Quelque 6250 antennes 5G et des fréquences moins chères

  • Post last modified:17/11/2021
  • Post comments:15 commentaires
La 5G nécessaire pour le futur des réseaux mobiles.
La 5G essentielle pour le futur.

Les fréquences de téléphonie mobile coûteront moins cher aux opérateurs dès le 1er janvier 2022. S’ils en utilisent toujours davantage, notamment pour la 5G, il ne peuvent pas encore déployer ce nouveau réseau comme demandé en raison de blocages dans les cantons….

C’est donc probablement très positivement qu’ils ont accueilli la décision symbolique du Conseil fédéral. Ce dernier a en effet décidé mercredi d’adapter en ce sens l’ordonnance sur les redevances et émoluments dans le domaine des télécommunications (OREDT) avec effet au début de l’année prochaine.

Selon la largeur de bande

Les opérateurs versent en effet à l’Office fédéral de la communication (OFCOM) des émoluments annuels pour la gestion et le contrôle technique de ces ressources. Etant donné que Salt, Sunrise UPC et Swisscom ont acquis d’importantes largeurs de bande ces dernières années, notamment pour la 5G, ces taxes ont fortement augmenté.

Parallèlement, les dépenses de l’OFCOM pour la gestion et le contrôle technique dans le domaine de la radiocommunication mobile terrestre sont restées similaires, selon un communiqué de presse. Le gouvernement a donc décidé d’introduire un tarif dégressif selon la largeur de bande attribuée.

Une paille, mais…

Les opérateurs gagneront donc un peu d’argent de ce côté. La réduction des émoluments correspond à un allégement d’environ un million de francs par an pour les opérateurs de radiocommunication mobile, selon le même texte. Une paille pour ces géants qui brassent des millions de francs de bénéfices.

Mais il n’y a pas de petite économie. D’autant plus que le déploiement de la 5G en Suisse se fait plutôt timidement dans certains cantons, comme en témoigne ce fil Twitter. T Actuellement quelques 6250 antennes 5G sont déployées et pas forcément dans leur meilleure configuration. Et là c’est l’usager qui en souffre…

XS

Cet article a 15 commentaires

  1. David Dupont

    Oui ça reste timide mais il y a quand même eu plus de 500 nouvelles antennes qui ont été ajoutées ces dernières semaines malgré les difficultés posées par les cantons donc ça avance quand même un peu.

    Ceci étant dit, Swisscom continue de se plaindre dans son communiqué pour ses résultats du troisième trimestre de la difficulté de pouvoir rajouter de la capacité au niveau de son réseau dans certains coins de Suisse à cause des blocages posés par les cantons. Il y a quelques semaines le CTO de Sunrise UPC ne disait pas autre chose lors d’un événement Huawei. Il serait temps d’avoir un plan national 5G de la part du Conseil Fédéral et que celui ci demande aux cantons d’arrêter ces blocages au niveau des permis.

  2. Tricoline

    Le fédéralisme en vigueur fait que les cantons sont maîtres en matière de permis de construire.
    .
    Bon courage à ceux qui voudront remettre en question cela.
    Il faudra que le peuple accepte un changement de la constitution.
    Autant dire que c’est perdu d’avance, le peuple suisse est farouchement et viscéralement attaché à l’autonomie cantonale.
    .
    Avant de construire des antennes par milliers pour la 5G il serait plus utile de généraliser la fibre.

    1. Nycko

      La fibre n’est juste pas l’Avenir….ça le fut, mais maintenant, la rapidité du sans fil est plus si loin de cette techno dépassée. La fibre demande bien plus de travail, ouvrir les routes, problème de circulation pendant la pose et aussi pour la réparation. Plus cher que des antennes à la longue. Et jamais on devra disposer de plus de 1go à la seconde pour les données dans un ménage. La fibre de Salt à 10gbts/sec est de toute façon disproportionnée sachant qu’un film 4k n’a pas même besoin de 04gbts /sec. Faut être terre à terre et pas juste fanfaronner sur des chiffres qui servent à rien finalement. Que les entreprises soient collées à la fibre ok, mais les ménages, faut arrêter les frais et les travaux d’ensevelissement qui coûtent bien trop.
      On est de toute façon bombardés d’ondes venues de l’espaces 😉 un peut plus ou moins faut arrêter de dramatiser.

      1. David Dupont

        La 5G est indispensable tout comme la fibre car le réseau cuivre ne pourra plus suivre d’ici quelques années. La fibre n’est pas un concurrent de la 5G les deux sont absolument complémentaires car la fibre est indispensable au niveau des réseaux de transmission pour les réseaux mobile et vu l’évolution des usages c’est indispensable aussi pour le fixe.

        Les opérateurs l’ont d’ailleurs bien compris partout en Europe comme ailleurs dans le monde. La Suisse est pionnière en matière de vitesse sur la fibre et c’est une excellente chose. Il faut surtout accélérer les investissements pour couvrir 100% de la population. Maintenant au niveau juridique, la décision du Tribunal Fédéral n’aide pas à accélérer le tempo.

