

  • Post last modified:11/11/2020
  • Post comments:36 commentaires
Avec sa nouvelle puce M1, Apple fait très fort!
Avec sa nouvelle puce M1, Apple fait très fort!

La nouvelle était attendue. Et même si l’on se doutait qu’Apple ferait très fort avec ses nouveaux MacBook Air, MacBook Pro et Mac Mini boostés avec son processeur maison, le M1, l’officialisation de leurs performances risque de faire très mal à ses concurrents, qui semblent désormais (presque) largués!

Apple a donc présenté ses MacBook Air, MacBook Pro 13 pouces et Mac mini équipés de sa propre puce M1, la première d’une gamme de puces conçues spécialement par Apple pour le Mac. Cette première mouture d’Apple silicon est un microprocesseur d’une facture révolutionnaire, taillé pour le futur! D’autant plus que le nouveau système macOS Big Sur, disponible dès jeudi, a été optimisé pour son fonctionnement. Il permet par ailleurs aussi de faire fonctionner des applications pour iOS.

Apple M1: la puce totale!

D’un seul bloc, cette puce regroupe de nombreuses composantes habituellement dispersées sur la carte mère. Elle réunit notamment le processeur, les circuits graphiques, le processeur neuronal, des circuits dédiés au traitement et à l’amélioration de la vidéo, une puce dédiée à la sécurité, et… la mémoire vive! Le résultats: des performances de calculs impressionnantes pour très peu d’énergie.

Selon les dires d’Apple la puce M1 avec le système «macOS Big Sur, la puce M1 offre des performances de traitement jusqu’à 3,5 fois plus rapides, des graphismes jusqu’à six fois plus rapides, des capacités d’apprentissage automatique jusqu’à quinze fois plus rapides pour jusqu’à deux fois plus d’autonomie.»

Des records pour Apple

Concrètement? Grâce à l’efficacité de cette nouvelle puce l’ultime MacBook Air 2020 délivre ces performances sans ventilateur, et reste ainsi silencieux. Parallèlement, l’autonomie peut grimper jusqu’à 15 heures de navigation web sans fil et jusqu’à 18 heures de lecture vidéo. Dès 1079 francs et disponible sur internet dès aujourd’hui. Spécification.

Avec la puce M1, le MacBook Pro 13 pouces fin 2020 propose jusqu’à 17 heures de navigation web sans fil et jusqu’à 20 heures de lecture vidéo. Il permet jusqu’à deux fois plus d’autonomie que la génération précédente et surtout, l’autonomie la plus importante jamais vue sur Mac. Dès 1399 francs. Présentation.

Perspectives…

Enfin, avec la puce M1 et Big Sur, le Mac mini est jusqu’à trois fois plus puissant que la génération précédente. Il représente une évolution majeure des capacités que peut offrir un ordinateur de bureau vraiment petit! Tout en étant très polyvalent et plus performant, le Mac mini est désormais disponible dès 779 francs. Fiche technique.

Mon commentaire? Avec cette puce gravée en cinq nanomètres sur une base ARM, Apple donne une sacrée leçon à Intel qui peine à arriver à cette finesse. Et il donne une autre leçon à Microsoft qui n’arrive toujours pas produire une version ARM de Windows 10 capable de faire fonctionner toutes les applications. Le déclin de ces deux monstres sera-t-il inéluctable?

Xavier Studer

PS.
Le MacBook Pro 2020 Core i7/32G0, etc… sur lequel j’écris cette note étant toujours en vente, il serait intéressant de savoir quel est comparativement le niveau de puissance du nouveau venu, notamment avec les applications pas encore optimisées. Comparatif.

PS2.
Rosetta 2 assurera la compatibilité des anciennes applications fonctionnant sur les processeurs Intel. Attention toutefois à certaines limites énoncées ici. Par ailleurs, Boot Camp, permettant d’installer Windows sur Mac, ne sera pas supporté par ce nouveau processeur.

Cet article a 36 commentaires

  1. Polo

    Bravo Apple !
    Autonomie de dingue ;;;;

  2. Redge73

    L’autonomie est une chose indispensable certe, surtout pour les portables.bravo.
    Quand a la puce tout en un, basé sur technologie ARM, cela va réduire le nombre de plateformes alternative possible pendant quelques temp.

