Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Pub intelligente, vidéo à 360°: rencontre avec un ponte d’Intel

Stéphane Nègre: directeur d’Intel pour l’Europe de l’Ouest.

Stéphane Nègre: directeur d’Intel pour l’Europe de l’Ouest.

Smartphones perceptifs, vidéo à 360 degrés, pubs urbaines  intelligentes et poubelles connectées: le futur s’annonce riche en couleur lorsqu’on écoute Stéphane Nègre, directeur d’Intel pour l’Europe de l’Ouest, c’est-à-dire la France, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse.

Au service du fondeur américain depuis 23 ans, ce diplômé de l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs en Electronique et Electro-technique (ESIEE) estime que de tous côtés les ordinateurs, les smartphones et autres ardoises vont devenir plus puissants, même à l’époque du nuage… Le leader de la puce pour PC estime être dans le coup.

Cette rencontre organisée mercredi soir à Lausanne a été l’occasion de faire le point avec un responsable d’Intel sur son positionnement sur le marché des smartphones et des tablettes tactiles sur lequel le fabriquant de puces est arrivé en retard. Son problème a été pendant longtemps de produire des processeurs certes très puissants, mais aussi très gourmands, donc inadapté à la mobilité.

Tablette low cost Android

Stéphane Nègre a rappelé aux journalistes présents et à votre serviteur qu’il existe déjà une dizaine de smartphones propulsés par une puce Intel, notamment ce modèle d’Orange. Il a aussi brandi une ardoise de 7 pouces d’Asus équipée d’une connectique 3G et qui devrait arriver chez Swisscom pour un prix plancher*…

Concernant les ardoises, il a souligné la puissance de la Surface Pro de Microsoft qui arrivera d’ici la fin de la semaine en Suisse. Si cette tablette présente une autonomie de quatre ou cinq heures, il estime qu’avec les derniers processeurs d’Intel un tel produit pourrait arriver à plus de dix heures d’autonomie en limitant sa puissance à celle d’une Surface RT.

Intel de retour dans la course

Stéphane Nègre se plait d’ailleurs à souligner les bons résultats des derniers processeurs Intel destinés aux tablettes et aux smartphones. Selon lui, ces puces à l’architecture x86 présentent désormais de meilleurs résultats que les processeurs de type ARM qui se sont imposés sur les terminaux mobiles. Et il ne va pas en rester là. En 2014, avec la gravure en 14 nanomètres, le fondeur lancera une gamme complète pour tous les classes d’appareil qui pourrait faire du bruit…

Dans la ligne d’un Galaxy S4, il estime que la course à la puissance va se poursuivre tous azimuts. Il évoque le taging live et automatique de photos sur Facebook ou la possibilité de filmer à 360 degrés avec des modèles à venir de caméras de type GoPro….

Question de puissance

Selon l’ingénieur, l’avenir est aussi à des smartphones qui seront capables d’interagir directement avec leur milieu ou le regard de son utilisateur. Ces modèles «perceptifs» auront besoin de processeurs plus puissants, peut-être d’ailleurs pour faire mieux que le Galaxy s4 sur ce terrain.

A l’autre extrême, on peut aussi imaginer des puces moins gourmandes disséminées dans des objets connectés. Il cite par exemple les expériences qui ont été faites sur des conteneurs à poubelles intelligents capables de signaler leur position pour lancer un signal de collecte ou non. Histoire d’éviter des rejets de CO2 inutiles.

La pub intelligente

Dans les évolutions informatiques les plus surprenantes, Stéphane Nègre a gardé le meilleur pour la fin. Il cite les essais de publicité intelligente dans les rues. Certains panneaux d’affichage sont déjà équipés de capteurs qui permettent de reconnaître le type de consommateur (Homme, femme, tranche d’âge) et de proposer des messages sur mesures.

Mieux: ces panneaux intelligents seront capables d’analyser le comportement du passant et de constater si celui-ci regarde ou non la publicité ou s’il donne des signes d’ennui. Dans ce cas, d’autres messages seront proposés. Bref, nous n’avons pas fini de parler d’internet des objets, d’autoroutes de l’information et de smartphones toujours plus fous…

Xavier Studer

* Swisscom m’a démenti cette information le lendemain.

10 commentaires pour “Pub intelligente, vidéo à 360°: rencontre avec un ponte d’Intel

  1. rolgui
    23/05/2013 à 7:18

    Même sans smartphone on va pouvoir être traceé dans la rue avec ces panneaux publicitaires « intelligents ».

  2. Eric
    23/05/2013 à 7:24

    « La pub intelligente »

    Pub = asservissement de la réflexion par du matraquage afin de te vanter les pseudos mérites d’un produit.

    Pub interactive à la limite, mais intelligente, faut pas pousser non plus. Ces panneaux déclenchent des actions préprogrammées en relation avec ses capteurs… c’est pas non plus de la neuro-informatique, juste des algorithmes ‘a 2 balles’

  3. Eric
    23/05/2013 à 7:27

    De plus c’est clair qu’INTEL va vanter les puces dans tous les objets, même les plus inutiles, c’est leur métier de faire des puces, mais sa vision est carrément invasive/intrusive.

  4. popy
    23/05/2013 à 12:37

    Et au niveau des mesures écologiques, elles sont où?

  5. 23/05/2013 à 4:34

    La seule pub relativement intelligente, ce sont les les mailing list auxquelles JE me suis inscrit et qui arrivent dans le dossier adhoc de ma boite Gmail. Je les lis quand j’ai du temps à perdre à la recherche de rabais ou actions.

    • ploucdjone
      23/05/2013 à 5:02

      Trop cool ta vie, quand aura t on droit à des commentaires intéressantes de ta part? Parce que comme j’ai vu ailleurs tu es meilleur pour rabaisser les gens pour rien.

      (Pseudo modifié pour ne pas confondre avec plouc premier)

    • Justin
      23/05/2013 à 6:29

      Tiens j’étais certain que vous alliez dire qur la seule pub intelligente était celle d’Apple!

    • 23/05/2013 à 7:26

      eh bien, quelle agressivité ici, alors qu’on discute entre adultes ?

      • Steph
        23/05/2013 à 7:33

        vous vous considérez comme un adulte? ahahah non mais allô quoi… ! à lire vos commentaires on ne doit pas avoir la même signification du mot « adulte »

        • 23/05/2013 à 7:40

          les avis divergents ne semblent pas appréciés par certains ici, et je découvre toujours avec délectation de nouveaux pseudos sortis de nulle part, mais ce n’est pas grave 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :