Essayant de gommer UPC, Sunrise fait fondre sa direction

  • Post last modified:01/11/2022
  • Post comments:16 commentaires
Magasin Sunrise (UPC) en 2022.
Magasin Sunrise (UPC) en 2022.

C’est une fatalité quand on fusionne des entreprises de la taille de Sunrise et d’UPC: le moment des synergies arrive. La société en mains américaines a donc annoncé mardi avoir fait fondre sa direction de quinze membres à huit. Certaines personnes ont été replacées et d’autres partiront, parfois sur une base volontaire.

En effet, certains cas ne sont pas forcément très clairs. «Les anciens membres de l’ExCom Nadine Zollinger, Françoise Clemes, Giuseppe Bonina et Robert Wigger (qui a décidé de quitter Sunrise en septembre) quitteront Sunrise après une période de transition», écrit l’entreprise basée à Zurich dans un communiqué.

Une équipe de huit dirigeants

«Stefan Fuchs, Christoph Richartz et Mick Fernhout, occuperont de nouvelles fonctions au sein du Consumer Unit et rendront compte directement à Severina Pascu», directrice suppléante et directrice du domaine consommateurs, selon le même texte.

L’Executive Committee de Sunrise est composé des huit membres suivants:

  • André Krause, CEO
  • Severina Pascu, Deputy CEO & Chief Consumer Officer
  • Jany Fruytier, Chief Financial Officer
  • Robert Redeleanu, Chief Business Officer
  • Elmar Grasser, Chief Technology Officer
  • Duncan Macdonald, Chief Information Officer
  • Tobias Foster, Chief People Officer
  • Marcel Huber, General Counsel & Chief Corporate Affairs Officer

Quelle orientation future?

Sunrise veut désormais davantage se concentrer sur la mise en œuvre de sa stratégie «en maximisant l’orientation vers le marché, en améliorant encore l’excellence de la clientèle et la gestion des clients axée sur la valeur. Pour assurer l’exécution de ce prochain chapitre, Sunrise ajustera sa structure afin d’être encore plus agile pour être compétitif sur un marché très concurrentiel», selon le même texte. Rien que ça!

Sous le très cher logo de Sunrise remanié pour l’occasion, cette entreprise caresse de grandes ambitions économiques, malgré certains problèmes de positionnement ou de fonctionnement, comme certains lecteurs ou le soussigné, également client, l’ont constaté ces derniers mois. A l’heure actuelle, de notre point de vue, ce sont surtout les abonnés qui paient le prix fort de cette fusion pour permettre à cette filiale de Liberty Global d’être encore plus rentable. Le temps de passer à la concurrence?

Xavier Studer

Sunrise Executive Committee.

Cet article a 16 commentaires

  1. Tricoline

    Passer à la concurrence ? C’est devoir choisir entre la peste ou le choléra !
    .
    Quitter Sunrise, oui, mais pour … ?
    .
    Swisscom et ses prix stratosphériques !
    .
    Salt avec son réseau mobile un peu en retrait et l’absence d’éligibilité pour un raccordement fixe pour 60% des ménages !
    .
    La fibre optique qui ne sera pas déployée rapidement et systémiquement, avec en plus des « clients » qui trouvent cela normal (ici même).
    .
    Bref pas de quoi pavoiser !

    1. P. Henry

      Je pense exactement comme vous, on n’est pas gâté en Suisse, c’est pourquoi je reste chez Sunrise.

      1. A. Petrilli

        Il y a d’autre fournisseurs internet, moi je suis avec green.ch depuis une dizaine de jours et il n’y a rien a redire pour leur connection DSL G.fast, 500MB/150MB environ, tres stable, 49 frs/mois. Pas de trucs inutiles, pas de tele’, pas de ligne fixe si vous en voulez pas.

  2. Anjoco

    En regardant un peu les offres ponctuelles de Wingo sur internet on y trouve des abos super avantageux tout en profitant du réseau Swisscom.
    Tous les membres de mon entourage ont opté pour Wingo à leur plus grandes satisfactions.

    1. C. T

      Bonjour, wingo n’est pas à swisscom mais à sunrise

      1. Markol

        C.T tu dois confondre avec Yallo. Wingo est bien sur le réseau Swisscom

        1. RobyOne

          Je m’interroge sur une chose : tout le monde s’accorde a dire ou a sous-entendre que le réseau du Géant Bleu est le plus étendu ou le plus performant, pourtant ceux qui commentent cela en général ne veulent pas y mettre un sou ! Du coup je ne comprend pas bien. Si c’est la meilleure couverture, pourquoi ne pas la soutenir ?
          -Petite réflexion en lisant vos commentaires-
          Sinon il n’y a rien a dire de plus sur la fusion, des gens restent des gens partent, des têtes tombes, etc… C’est le business dira-t-on…

  3. Olivier Robert

    Il n’y a que l’embarras du choix en téléphonie mobile avec très souvent du tout illimité des 20 !

