Fibre optique: le Tribunal fédéral rejette le recours de Swisscom

  • Post last modified:30/11/2022
  • Post comments:11 commentaires
Fibre optique: si essentielle...
Fibre optique: si essentielle…

Swisscom doit se plier à la décision de la Commission de la concurrence (COMCO) bloquant provisoirement sa stratégie de développement de son réseau de fibres optiques. Le Tribunal fédéral (TF) estime que la décision du Tribunal administratif fédéral est adaptée. Swisscom prend acte de l’arrêt.

En décembre 2020, la COMCO a ouvert une enquête sur le déploiement de la fibre optique (FTTH) par Swisscom et ordonné des mesures provisionnelles à l’encontre de l’entreprise. Ces dernières ont été confirmées par le Tribunal administratif fédéral en octobre 2021, ce qui n’a pas plu à l’ancien monopoliste.

Swisscom avait anticipé…

Mais voilà… Dans son arrêt du 29 novembre 2022, le Tribunal fédéral a indiqué que lesdites mesures n’étaient pas arbitraires. Pour mémoire, en septembre 2021, le Tribunal administratif fédéral (TAF) avait déjà rejeté un recours contre la décision de de COMCO de Swisscom, qui a continué de s’obstiner.

Visiblement, le puissant opérateur qui continue de faire la pluie et le beau temps sur le marché suisse des télécoms a compris que cette fois il était vraiment allé trop loin. Il a donc annoncé en octobre, lors de la présentation de ses résultats trimestriels, avoir pris la décision de miser en grande partie sur la topologie point à point autorisée par la COMCO.

Résultats de l’enquête en 2023

Swisscom rappelle que depuis 2020, pour le déploiement de son réseau à fibre optique, s’appuie sur la topologie point à multipoint (Point-to-Multipoint / P2MP) entre la centrale et le «trou d’homme» dans le quartier. Cette approche, basée sur le réseau en place, permet un déploiement plus rapide de la fibre optique (FTTH) dans toute la Suisse.

Depuis décembre 2020, la COMCO mène une enquête pour déterminer dans quelle mesure la topologie P2MP entrave la concurrence. Les résultats sont attendus début 2023. Fin septembre, près de 400 000 raccordements étaient concernés. Pour débloquer les raccordements pour lesquels la situation reste compliquée, certains concurrents ont fait une proposition censée pour aider l’ancien monopoliste, aveuglé par ses certitudes, à cheminer vers la lumière…

XS

Cet article a 11 commentaires

  1. Tricoline

    Rien de nouveau sous le landernau de la honte du déploiement “très petite vitesse” et très cher de la fibre en Suisse.
    .
    Pour preuve les fortes disparités cantonales misent en évidence par Arcinfo :
    https://www.watson.ch/fr/suisse/neuch%C3%A2tel/975287805-voici-quel-canton-suisse-a-la-connexion-internet-la-plus-lente
    .
    Avec 1% de raccordements éligibles FTTH pour le canton de Neuchâtel, il y a de quoi se poser des questions ?
    .
    Je balaie des deux mains les arguments de l’inutilité de la fibre et que la 5G va tout remplacer, la fibre est techniquement stable et énergétiquement efficiente.
    La 5G cela reste un débit à partager entre N utilisateurs, donc très variable, et dans un bâtiment “béton armé / métallique / triple vitrage minergie” c’est mort.
    Le cuivre est très sensible aux perturbations électromagnétiques.

    1. Julien

      je confirme ce que tu dis, je viens d’emmenager dans un bâtiment Minergie avec du triple vitrage et une structure en beton et bien c’est une vraie cage de Faraday ! Les appels vocaux en 4G Volte sont de très mauvaise qualité, les débits 4G+ et 5G sont ridicules.
      Heureusement pour moi la fibre (via Sunrise) fonctionne bien même si le routeur Box Fiber de Sunrise est tout sauf pratique (beaucoup trop grand et surtout il chauffe énormement)

      1. Alex

        Vous devriez activer les appels par wiffi , sur iPhone par exemple, la qualité est très bonne, je suis dans le même cas 🍻

  2. David Dupont

    Honnêtement, dans les autres pays européens le P2MP est très largement utilisé et cela se fait en respectant les règles de libre concurrence à savoir un réseau ouvert à qui le souhaite sans discrimination avec bien souvent des tarifs d’accès régulés par le régulateur des télécoms du pays en question.