  3. TommyB

    “…Apple donne une sacrée leçon à Intel… il donne une autre leçon à Microsoft”.
    Avec l’hautaineté qui les caractérise Ils continueront de faire “comme si”, sur leur petit nuage, sans l’ombre d’un doute.
    C’est marrant car j’aurais dit ça d’Apple il y a quelques années, lorsque MS faisait encore des systèmes d’exploitation et Intel des processeurs.

    1. Nycko

      On est sur du Arm…AppStore obligé…et comme déjà dit, les chromebook ont déjà cette autonomie, rien de si extraordinaire.
      Depuis maintenant plus de 5 ans, avec Windows on a une mise en route de moins de 30 seconde et une sortie de “sommeil” quasi instantanée. Ont gardé absolument les mêmes produits, aucune évolution désigne mais n’ont pas oublié de limiter encore les connecteurs. Les produits Windows sont toujours bien plus intéressants et si vous installez comme moi MeMu vous avez le Monde Android qui vous ouvre les bras avec toutes les applications du PlayStore Google…
      Voila un des + Google, les deux mondes sur une seule machine. Chez Apple, rien de tel, c’est Tout est contrôlé par Apple de A-Z et vous passerez à la caisse AppStore pour la moindre évolution logiciel. Toujours plus enfermé et impositions à tout vas.
      Faites vraiment attention et réfléchissez avant d’acheter un Mac sous Arm complètement télécommandé par Apple sans aucune liberté personnelle.

      1. TommyB

        Je connais très bien le monde que vous décrivez, on pourrait en parler longuement, j’en reviens et je suis pas prêt d’y retourner. Le bricolage « bois+ficelle » que vous décrivez ne s’adresse clairement pas au public Apple qui d’ailleurs ne confondent pas des choix imposé avec une dictature. Il y a quelques années je vous aurais suivi, aujourd’hui plus du tout, je vous invite à réfléchir plus intelligemment.

      2. Al

        Entièrement d’accord. Je suis malheureusement sur Mac au bureau. Quelle galère quand on vient du monde Windows. L’ergonomie Mac n’est donnée qu’à ceux qui n’ont plus testé Windows 10 ou Windows tout court depuis des années ou qui sont aveugles: MacOS est complètement largué, l’interface aux icônes mochissimes (on ne parle même pas des préférences, avec son cadenas complètement invisible pour un non spécialiste Mac, des réglages pour l’écran éparpillés partout et j’en passe), le concept de menus en haut de l’écran complètement dépassé.

        Pour preuve? Véridique: on a présenté à mon grand-père qui n’avait jamais touché un ordinateur un Mac et un Windows car avec le confinement, on voulait qu’il puisse voir la famille et surfer un peu. Eh bien il n’a simplement pas compris comment le Mac fonctionne! Et d’ailleurs, ça m’a fait aussi découvrir comment un Windows et un MacOS bootait la première fois, c’est sympa sur les deux, mais aucun doute possible, si celui du Mac est beaucoup plus beau et visuel (pour le coup), le tutorial Windows explose littéralement les explications Mac tant elles restent lacunaires!

        Bref, comme on parlait au bureau: le Mac est réservé à ceux qui sont sur Mac et qui n’ont pas testé autre chose depuis des années, les autres, ça veut dire la majorité (qui est d’ailleurs représentatif de l’écrasante majorité du marché Windows sur Mac OS) préfèreront un Windows, sans aucun doute!

        1. Bambou55

          Ne racontez pas de salades… je comprend qu’on puisse préférer W10 à MacOS mais de la a prétendre que ceux qui préfèrent MacOS le font car ils ne connaissent rien d’autres…
          Un exemple, essayer de renommer un PDF ouvert sur W10! Bonne chance

          1. CH

            +1

  4. torxxl

    Je pense qu’Apple peut encore une fois imposé sa loi car il est très puissant. En dehors de l’Autonomie, qui resemble a celle de bien des Chromebook, vous ne pourrez pas tout faire avec et beaucoups d’applications ne seront pas optimisées, donc plus lentes…mais là Apple le dit moins fort….