        1. David Dupont

          Je rajouterai qu’au niveau du câble coaxial, les opérateurs là aussi dévoilent les uns après les autres des plans pour migrer leur infrastructure vers un réseau 100% fibre dans les prochaines années. Après Virgin Media O2 au Royaume-Uni, les filiales Liberty Global Virgin Media Ireland en Irlande et Telenet en Belgique ont fait des annonces en ce sens ces dernières semaines. J’attends de voir ce que fera Sunrise UPC pour la Suisse. Le docsis va finir par montrer ses limites surtout en upload et ne sera plus compétitif vers 2030-2035 face aux réseaux 100% fibre.

          Financièrement parlant, les investissements nécessaires pour migrer les réseaux HFC actuels vers la fibre ne coûteront pas plus cher que de moderniser vers du docsis 4.0. Bref vu les performances techniques bien meilleures de la fibre et la consommation énergétique bien inférieure également, il n’y a strictement aucune raison de continuer à garder du coax au niveau de l’infrastructure.

          1. Anthony

            Perso j’arrive à 500 mb/s avec salt en 5g vers Cressier NE. J’étais très étonné !

      2. Tricoline

        Oser écrire ‘ »La fibre n’est juste pas l’Avenir… « ‘ c’est soit un manque de connaissance de la technique ou alors de la pure provocation.
        .
        Vu que la population ne veut pas d’antennes par dizaines autour de son domicile et qu’en Suisse les réticences, blocages et oppositions ne permettront pas de construire autant d’antennes XG que nécessaire, il ne reste que la fibre pour relier tous les ménages des villes et des campagnes (très construites d’ailleurs).
        .
        En Suisse le peuple n’a pas voulu du nucléaire, c’est mort, et vu le système démocratique en place, les opérateurs ne pourront pas construire le réseau d’antenne XG nécessaire, il faut se faire à cette idée.
        .
        Donc la fibre !

        1. Nycko

          Vous allez voir…la fibre abandonnée au profit de la 5g et +….Mais bon… De toute façon le Conseil fédéral a décidé, les recours sont plus suivis et la 5g a la priorité. Faut s’alligner au monde et penser coût à long terme, et la fibre c’est pas ça. Le moindre soucis et la route doit être ouverte. Comme je disais, les industries ok mais le privé, ça va être terminé dans quelques années.

          1. David Dupont

            La fibre ne sera pas abandonnée car c’est la solution d’avenir et n’est certainement pas concurrente des technologies sur le mobile mais plutôt complémentaire comme je l’ai expliqué plus haut. De plus, le tout à la 5G amènerait rapidement la saturation du réseau vu que l’infrastructure mobile est partagée entre l’ensemble des utilisateurs et le spectre n’est pas illimité non plus. La Suisse doit déployer la fibre tout comme la 5G pour arriver aux 100% de la population. C’est hyper important pour l’attractivité et la compétitivité du pays

  3. Bogdan

    De toute façon il paraît que toutes les personnes vaccinées ont une puce 5G dans leur corps.
    Pourquoi installer d’autres antennes?

    Perso, même avec 2 doses de vaccin, je n’ai toujours pas la 5G et là ou j’habite, j’ai a peine la 4G… et encore.
    Je me suis vacciné pour ça et que dalle. M’aurait-on menti?

    😀

    1. Philippe

      Que neni, on ne vous a pas menti, il faut juste vous en réinjecter une bonne vingtaine de doses pour que vous soyez complètement immunisé et surtout pour vous ayez une couverture 5G propre sans coupures 🙂

  4. Philippe

    Les licences 5G ont été attribuées pour environ 380 millions de francs en Suisse, en France les enchères de la 5G ont rapporté 2,786 milliards d’euros à l’état. Au final, ce sont les consommateurs tel vous et moi qui payons ces enchères via des abonnements de téléphonie mobile revendus à des tarifs très élevés…

    Il s’agit donc d’un « nouvel impôt » déguisé, presque obligé (on ne peut pour ainsi dire plus vivre sans téléphone mobile en 2021) ou tout le monde s’en met plein les poches sauf le client final qui lui est prié de passer à le caisse de sorte à enrichir autrui, que ces gens puissent s’acheter des villas, de grosses berlines et aprtir en vacances dans des complexes pour ultra-riches… ;-(

    Même si les prix d’attribution des fréquences devaient baisser tel que vous en faites l’écho (on serait enchanté de savoir dans quelle proportion exactement), faire payer aux opérateurs le droit d’utiliser des fréquences radio qui n’appartiennent à personne pour ensuite répercuter ces coûts sur les utilisateurs finaux est 100 % immoral !!! Une fois de plus on prend le peuple pour des vache à lait ;-(

  5. BAISIN

    Certains cantons résistent au lobby des opérateurs télécom pro-5G

  6. Fabrice

    Aujourd’hui on bloque la 5g … et la Comco bloque la construction de la fibre par Swisscom Et moi, je dois faire avec mes 16mb/sec sans autre possibilité. 😦

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.