Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Orange confie la gestion de son réseau à Ericsson

Le siège d'Orange à Renens. Photo: Orange/Thomas Jantscher.

Le siège d’Orange à Renens. Photo: Orange/Thomas Jantscher.

Orange a annoncé vendredi avoir choisi pour cinq ans Ericsson pour la maintenance* de son réseau mobile. Il stoppe donc à la fin de cette année sa collaboration avec Alcatel Lucent. Les employés de ce dernier seront repris par Ericsson et par Nokia Siemens Network, selon un communiqué de presse d’Employés Suisse, qui a été rappelé depuis…

Ce petit couac permet de mettre en lumière un souci majeur pour range. Quel sera l’équipementier qui lui fournira les antennes LTE… Huawei, Ericsson ou Nokia Siemens Networks? Le communiqué d’Orange ne parle que de gestion de pièces détachées. Une question pas si innocente que ça qui trouve des échos étonnants dans le texte de presse d’Orange.

Ce passage de l’annonce d’Orange et d’Ericsson est à mon avis sujet à discussion:

«Johan Andsjö, CEO d’Orange, indique: “Comme nous sommes purement un opérateur de téléphonie mobile, la qualité de notre réseau mobile est pour nous un facteur décisif. C’est pourquoi nous sommes ravis d’avoir choisi comme partenaire Ericsson, leader mondial en Managed Services. Nous pouvons ainsi encore mieux tenir la promesse faite à nos clients de leur offrir un réseau de téléphonie mobile de pointe.”

Martin Bürki, Directeur Ericsson SA Suisse, commente: “Nous avons le plaisir d’annoncer cet accord de Managed Services passé avec Orange. Ce partenariat permet à Orange d’assurer la qualité de son réseau et de débloquer des ressources pour les concentrer encore davantage sur son coeur de métier: proposer des services de téléphonie mobile innovants à ses clients.”

Quel rôle pour les opérateurs?

En effet, quel est le cœur de métier d’un opérateur télécoms? Est-ce que la gestion du réseau n’en fait pas partie? Doit-il se concentrer sur les services? Vraiment? Osons à ce point une petite analogie avec le réseau fixe pour éclairer les lanternes.

Ainsi, sur le réseau fixe, nous assistons, par exemple actuellement, à une véritable explosion de services en matière de vidéo à la demande et de télévision. Sur les réseaux des opérateurs, Apple, Microsoft, Sony et d’autres fournisseurs locaux se livrent à une guerre des services et du contenu… Dans ce match, les opérateurs jouent encore en tête, mais pour combien de temps? A méditer. Et à transposer sur le mobile…

Xavier Studer

* Le terme « développement » a été supprimé de cette note le 25 décembre 2012. Selon une source proche du dossier, Nokia Siemens Networks s’occuperait de la construction du réseau. Plus d’infos ici.

7 commentaires pour “Orange confie la gestion de son réseau à Ericsson

  1. Oreille
    22/12/2012 à 9:36

    Pognon, pognon, bénéfices, actionnariat… La raison est plus là que dans la qualité du service qui reste accessoire.

  2. Luiginette
    22/12/2012 à 9:37

    Est-ce que le choix de l’équipementier est si important?

    • Mystik
      22/12/2012 à 12:38

      Le choix de l’équipementier est important. Si tu veux gravir une montagne, tu dois avoir du bon matériel et donc, un savoir-faire de la part du fabricant. Ericsson est quand même numéro un en la matière.

  3. 27/12/2012 à 7:32

    Bonjour
    Merci pour le billet
    Une bonne lecture. Avec tous les changements faits par Orange on ne s’y retrouverait presque plus.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :