Internet: ambitieux, Infomaniak offre aux Européens le courriel gratuit à vie!

  • Post last modified:10/02/2021
  • Post comments:17 commentaires
Infomaniak lance un mail gratuit: ik.me.
Infomaniak lance un mail gratuit: ik.me.

Après s’être attaqué au marché suisse, Infomaniak voit grand et veut conquérir l’Europe en se positionnant sur le terrain du respect de la vie privée, sans publicité. Grâce à ses clients lui permettant de réaliser 24 millions de chiffres d’affaires, dont 40% en Europe, l’hébergeur propose encore plus largement son service gratuit de courriel gratuit ik.me!

Pionnier du web, le Genevois joue habilement ses cartes pour contrer les services des Américains comme Google, mais aussi Microsoft, Dropbox et autres. Basé au pays du coffre-fort, il a effectivement certains arguments à mettre en valeur. Au moins sur le plan conceptuel puisque cette solution est entièrement hébergée en Suisse. Un sacré plus!

Le service ik.me entièrement sans publicité

Pour mémoire, ik.me est une solution de courriel gratuit et sécurisé avec 20 Go de stockage. Elle est devenue lundi une réalité pour l’Europe francophone. Sont aussi inclus 3 Go de stockage pour partager, collaborer et synchroniser des documents et des photos sur ses appareils, selon un communiqué de presse de l’hébergeur depuis 25 ans sur le marché.

Dans ce texte, Infomaniak, qui emploie quelque 170 collaborateurs, souligne qu’aucune donnée n’est analysée ou revendue à des fins publicitaires. Par ailleurs cette messagerie respectueuse de la vie privée se synchronise les agendas et les contacts sur tous les appareils. Tout se gère facilement en ligne ou avec l’application de messagerie de son choix.

ik.me: Infomaniak insiste d’ailleurs lourdement sur la protection des données...
ik.me: Infomaniak insiste lourdement sur la protection des données…

Un réel avantage, vraiment?

Cela dit, fondamentalement, utilisant Gmail depuis des lustres, je n’ai jamais été gêné par de la publicité non sollicitée. Et, à ma connaissance, la protection des données a toujours été assurée. Par ailleurs, cette argumentation touche assez rapidement ses limites, puisque grâce à cette publicité Google et d’autres financements d’excellents services, faciles à utiliser… presque humaniste!

Pour ce qui est de la publicité, si de bons algorithmes permettent de nous envoyer que des suggestions pertinentes, pourquoi pas! Beaucoup mieux que des publicitaires sans talent. Microsoft utilise d’ailleurs la même argumentation de manière peu pertinente depuis des années. Probablement que la révolution numérique finissante actuelle implique que le consommateur accepte de donner une partie de ses données en contrepartie de services plus intelligents… N’en déplaise à d’aucuns…

Pour le reste, n’hésitez pas à tester les excellents services d’Infomaniak, qui héberge désormais très efficacement ce site internet…

Xavier Studer

Cet article a 17 commentaires

  1. Carlos O.

    A chacun son choix. Moi je préfère infomaniak et même protonmail que je paye à Google. J’ai toujours un compte Gmail car je n’ai pas le choix, j’ai un smartphone Android

    1. Nico Trak

      Il n’y a pas besoin d’un compte @gmail.com pour Android.
      Tu peux créer un compte Google avec ton email @ik.me, @protonmail.ch, @cequetuveux.ch et cela marche tout bien.

  2. Cédric

    Google beurk,
    j’ai un compte payant chez informaniak avec mon domaine et je préfère ça à la suite de google qui lit nos courrier et qui nous analyse.
    pour moi mon compte gmail est juste parce qu’il en faut un sous android. ça fait des années que je m’y suis pas connecté.

    Google c’est le passé c’est has been, l’avenir c’est infomaniak ou des idées comme framalibre, je préfère payer pour une prestation que de l’avoir librement et remplie de pub.

  3. Kevin V.

    Outre les problématiques de vie privée, qui sont pertinentes ou non selon les sensibilités de chacun, un des problèmes pouvant se présenter avec les GAFAM, c’est la clôture injustifiée et inopinée des comptes ! Malheureusement, c’est quelque chose qui s’est déjà produit de nombreuses fois, y compris chez des utilisateurs « connus » (journalistes, patrons, blogueurs…).