    1. Nycko

      Le but est simplement l’enfermement dans l’unique PlayStore. Plus de téléchargements possible hors de leur écosystème.La débâcle des applications telle que Torrent vont disparaître de leur Store.Tout devra obligatoirement passer chez eux pour la vidéo, la musique, les softs, et s’ils imposent leur browser pour une question de sécurité, tout le reste sera lentement éradiqué permettant le contournement de leur Store. Jamais ça pour moi.
      4 ans d’enfermement sur le « America first » ont donné des ailes à Apple pour démarrer leur « Tout en 1fermé et incontournable »
      Espérons que Biden change tout cela et que les plaintes de monopole qui traînent et sont repoussées pour les $ de la bourse de certains des plus riches républicains soient enfin mises sur le tapis.

  5. rolgui2002

    Avec cette nouvelle mouture il faudra certainement racheter tous les logiciels utilisés jusqu’à maintenant, si l’on veut executer le même travail. Mais l’autonomie primera lors du choix du remplacement de notre parc informatique.

  6. Carlos O.

    C’est bien. Cela va obliger les autres à se bouger.

    1. Nycko

      Les autres ont déjà passé le pas. La Tablette windows Surface X existe, les windows sous Arm existent. Encore une fois c’est médiatique à 1000% mais rien du neuf réellement.
      Surtout que personne a encore essayé le moindre produit.

      1. Carlos O.

        Je ne suis pas au courant de toutes les nouveautés.
        Je ne suis pas un grand fan d’Apple mais une chose est sûre, ils savent bien se vendre. Ils ont réussi à véhiculer l’image qu’ils sont meilleurs que les autres fabricants. Ils savent communiquer mieux que les autres. C’est du show.

      2. OriginalMike

        Pas vraiment pressé de passer sur une nouvelle puce qui n’a pas encore fait ses preuves.
        Je vais sagement attendre les nouvelles générations qui bénéficieront de l’expérience des précédentes.

        Après pour ce qui est de la petite guerre entre pro et/ou anti. Pour ma part j’ai un pied dans les differents mondes afin de profiter des avantages de chacun selon mon utilisation.

      3. TommyB

        Les Windows sous ARM, une bonne idée au départ mais ça n’a jamais vraiment pris. Faute d’un MS qui ne sait plus designer ses produits correctement. Faute peut-être d’un manque cruel d’application et de l’absence de l’intérêt des éditeurs d’effectuer le portage. Faute par-ci, faute par-là, fautes que le consommateur fini toujours par payer. Au final, aucun intérêt, confiance Zéro. Windows s’est complétement viandé sur le coup, on a toujours pas compris ce qu’ils ont voulu faire, contrairement à Apple qui défend clairement ses choix, n’en déplaise à certains, personne n’est obligé d’acheter de toutes façons.

  7. Mike

    Je suis étonné de voir autant de personnes enthousiaste. Quand Apple à quitté Motorola pour Intel, il fallait racheter tout les logiciels.. Le cas présent avec du ARM il y aura certainement un émulateur qui va faire le taf… Mais ce sera avec de la perte de vitesse !!!!

    Bref à croire que les gens aiment donner de l’argent à Apple sans compter🤨.

    Au passage, quand Apple à adopté intel, durant la conférence et au détriment d Intel, ils sont allés annoncé que les Mac sous Intel sont plus rapide que les pc ! La vérité est autre clairement… Donc arrêtons de clamer que c’est des génies sans voir de test, ça en devient ridicule

  8. Olivier

    De plus pour le Macbook pro toujours pas de port usb ni de port pour une carte SD et je parle pas de HDMI il faut donc se promener avec multitude d’adaptateur pour ma part je reste Apple mais je vais lorgner sur de l’occase pour mon prochain Macbook.

  9. nels_oleson

    C’est peut-être un détail pour vous (comme disait la chanson), mais franchement toujours le même design depuis x années et surtout des écrans avec des bordures pareilles en 2020 (et pas taciles), on ne peut pas dire que ce soit révolutionnaire de ce côté là…

  10. Pedro

    Je suis étonné le nombre de personnes qui se sont réveillés certains commentaires me surprennent. Chapeau et bravo aux réveillés !

