Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Spotify sur les cellulaires suisses pour 12,95 francs par mois

Le service d'écoute en ligne Spotify débarque en Suisse.

Le service d’écoute en ligne Spotify débarque en Suisse. L’offre de base est gratuite.

Le service de musique en ligne Spotify débarque en Suisse aujourd’hui, comme déjà annoncé ici. Il permet d’écouter en streaming jusqu’à 15 millions de titres sur un ordinateur ou sur un cellulaire. Si la première offre est gratuite, le service complet revient à 12,95 francs par mois.

Le principe est simplissime. Il suffit de rechercher un titre sur un programme dédié pour PC ou mobiles pour l’écouter instantanément en streaming. Une autre section permet aussi de découvrir les derniers titres en vogue. Sur le PC, l’application donne accès à des chaînes thématiques.



Baisse du piratage

La démarche de Spotify est des plus intéressantes, car elle est pleinement légale. En Suisse, par exemple, un accord a été conclu avec la Suisa qui gère les droits d’auteurs pour rémunérer les artistes. Selon une étude citée par Spotify, ce service permet de lutter contre le piratage décrié depuis tant d’années par l’industrie musicale.

En Suède, par exemple, depuis l’introduction de ce service d’écoute en ligne en 2008, le piratage musical aurait baissé de 25%. En Suisse, le porte-parole de la Suisa applaudit des deux mains: «Le contrat conclu entre la SUISA et Spotify permet aux consommateurs suisses de bénéficier d’une alternative légale au piratage de la musique».

Trois formules

Spotify propose trois formules en Suisse. La première gratuite permet d’écouter de la musique sur son ordinateur entrecoupée de coupures publicitaires. Le petit programme pour ordinateur permet aussi de gérer sa musique personnelle et de la synchroniser avec un mobile. L’ergonomie semble d’ailleurs très réussie.

La deuxième formule «Unlimited» à 6,45 francs par mois permet d’éviter la publicité. Enfin, l’abonnement «Premium» à 12,95 francs par mois permet de profiter de tous les services en streaming sur tous les périphériques, sans limitation. La qualité sonore peut aussi être poussée à 320 Kbits/sec.

Premier test concluant

Enfin, une offre de téléchargement permet d’acheter des titres musicaux pour les synchroniser avec son mobile. Les dix chansons sont à 15,95 francs, les 15 à 21,95, les 40 à 49,95 francs et les 100 à 99,95 francs, des prix qui se rapprochent de ceux pratiqués sur iTunes, le premier magasin de musique en ligne.

J’ai testé ces derniers jours cette offre sur mon Samsung Galaxy SII, notamment en me rendant au travail. Bien que passant par le réseau mobile (gare à la consommation de données) mon écoute n’a jamais été interrompue et la qualité sonore était excellente. Spotify risque bien de bousculer nos habitudes et peut être mettre encore un peu plus mettre sous pression le réseau mobile des opérateurs…

Xavier Studer

35 commentaires pour “Spotify sur les cellulaires suisses pour 12,95 francs par mois

  1. stanley
    16/11/2011 à 7:19

    il faut quel genre de forfait data avec un tel service ?

    • Xavier Studer
      16/11/2011 à 7:34

      Je me suis permis de supprimer la deuxième partie de votre commentaire comme vous ne cessez de publier ce genre de remarques négatives sous différents pseudos. je vous ai déjà abondamment donné la parole. Je pense que pour un anonyme, ça suffit. Merci pour votre intérêt.

    • Xavier Studer
      16/11/2011 à 6:27

      J’ai mesuré environ 6,5Mo pour cinq minutes. Autrement dit, il faut un très bon forfait…

  2. Romuald
    16/11/2011 à 7:28

    cool. Je me réjouis d’essayer en suisse Spotify Bon 13 francs suisses pas mois c’est beaucoup. Même en Suisse

  3. MrLafia
    16/11/2011 à 8:23

    Une offre qui arrive un peu tard.
    Je doute qu’ont y trouve un réel intérêt face a ce que
    google music va proposer.

  4. obiwan
    16/11/2011 à 8:32

    Enfin une alternative à itunes 100% légal en Suisse ! C’est pas trop tôt. Il serait bien que d’autres service comme musicme soit disponible de façon officielle en Suisse. Il semblerait qu’une annonce de Google Music soit imminente, j’avoue que le principe d’avoir sa propre discothèque disponible partout est vraiment sympa et surtout cela fonctionne !

