Fibre optique: l’argent de Salt à la place de Sunrise chez Swisscom!

  • Post last modified:30/04/2021
  • Post comments:5 commentaires
Swisscom continue de poser la fibre optique pour ses concurrents.
Swisscom continue de poser la fibre optique pour ses concurrents.

Alors qu’UPC va essayer de digérer Sunrise, notamment en passant les clients de ce dernier sur son métallique coaxial, Salt pourrait remplacer ce dernier dans les finances de Swisscom. En effet, Sunrise s’appuyait largement jusqu’ici sur la fibre du géant bleu… En signant avec Swisscom, Salt arrive au bon moment et fait peut-être une assez bonne affaire.

En effet, le montant de l’accord n’a pas été dévoilé. Il faut dire que le marché suisse de la fibre optique s’est toujours distingué par ses opacités, ses complexités et ses alliances parfois surprenantes… D’ailleurs, les deux partenaires pourront continuer de collaborer chacun de leur côté avec qui bon leur semble…

Trois millions de foyers en 2025

«D’ici 2025, la couverture en fibre optique FTTH de Salt, y compris celle provenant des accords actuels avec les services industriels à travers toute la Suisse comprendra environ 3 millions de foyers», est-il indiqué dans un communiqué de presse diffusé jeudi à l’occasion de la publication des résultats trimestriels de Swisscom, qui fléchit très légèrement sur la TV numérique, d’ailleurs…

Pas d’impatience toutefois. «Salt financera ces investissements de manière progressive avec son flux de trésorerie opérationnel», selon le même texte diffusé par l’opérateur de Renens en mains de l’Hexagonal Xavier Niel. Autrement dit, il lui faudra du temps pour déployer ses propres installations sur le réseau de fibres tirées par Swisscom.

Swisscom gonfle le torse

Du côté du premier opérateur du pays, on semble se féliciter. «Ce partenariat fibre optique est basé sur une relation d’affaires existante entre les deux entreprises: pour les offres destinées aux clients privés, Salt utilise depuis plusieurs années déjà un accès physique de couche 1 aux fibres optiques de Swisscom dans l’architecture point à point», écrit-il.

«Dans le cadre du partenariat fibre optique, Salt investit dans un droit d’utilisation sur le long terme concernant les raccordements à fibre optique de Swisscom et participe ainsi aux investissements élevés dans les réseaux et aux risques commerciaux associés», peut-on lire dans le propre communiqué de Swisscom, qui précise encore que Salt bénéficiera de son propre accès à la couche 1 des fibres optiques.

Xavier Studer

Fibre optique: Swisscom-Salt.

Cet article a 5 commentaires

  1. Bernard

    “Fibre optique: l’argent de Salt à la place de Sunrise chez Swisscom” Est-ce à dire que Sunrise pourrait rompre le contrat avec Swisscom ? Dans ce cas, comment assurer la fourniture des clients qui ne disposent pas d’un raccordement UPC ? En Valais par exemple, UPC n’est accessible sur quasiment aucune prise…

    1. Tricoline

      En Valais, comme alternative il y a Net+ qui est disponible dans quasiment dans toute la partie francophone du canton, et pour les germains, Quickline est aussi disponible.
      .
      Net+ étant à la base une pousse entrepreneuriale valaisanne, cela devrait inciter les habitants du vieux pays à choisir local plutôt que le Yankee UPC !
      .
      Ensuite UPC/Sunrise ne va pas rompre ses contrats avec Swisscom, mais peut-être en changer les contours !
      .
      Le Valais c’est une terre inconnue pour UPC, il n’est pas parvenu à s’y implanter, ce qui n’est pas une mauvaise chose, peut-être ?

      1. Bernard

        Oui net+ est un acteur de qualité, incontournable en Valais. Mais vu leurs tarifs, Sunrise reste nettement plus attrayant…

        1. Albouille

          Effectivement ! La différence de prix est importante. Cependant, d’une manière générale Net+ vous pose la fibre gratuitement ! Sunrise ne dispose pas encore de la fibre dans les petits villages; et si elle passe dans votre rue, il faut encore la tirer à vos frais jusqu’à votre maison… Personnellement, j’ai la fibre Net+ depuis 10 ans chez moi, installée sans aucun frais. Et ni Swisscom, ni Sunrise, ni Salt ne dispose de la fibre, pas même dans ma rue…

  2. Tricoline

    Swisscom annonce vouloir doubler les raccordements FTTH (30 à 60%) d’ici fin 2025, bonne nouvelle !
    .
    Toutefois cela se fera par la migration des immeubles actuellement en FTTB vers du FTTH, car pour réaliser cela il y a très peu de travaux, pas de génie civile et cela se situe dans des zones d’habitations denses, là où la rentabilité est assurée à court terme.
    .
    Ensuite j’attends les annonces de Swisscom pour les 40% restants (si prévu ?) qui sont en zones rurales, dans les petites et moyennes villes, ainsi que dans les quartiers à moyennes et faibles densités.
    .
    Pour combler ce trou de 40%, j’imagine que l’opérateur historique comptera alors (en tout ou partie) sur les finances des communes (parfois pauvres) pour garnir les poches de ses actionnaires, faute de quoi la vieille paire de cuivre sera encore trop présente dans 25 ans.
    .
    Habitant moi-même dans un gros bourg de >8000 habitants (sans raccordement FTTH), avec des finances communales ne permettant pas un partenariat fibre, je peux sans trop m’avancer, imaginer que dans 10 à 15 ans rien n’aura vraiment changé, mis à part quelques gros immeubles (ainsi que les nouveaux) qui seront en FTTH, mais pas de quoi arriver à 60%.
    .
    Tous les ménages de ce pays pourtant riche ne sont encore libre de prendre un abonnement Fiber chez Salt par exemple.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.