    Pour xavier ah ah ah la bonne blague.
    Premièrement, vous le savez peut être pas encore mais ça fait 2/3 ans qu’Intel est à l’agonie. Mais aujourd’hui, c’est officiel et tous les kikoos l’ont remarqués enfin presque 😉
    Amd a une bonne longueur d’avance sur Intel et il va leur falloir au minimum deux ans pour égaler amd en 5nm voir en 3nm s’il bouge pas plus vite que ces 10 dernières années… Car ils ont pas bougé de leur 14nm++++++++ et ce sera pas avant l’année prochaine alors qu’amd va lâcher le 7 pour le 5nm.

    Ensuite de l’arm, oh la bonne blague. On utilise doucement le 64bits et le multi thread sorti en 2006? Pour le premier et un peu plus tard pour l’autre..
    Dans un monde emprisonné oui eux vont investir mais pas sûr que les autres suivent. Ils sont sortis de leur proc proprio pour devenir un peu standard pour redevenir proprio ça leur va vraiment pas à Apple d’utiliser les standards en informatique. On parle doucement d’arm mais ça prendra des années et sauf en mettant 2048 cores et que ce soit gérer correctement il va en falloir du temps avant d’égaler les processeurs qui évoluent rapidement enfin comme à l’époque. Même Intel n’a rien vu venir. Il y aura probablement de l arm mais comme processeur secondaire ou de sécurité.

    1. TommyB

      Pour le M1, c’est 8 core physiques non hyperthreadé à ce que je sache. LE M1 c’est également un GPU qui qui a l’air de tenir la route… sur le papier en tous cas. On attend les bench qui ne vont pas tarder pour voir ce que ça donne en vrai mais ça promet.

  11. Leo

    “Apple donne une sacrée leçon à Intel qui peine à arriver à cette finesse”… Heu Apple n’y est pour rien dans cette finesse. La bonne phrase est TSMC donne une leçon a Intel. Merci de rendre à César,.. etc.

  12. Philippe

    En ce qui me concerne j’attend de pied ferme la future box Apple TV 2020, on nous l’a décrite comme étant orientée multimédias va-t-elle tenter de concurrencer certaines consoles de jeu Next Gen, c’est bien possible. Ma vieille box de chez Swisscom fonctionne nettement moins bien depuis qu’elle a été mise à jour vers la version 5 leur OS, je vais certainement m’en séparer tout comme de leur abonnement à 30.- Frs par mois qui est trop cher pour ce que c’est.

    Déjà que la puce A14 obtient des scores plus qu’honorables, que va donner la suite 🙂

    Quoi qu’il en soit je suis très heureux du rachat de ARM par Nvidia, ils vont tout faire pour développer de super CPU’s. Eux qui avaient tenté il y a quelques années d’obtenir une licence pour fabriquer des x86 auprès de Intel qui s’y était refusé, puis qui avaient essayés de racheter Via (qui possède une telle licence) mais dont le rachat avait été rendu impossible par… Intel. J’espère qu’ils vont remettre en question l’hégémonie de ce vieux dinosaure nombriliste qu’est devenu Intel.

    Je présent une proche vague de supercalculateurs équipés de CPU’s ARM épaulés de cartes PCI-e Nvidia CUDA 🙂

    Bench A14 :

    https://browser.geekbench.com/v5/cpu/search?q=a14

    En rapport mon Dell XPS obtient :

    https://browser.geekbench.com/v5/cpu/4650068

  13. Grand Lapin

    Incroyable le nombre d’erreurs qu’on lit dans les commentaires ci-dessus. Le M1 est bien plus qu’un processeur ARM à 8 cœurs. C’est aussi un GPU, un processeur neuronal, et il contient une multitude d’autres processeurs pour le décodage HEVC, la cryptographie, les traitements audio/vidéo etc. Ces nouveaux Mac ne sont pas des systèmes fermés. Aucune obligation de passer par le Mac App Sore, on se procure les programmes où on veut, et accès complet au UNIX dessous. Aucune obligation de rachat des logiciels. Les applications Intel ne sont pas émulées mais pré-traduites lors de leur installation ou au premier démarrage. J’ai pu tester sur un prototype et beaucoup d’applications Intel sont plus rapide sur M1 que sur Intel, sans même être natives.