    Autant dire que c’est un sacré de pan de vie numérique qui disparaît si vous utilisez leurs services assidûment : perte de tous vos messages, documents, fichiers dans le Cloud, agendas, rendez-vous, contacts, accès aux autres sites qui utilisent votre compte, etc.

    Là où contacter un fournisseur local comme Infomaniak pour contester son bannissement n’est pas trop un problème, il en est d’une toute autre paire de manches avec Google, par exemple ! Ce dernier ne propose que des formulaires de contact avec des réponses automatisées, et c’est mission impossible d’avoir un être humain à l’autre bout. Dans l’immense majorité des cas, votre complainte restera lettre morte et vous n’aurez plus que vos yeux pour pleurer… 😦

    Les rares utilisateurs qui ont pu récupérer leur compte ont réussi l’exploit en faisant suffisamment de bruit sur Internet pour être remarqués par Google (autrement dit, un « bad buzz »).

    Et n’allez pas croire que seuls les utilisateurs ayant commis des infractions ou des actes répréhensibles sont touchés par ces blocages, bien au contraire (c’est un mécanisme opaque). Comme je le disais, il est bien souvent impossible d’obtenir ne serait-ce qu’un « pourquoi » de leur part…

    Pensez-y et faites toujours une sauvegarde de vos données, même si elles sont chez Google ou Microsoft ! 😉

  4. MG-1

    Si il y avait la possibilité d’avoir un domaine en @****.ch plutôt que .me (Montenegro), même contre payment, ce serait bon. Mais un nom genérique, pas un nom de domaine personalisé. Quelque chose genre ik.ch ou ikmail.ch.

      1. MG-1

        Merci. Mais je crains que avec une recherche « whois » on puisse trover mon nom etc. Je pensais donc plutôt à une alternative terminant en .ch à @ik.me, à utiliser par d’autes votres clients. Je cherche une alternative à gmail.com, mais avec un adresse terminant en .ch et non en .me, mais sans nom de domaine dédidé.

        1. Carlos O.

          protonmail.ch est une possibilité.

          1. MG-1

            Oui, mais il n’a pas un acces IMAP direct (il l’a via un logiciel qui connecte leurs serveurs criptées).

          2. Carlos O.

            @MG-1.
            C’est intentionnel. Pour garantir que vos messages ne soient pas interceptés, vous utilisez soit un logiciel développé par protonmail, soit la version web de protonmail.
            SI vous voulez vraiment le faire avec un client IMAP, vous pouvez utiliser le ProtonMail Bridge: https://protonmail.com/support/knowledge-base/imap-smtp-and-pop3-setup/

        2. Kevin V.

          Vous pouvez cachet ces informations 😉

          Sinon, l’extension « .me » vous gêne tant que ça ?

          1. Kevin V.

            *cacher, bien sûr.

          2. MG-1

            Et oui, ce qui me gêne, c’est le .me plutôt que .ch! Un TLD generique comme .com ou .info ce serait aussi acceptable, pour moi, mais je preferais.ch.

  5. Jonas Guélat

    Je suggère à M. Studer la lecture de l’excellent The age of surveillance capitalism de Shoshana Zuboff. Ensuite peut-être pourra-t-il écrire sur google, la publicité et la protection des données avec un peu moins de naiveté.

  6. Stéphane

    J’ai un e-mail Gmail depuis 12-13 ans, voir plus. Adresse utilisée pour la famille, inscription sur les différents sites, donc moyen de communication principal. J’ai migré chez Infomaniak avec cette offre gratuite, plus envie que Google suive tout ce que je fais en ligne via mon compte. Changer mon e-mail partout a été trèèèèèèèèèès long, mais merci le gestionnaire de mot de passe, ça aide à se rendre compte des nombreux comptes créés dont certains ne sont plus utiles. Ce n’est pas simple de changer l’adresse d’un compte sur certains sites alors que sur d’autres ça se fait en deux cliques. Content que ce soit fait 🙂

  7. merinos

    après en avoir même un peu rêvé, je trouve vraiment que la limitation à 10 correspondants maximum par e-mail (selon l’article de MacGeneration cité plus haut) est quand même assez pingre… désolé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.