Swisscom, très fort sur le marché, gagne de nombreux clients

  • Post last modified:20/12/2014
  • Post comments:17 commentaires
Swisscom Zurich Altstetten.
Swisscom Zurich Altstetten.

Malgré une baisse de son chiffre d’affaires et de son bénéfice liés à différentes réductions de tarifs, Swisscom reste en position de force sur le marché suisse des télécommunications. Sur le premier semestre, l’opérateur gagne des clients tant en matière de téléphonie mobile que fixe ou sur le marché TV.

Swisscom TV totalise par exemple désormais plus de 900’000 clients en progression de 30% sur une année, ce qui exerce une importante pression sur le câble. Parallèlement, alors que certains opérateurs mobiles peinent, Swisscom progresse à plus de 6,1 millions de clients en hausse de 3%.

Résultats corrects

Les résultats de Swisscom sont donc tout à fait corrects et en phase avec ce que l’on pouvait attendre. En Italie, la croissance de Fastweb est enfin un peu plus réjouissante. Swisscom confirme les perspectives financières pour 2013; suite aux acquisitions de sociétés, un chiffre d’affaires de plus de 11,4 milliards de francs est désormais attendu

Le Conseil d’Administration veut régler la succession de Carsten Schloter d’ici la fin de l’année, selon un communiqué. Différentes mesures ont été prises au sein de la Direction afin d’organiser au mieux l’intérim.

Les explications en vidéo d’Urs Schaeppi, CEO ad interim

Cet article a 17 commentaires

  1. Tricoline

    Les téléréseaux n’ont pas finis de souffrir !

    Cependant ces derniers sont 100% responsable de cette situation !

    Ils ont trop tardé avec le passage à la TV numériques, plantés sur leur domination issue du passé !

    Leurs offres de VOD et replay TV sont parois inexistantes, comme à Lausanne où c’est encore et toujours la TV de Grand-Papa, avec encore 30 chaines analogiques, une honte à l’époque des grandes TV de plus de 100 cm.

    1. rolgui

      Ce n’est pas la multiplication des chaînes ou le numérique qui améliorera la qualité des contenus, mais seulement la qualité technique, et le fait de pouvoir regarder son émission à différentes heures de diffusion ou de replay.
      Et puis, Môssieur Tricoline, vous avez des reproches à faire aux Grands-papas ? Hi hi hi.

      1. Tricoline

        Tout à fait d’accord Monsieur Rolgui !!!

        Je ne fais pas de reproche aux grand-pères, mais aux cablos qui propose encore la TV des années passées, qui n’ont pas su ou voulu suivre l’évolution des technologies.

        C’est bien beau de proposer une multitude de chaines numériques, mais sans aucun contenu multimédia pour le client.
        Ce dernier passe de facto à Swisscom TV s’il en veut plus

        1. marco

          Ca me rappel l’industrie de la zik et du dvd qui n’ont pas voulu s’adapter au dématérialiser et qui now pleurent contre le piratage alors qu’ils ont eux-même plantés leur marché en se laissant dominer par iTunes et en n’ayant pas sorti de “dématérialisé” eux-même.

    2. Jay

      CityCable offre + de 130 chaînes en numériques dont je ne sais plus combien en HD, et sans décodeur ni abo supplémentaire… les 30 chaînes analogiques font parties du “must carry” imposé par la confédération… si jamais 😉

      1. Tricoline

        Non, le must carry c’est terminé depuis juin 2013 pour l’analogique si les chaines concernée sont diffusées en numérique sans cryptage.
        Cela ne concerne pas 30 chaines, mais 16 dans nos contrées (6 suisses, F2, RAI1, ARD, ORF1, Arte, TV5, Euronews, 3Sat, la Télé et TVm3).

        Diffuser plus de 130 chaines numériques non cryptées c’est très bien, mais cela ne suffit plus de nos jour, la VOD et le replay sont nécessaire.

        A Lausanne la box Horizon de UPC/Cablecom n’est pas disponible, donc l’usage possible des anciennes box UPC/Cablecom n’est pas garanti pour encore très longtemps.

        Donc Citycable est en très retard par rapport aux offres de Swisscom, c’est un fait indéniable.

        1. Jay

          Non non je vous jure que le must carry n’est pas du tout terminé !

          et la VOD et le replay je peux vous dire aussi que c’est de loin pas ce qui intéresse le plus les clients… loin de là…

          et pour la box Horizon j’en parle même pas… j’en vend moins que j’en récupère suite à des résiliation 😉

    3. Jean-Bernard

      vous devez faire erreur Lausanne et le premier réseau à proposer GRATUITEMENT les chaines numériques ( sans décodeur ) alors parler de grand-Papa je ne pense pas.

      Je pense plutôt qu’il vous faut changer votre “TV grand-papa” qui n’a pas l’air d’avoir de décodeur numérique intégré.

      Pour l’offre VOD citycable loue les décodeurs cablecom, pour replay TV soit votre TV le fait, soit n’importe quel appareil peut être trouvé dans les commerces.

      Honte à vous avec vos remarques fausses.

      vous n’avez aucune expérience en la matière …..

    4. Jay

      Si jamais à Lausanne il y a plus de 130 programmes numériques dont je ne sais plus combien en HD dans l’offre de base du téléréseau, et ceci depuis bien longtemps et sans nécessité de décodeur… les 30 chaînes analogiques font parties du “must carry” imposé par la confédération… au cas où 😉

  2. marco

    Mais y’a tout le personnel de citycable sur ce blog ce matin 🙂

  3. reggae

    Bonjour, votre poste semble positiver sur le fait que leur nombre de clients ait augmenté, ceci malgré une baisse des profits et du chiffre. Je peux me tromper, mais plus de clients = plus de frais. En additionnant cela à la baisse du revenu, je dirai que tout va mal!

    1. Zebulon

      La baisse du revenue est lié à la baisse des prix, et non pas à l’augmentation de clients. Sans une augmentation de clients pour compenser, la chute du revenue aurait été plus importante.

  4. Goofy

    Si c’est pour avoir un truc bridé comme à Nyon, je préférerai être à Lausanne!
    Pour la VOD il y a Apple ou autres, mieux vaut ne pas mettre ses œufs dans le même panier.

  5. gregory

    est-ce que l’on connaît les détails des abonnements à Swisscom TV. Serait intéressant de connaître le % qui utilisent l’offre “gratuite”. Je pense que leur relais de croissance client est à ce niveau mais ca ne rapporte rien si ils étaient déjà chez Bluewin

  6. Elzo

    Il y a d’autres chiffres à noter. La création d’emplois en Suisse, en tant que citoyens concernés, on ne peut qu’applaudir.

    Quant aux chiffres en soi, je maintiens que c’est la façon dont ils les présentent qui les rend meilleurs qu’ils ne le sont. Quand ils parlent de nouveaux clients SwisscomTV, moi j’y vois des clients qui adaptent leur abonnements avant tout. Ils gagnent des clients avec les offres multiples, mais en perdent tout autant avec les offres simples. Assez logique on dira, mais c’est aussi la preuve que c’est les mêmes clients qui ne font que transiter de rubrique en fin de compte. Alors oui, les abonnés SwisscomTV on passablement augmenté, mais l’énorme majorité (94%!) se contente de l’offre de base.
    Enfin, bref. C’est toujours Swisscom, mais on dirait bien qu’ils ont du mal à trouver de nouveaux vecteurs de croissance (en Suisse) depuis un bon moment. On dirait plus qu’ils essayent de résister en se positionnant avec les offres multiples, d’où l’augmentation des prix des abonnements… pour après offrir des rabais avec les contrats triple-play (faire croire qu’on fait une bonne affaire, alors que ça devrait être le prix normal). A titre d’exemple: les 200mio qu’ils font avec ces offres, ils les perdent avec les lignes fixes et l’érosion des frais d’itinérance (rien que là 90mio).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.