    1. TommyB

      Il y a des pendules qui nécessitent d’être remise à l’heure en effet. Vous lire fait du bien. Merci

    2. CH

      Merci beaucoup pour les précisions sur la nouvelle puce, petite question j’ai MacBook Pro que j’aimerais changer pour le nouveau MacBook Air est-ce que office pour Mac va fonctionner sur le Air car j’ai pas envie de me prendre la tête.

      1. Grand Lapin

        Oui la version courante d’Office fonctionne très bien en mode traduit sur le nouveau MacBook Air, et Microsoft annonce une version native pour bientôt. Les premiers tests de performance semblent montrer que la MacBook Air M1 le moins cher est plus rapide que le MacBook Pro Intel le plus cher sur beaucoup de tâches. À confirmer, mais si c’est vrai ça va faire l’effet d’une bombe dans le monde informatique!

        1. Pedro

          Vous devriez vous renommer grand mouton ce serait plus adapté 🙂

          Ça ne fera pas plus d’effet qu’un pet dans l’eau malheureusement pour vous dans le monde informatique. Une puce arm si on lui enlève ces fonctions intégrés ne fait rien du tout. La fréquence sera limité et à nombre de coeurs égaux s’est moins performants mais plus efficace niveau énergétique.

    3. EcoTech

      J’allais corriger les betises dites par Nycko plus hat maiis je viens de voir que Grand Lapin a déjà fait la précision. Quand à Office, bien sûr. 100% de ce qui tourne sous Catalina va marche sur nes nouveaux Mac. Et la marge de puissance est tellle que même s’ils sont pas natifs il vont être au moins aussi rapides que les natifs sur Intel. In n’y a besoin de racheter aucun logiciel…

  14. Al

    Entièrement d’accord. Je suis malheureusement sur Mac au bureau. Quelle galère quand on vient du monde Windows. L’ergonomie Mac n’est donnée qu’à ceux qui n’ont plus testé Windows 10 ou Windows tout court depuis des années ou qui sont aveugles: MacOS est complètement largué, l’interface aux icônes mochissimes (on ne parle même pas des préférences, avec son cadenas complètement invisible pour un non spécialiste Mac, des réglages pour l’écran éparpillés partout et j’en passe), le concept de menus en haut de l’écran complètement dépassé.

    Pour preuve? Véridique: on a présenté à mon grand-père qui n’avait jamais touché un ordinateur un Mac et un Windows car avec le confinement, on voulait qu’il puisse voir la famille et surfer un peu. Eh bien il n’a simplement pas compris comment le Mac fonctionne! Et d’ailleurs, ça m’a fait aussi découvrir comment un Windows et un MacOS bootait la première fois, c’est sympa sur les deux, mais aucun doute possible, si celui du Mac est beaucoup plus beau et visuel (pour le coup), le tutorial Windows explose littéralement les explications Mac tant elles restent lacunaires!

    Bref, comme on parlait au bureau: le Mac est réservé à ceux qui sont sur Mac et qui n’ont pas testé autre chose depuis des années, les autres, ça veut dire la majorité (qui est d’ailleurs représentatif de l’écrasante majorité du marché Windows sur Mac OS) préfèreront un Windows, sans aucun doute!

    1. TommyB

      Bon ça va on a compris, pas la peine de faire des post doubles ou en triple. Bug Windows peut-être ? Plaisanterie mise à part, si un mac vous semble compliqué a utiliser alors restez sur Windows.

  15. CH

    Merci beaucoup Grand Lapin et EcoTech 👍

  16. Pedro

    Voilà votre bench mac et c’est pas glorieux comparé à un processeur qui a 2ans : https://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=apple-mac-m1&num=1

    Sans optimisation, on le voit sur certains tests ça ne vaut pas grand chose de l’ARM. Dans 10 ans, ce sera peut-être bien si les logiciels suivent.
    Gen9 et 10 entre deux côté Intel et AMD écrase largement Intel sur toute plateforme maintenant mais les moutons en prison vont trouver ça génial 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.