    On aurait très bien pu avoir une solution de ce genre en Suisse car le P2P est beaucoup plus lent à déployer, coûte beaucoup plus cher également et la consommation énergétique est bien supérieure à une architecture P2P. En ces temps de disette énergétique, je ne vois pas très bien la plus value qu’apporte le P2P. J’ai un peu l’impression que l’on se raccroche à de vieilles solutions et qu’on refuse d’évoluer vers autre chose tout en gardant de sérieux garde fous pour maintenir une vraie concurrence sur le marché.

    1. redge73

      @David Dupont
      P2mp = 1 seule connexion jusqu’à au domicile
      P2p, 2 connexion vers 2 opérateurs différents simultanément possible et garantie à 100% pour l’avoir testé à mon domicile init7 via réseau Services Industriel Genève et Swisscom.

      P,2p
      L’intérêt est immense pour une entreprise familiale et un fan de réseaux multilien fibre pour la redondance et,/ou la performance.par agrégation de plusieurs liens réseaux physique en virtuel comme le vrai Internet doit être et conçu pour réduire le risque de panne indisponibilité au strict minimum.
      Possible avec wdrt ou openmptcprouter et autres solutions matériel de routeurs ou/et logiciels SDWAN

  3. David Dupont

    Maintenir une architecture P2P envers et contre tout peut être néfaste pour déployer la fibre dans les zones faiblement peuplées au vu du coût élevé et de l’absence de rentabilité pour un acteur comme Swisscom.

    Bref à moins d’être créatif au niveau des solutions, les personnes qui vivent dans des petits villages reculés ne sont pas prêt de voir arriver la fibre avant très très longtemps.

    1. Tricoline

      En effet vous avez raison, il est probable que des régions rurales soient privées de fibres pour un bon bout de temps.
      Cela se résoudra lorsque les équipements pour le cuivre seront devenus obsolètes pour cause d’abandon du cuivre au niveau planétaire.
      A ce moment Swisscom n’aura pas d’autres alternatives que la fibre.
      Mais bon cela implique que la Suisse sera la risée.
      Ceux qui prône la 5G et 6G font fausse route, ces technologies risquent le blocage populaire et ne peuvent pas se substituer à des raccordements fixes et stables.

    2. Tricoline

      En effet vous avez raison, il est probable que des régions rurales soient privées de fibres pour un bon bout de temps.
      Cela se résoudra lorsque les équipements pour le cuivre seront devenus obsolètes pour cause d’abandon du cuivre au niveau planétaire.
      A ce moment Swisscom n’aura pas d’autres alternatives que la fibre.
      Mais bon cela implique que la Suisse sera la risée.
      Ceux qui prône la 5G et 6G font fausse route, ces technologies risquent le blocage populaire et ne peuvent pas se substituer à des raccordements fixes et stables.

  4. David Dupont

    Du FWA (Fixed wireless access) via la 5G et plus tard la 6G peut toujours être une solution pour ces zones rurales reculées en attendant l’arrivée de la fibre et c’est beaucoup moins cher en terme d’investissement que de bricoler des solutions sur le cuivre qui est de toute façon une technologie en voie d’extinction.

    Pour les zones reculées, il faudra également un partenariat entre Swisscom et d’autres acteurs privés ainsi qu’un soutien substantiel des cantons et de la Confédération pour permettre de déployer la fibre dans ces coins. Ce sera ça ou pas de déploiement de la fibre

  5. Nas

    Merci pour l’article Watson, je n’imaginais pas que certains cantons pouvaient être à ce point en retard en matière de fibre.
    La Suisse ne brille pas. Le Valais est en avance, et pourtant c’est un canton aux villages reculés.

  6. vieuxfous

    N’oubliez pas, nous vivons dans le pays un des plus cher au monde, dans le Top3 de qualité de vie, etc.. (selon les sondages qui Xavier nous mets ici). Par contre, pas foutu en Suisse pour avoir un débit internet raisonnable ! Je suis passé de 20mbps à 60mbps vu la lourdeur des pages web (son, images, vidéos) et les communications vis internet. A 60mbps ça reste lent…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.