  5. Julio
    16/11/2011 à 8:37

    Très bonne nouvelle que l’arrivée de Spotify, nous étions un peu laissés pour compte en Suisse côté services musical en streaming. Même si je préfère le bon vieux cd, il est toujours bon d’avoir plusieurs alternatives. Par contre, le streaming en déplacement, malgré vos bon retours niveau réseau, amène des problèmes d’autonomie non négligeable sur nos smartphones, dont la batterie est déjà bien sollicitée. Je vais m’empresser de tester tout ça.

  6. Julio
    16/11/2011 à 9:03

    Ha ben en fait non, je ne testerai pas Spotify. J’avais complètement oublié leur alliance avec facedebouc, et comme je compte bien faire partie des derniers êtres humains sur terre à ne pas avoir de compte, tant pis pour moi… Blague à part, la montée en puissance du réseau social commence à me faire gentiment flipper…

    • firebrand
      18/11/2011 à 8:36

      @Julio

      Pareil! C’est quoi cette blague? Devoir créer un compte Facebook pour profiter de Spotify? Sans moi.

  7. Ted
    16/11/2011 à 9:23

    Je trouve ce système absolument genial et me réjouis de l’essayer….

    Je crois cependant que l’on va devoir s’habituer et s’adapter à dorénavant avoir des factures mensuelles (mais necessaire) pour avoir accès à toutes les possibilités de la toile en toute legalité et donc bonne conscience, confort de vie,….

    Tout comme on paye un abonnement de bus /année ou /mois, on payera dorenavant de manière simillaire pour avoir accès à toute la musique multiplateforme, puis tout les films, pouquoi pas aussi des paquets de logiciels,….nos factures mensuelles vont certainement grimper…mais notre bonne conscience, liberté et donc confort, eux, en profiteront aussi!

  8. Ganon
    16/11/2011 à 9:39

    Tant qu’on n’aura pas de forfait data digne de ce nom ce service ne sert strictement à rien en Suisse.

    Oui, je sais, mon avis n’est pas celui de tous je me contente de l’exprimer 🙂

    Par ailleurs, c’est marrant comme aux US il me semble, ça s’énerve parce que les gens veulent rayer le data de leurs abonnements parce qu’ils ont du wifi partout et que le data est devenu inutile.

    Au contraire, par chez nous on prie pour avoir du data à prix correct un jour… 🙂 le monde à l’envers.

  9. Nycko
    16/11/2011 à 9:55

    Je vois Spotify d un très bon oeil, 3mo de données par chanson est pas si terrible, quand je vois certains jeunes en ville regarder des vidéos youtube qui elles, bouffent 5 fois plus….Pour 1 Mo par minute on a donc droit à plus de 4 heures pour 300 Mo, très bien pour les jeunes limités à 1Go

  10. grogeek
    16/11/2011 à 10:07

    @Julio
    Non, tu n’es pas le seul, tu peux rajouter 6 personnes qui m’entourent et moi même. 😉

  11. grogeek
    16/11/2011 à 10:10

    @Ted

    Tu vois par exemple, je déteste cette idée d’abo au mois pour ce genre de chose. C’est comme par exemple le demi-tarifs CFF. Pour les logiciels, cela existe déjà pour les hoteleirs par exemple, et au final, c’est de l’arnaque !

    • Ted
      16/11/2011 à 10:35

      Je comprend tout à fait ton point de vue! Je pense simplement que c`est et sera à l’avenir un moyen auquel on ne pourra pas échaper.
      Mais bien sûr, il s’agit de toujours comparer les offres et rester rationnel quand à ce que l’on paye et ce que l’on obtient.

      Dans un cas tel que Spotify, j’estime cependant que c’est un service, utile et novateur, et donc que l’investissement peut être considéré.

      Je suis personellemnt CDphile, n’est jamais rien acheté sur itunes (que je n’utilise d’ailleur pas, quand bien même par le passé), mais estime qu’avec ce sytème libre de musique, un abonement est une solution…oui, je pourrais considérer l’offre…. 😉

      un point negatif tout de même, si l’on paye déjà un abonnement, les tarifs d’achat des chansons devraient être plus interessant!

      • grogeek
        16/11/2011 à 11:04

        L’offre devient intéressante si tu es un consommateur de musiques invétéré, effectivement.