    1. P. Henry

      Exactement et même parfois 15 francs avec Lidl Connect, mais moins de choix pour internet à la maison…

    2. C. T

      Depuis la fusion le service client est devenu médiocre chez sunrise, j’ai des problèmes internet à la maison qui durent depuis des mois et j’ai du me battre et menacer de contacter ma protection juridique pour qu’ils commencent à un peu mieux prendre en charge le ticket, mais ce n’est pas fini…. Ça dure depuis juillet, alors pour quoi, 10 ou 20 francs de plus chez swisscom, je peux vous dire que dès que je ne suis plus tenue contractuellement je change d’opérateur

  4. Bertrand

    Swisscom stratosphérique? Hors promotion les prix de Sunrise sont presque identique. Pour le mobile, aussi hors promotion les prix Salt ne sont pas vraiment meilleurs marché.

    Blue Mobile S: 69.90 (59.90 avec Simply digital)
    Swiss Max: 69.95
    Up Mobile M: 59.00

  5. Stan

    Les revenus de Liberty Global diminuent de 8%.
    “”Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de Liberty Global a reculé de 8,2 % pour s’établir à 1 746,3 millions de dollars, dans un contexte de mélange des genres sur l’ensemble de son réseau.

    “Au troisième trimestre, nous avons enregistré une croissance globale2 du haut débit et des services mobiles postpayés de 186 000 nouveaux abonnés, soutenue principalement par des gains d’abonnés au haut débit au Royaume-Uni et par des tendances positives des services postpayés sur tous nos principaux marchés FMC”, a déclaré le PDG Mike Fries.

    Au Royaume-Uni, la base totale de clients fixes de Virgin Media s’élève à 5,8 millions avec des ajouts de 12 300 au cours du trimestre, l’entreprise profitant de sa fusion avec O2 pour développer une plus grande convergence. Un million de clients bénéficient désormais d’un forfait Volt et 628 700 connexions mobiles ont été ajoutées au cours du trimestre.

    115 000 locaux ont été construits au troisième trimestre, ce qui porte à 3 millions le nombre total de locaux construits par Lightning. Il s’agit notamment de nouveaux lotissements situés à proximité des installations existantes de Virgin Media.

    Aux Pays-Bas, VodafoneZiggo a enregistré 67 000 ajouts de services mobiles postpayés au troisième trimestre et a augmenté le nombre d’abonnés aux services mobiles postpayés. Le nombre total de connexions haut débit a diminué de 9 000 au troisième trimestre, tandis que les connexions haut débit B2B ont continué à enregistrer une croissance solide, avec 6 000 ajouts au cours du trimestre.

    En Belgique voisine, la croissance continue de la base de clients FMC de Telenet au troisième trimestre 2022 a été stimulée par l’adoption continue des forfaits “ONE(Up)”, tandis que la croissance de la base de clients mobiles s’est accélérée avec 18 000 ajouts nets d’abonnés mobiles postpayés.

    L’opérateur suisse Sunrise a également enregistré de bonnes performances en matière de services postpayés, toutes marques confondues, avec 42 000 ajouts nets au cours du trimestre. Mais la performance du haut débit est restée inchangée, Sunsrise abandonnant progressivement la marque UPC.””
    https://www.broadbandtvnews.com/2022/11/02/liberty-global-revenues-shrink-by-8/

  6. Cédric Frioud

    Depuis la fusion la qualité à diminué. Message envoyé ou reçu tardivement, augmentation du nombre de coupure par perte de réseaux. Avec UPC, entre Lausanne et St-Imier j’avais 2 endroits avec coupure. Depuis la fusion j’ai entre 6 et 8 coupures.
    Paraît que le réseau est le même… faudra m’expliquer car mon expérience est là. Je fais le trajet 2x par jour et 4 jours par semaine. C’est pas un événement isolé du coup.

    1. Markol

      Avant UPC était chez Swisscom et depuis la fusion avec Sunrise

  7. MG-1

    Les usagers de UPC Mobile ont tout essayé: Salt, puis Swisscom, et maintenant Sunrise.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.