        Maintenant, je me suis tourné vers de l’écoute de musique par radio internet (genre SomaFM) et je ne paie pas un radis. 😉

  12. Julio
    16/11/2011 à 10:47

    C’est marrant, suis-je le seul que l’idée d’avoir un smartphone dans la poche téléchargeant en permanence en 3G lorsque j’écoute de la musique en ballade défrise? M’inondant d’onde et vidant ma batterie? Je trouve l’idée de spotify sympa, mais plutôt pour découvrir des nouveaux morceaux, et ensuite acheter le cd, (Je n’arrive pas à me faire à l’idée d’acheter de la musique compressée) mais pas forcément pour de l’écoute streaming en 3G.

    • ted
      16/11/2011 à 3:53

      non vous n’êtes pas le seul et je ne comprends pas l’intérêt d’un tel service. Et si ce texte pouvait être complété par le nombre de mo consommé en un heure d’écoute ca serait parfait. Parce qu’évidement que si il faut passer à un forfait supérieur pour en profiter, ca devient hors de prix

  13. nogeek
    16/11/2011 à 5:41

    Merci pour le feedback Xavier.

    Je trouve par contre dommage qu’il faille encore et toujours « fessbouc » pour accéder à ce service..

    Sans moi tant qu’il n’y aura pas un autre moyen d’inscription.

  14. musicoman
    16/11/2011 à 11:39

    Et comment marche grooveshark en comparaison?

  15. kilo
    17/11/2011 à 7:50

    Vous devriez quand même bien préciser dans l’article qu’il faut un compte Facebook, ca en refroidit plus d’un. Perso je passe mon tour

    • Xavier Studer
      17/11/2011 à 7:53

      Vous avez raison. Rien ne vous empêche toutefois d’utiliser un pseudo…

    • Xavier Studer
      17/11/2011 à 7:55

      D’un autre côté on lorsqu’on sait qu’il faut un compte apple pour l’iPhone… ça peut aussi refroidir… Idem chez Google…

      • Julio
        17/11/2011 à 9:04

        Je ne pense pas que l’on puisse faire l’analogie entre une inscription forcée à FB et à la création d’un Apple ID. L’Apple ID est utilisé pour harmoniser l’écosystème Apple, et uniquement celui-là (tout en nous captant pour nous vendre des trucs, ne nous leurrons pas), en définitive c’est très pratique. Idem du côté de Google, (avec peut-être un peu plus de réserve pour ma part, Google n’a pas bonne réputation au niveau de la protection des données). lorsqu’on achète un Androphone, on sait très bien que l’on doit avoir un compte Google ou en créer un. Pareil que pour Apple, cela harmonise tout l’écosystème et cela s’avère très pratique. FB est une entreprise qui ne vit que sur la pub et la vente de données, ce qui fait naître en moi cette méfiance. Il est clair qu’il suffit d’ouvrir un compte FB avec un pseudo pour ouvrir un compte Spotify, mais je trouve ce bricolage bien trop contraignant pour un service qui se veut au final payant.

  16. jojozuf
    17/11/2011 à 8:23

    La version pour ordi est sympa,mais je ne comprend pas les maisons de disque qui croient être à l’abri du piratage.
    Un simple logiciel comme Wire tap pro (mac) te permet d’enregistrer le streaming sans problèmes!Mis à part peut-être la qualité c’est comme du piratage légal et c’est bien suffisant pour une écoute smartphone.
    Et pour la qualité moi je préfère acheter un cd quand même supérieur sur une chaine de qualité.
    Pas mal des millions de morceaux prêt à être enregistrés.

  17. joozuf
    18/11/2011 à 4:38

    Petite précision , je viens d’écouter le streaming sur les petites enceintes de studios branchées sur l’ordi et bien c’est mauvais!
    Basses faible,aiguës aussi,image sonore étriquée.
    Vite vu j’ai l’impression d’avoir rebranché les Logitech !
    Mais pour une écoute en voiture ou en fond sonore ça va.

    • Xavier Studer
      18/11/2011 à 5:48

      Il y a différentes qualités. Laquelle avez-vous testé?

  18. jojozuf
    18/11/2011 à 8:27

    Si c’est les options payantes,non mais je suis un peu surpris du manque de qualité du flux gratuit .
    Une simple radio internet sur Itunes ou autre me semble meilleure.
    Peu être pour réduire le volume de données on compresse au max!
    Bon pour le prix tout ce discute.

  19. mav2300
    22/11/2011 à 8:47

    A mon avis le plus gros problème n’est pas la consommation de data (j’ai un befree de Swisscom) mais plutôt la durée de vie de la batterie…..déjà qu’en fonctionnement standard, ça tient à peine une journée…je n’ose pas imaginer avec un streaming non-stop….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :