Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Sony Smartwach 2: des fonctionnalités prometteuses

La smartwatch 2 de Sony, aussi disponible avec un bracelet cuir.

La smartwatch 2 de Sony, aussi disponible avec un bracelet cuir.

Elle est plutôt design et pourrait se rapprocher de certaines Swatch, même si elle est carrée, un peu plus grande et surtout un peu plus épaisse. Cette Smartwatch 2 de Sony est légère est on remarque à peine sur le côté gauche le petit port micro-USB pour la recharger.

Son bracelet en siliconne rappelle celui de nombreuses montres de sport. Il faut dire que cet accessoire ne craint pas l’eau comme les différents superphones  Xperia de Sony. Lisible en plein soleil ou dans la pénombre grâce à son rétro-éclairage, elle bénéfice d’une autonomie de plus de trois jours. Test d’un produit à 249 francs.

Mise en route NFC!

La mise en route est simplissime puisqu’il s’agit de rapprocher les émetteurs NFC de la montre et du smartphone. Le téléchargent de l’application spécifique à la montre effectué sur son smartphone, il est possible de lui rajouter des applications depuis son Xperia Z1, utilisé pour ce test.

On peut donc  rajouter Twitter, Facebook, Gmail, une fonctionnalité pour passer des appels ou consulter ses messages, des cartes du mouvement du soleil ou de la lune et des dizaines d’autres. Même si le choix est limité. L’essentiel est là. Il est ainsi aisé de recevoir et de consulter ses messages ou les premières lignes de ses e-mails.

Boutons pratiques

Côté ergonomie, il faut préciser que cette montre comporte nettement plus de possibilités que sa concurrente de Samsung. Sur le côté, un bouton qui rappelle celui du smartphone, permet d’activer l’affichage. Sous l’écran, une zone tactile «retour», une autre «accueil» et une dernière «menu» permettent de passer d’un écran à un autre. Le tout fonctionne sans difficulté.

Si l’on peut lancer un appel depuis sa montre ou consulter ses appels manqués, il est nécessaire de prendre son combiné pour passer concrètement l’appel. Lorsqu’un appel  ou un message arrivent sur le smartphone, la montre vibre. Côté sécurité, il est possible d’activer un code PIN, mais on perd alors un peu en facilité d’utilisation.

Agréable pour la musique

Outre les différents messages qu’il est possible de consulter, il est particulièrement agréable de pouvoir changer de morceau musical depuis son poignet ou adapter le volume sonore aux différents environnements que l’on traverse. Une autre application permet encore de visionner les photos de son smartphone.

Je dois dire que même si je ne suis pas emballé par les montres connectées, j’ai trouvé ces premières expériences plutôt intéressantes, d’autant plus que l’autonomie de plus de trois jours (on peut arriver à quatre) est tout à fait correcte. Précisons que Sony propose différents coloris mode pour la version silicone ainsi que deux variantes pour son bracelet cuir.

Xavier Studer

La vidéo de présentation

18 commentaires pour “Sony Smartwach 2: des fonctionnalités prometteuses

  1. Elroy
    07/10/2013 à 7:38

    Tout le monde devra s’y mettre.

  2. MrCas
    07/10/2013 à 8:15

    comment se compare le Pebble Watch aux deux autres svp?

    • 07/10/2013 à 11:33

      • 07/10/2013 à 12:04

        Bien entendu, les fonctionnalités ne sont pas mises en valeur sur la Sony, on a l’habitude…Mais ce que fait la Samsung avec le téléphone est pareil avec la Sony mais voilà, jamais équitables ces comparatifs et pas 1 mot sur les applications dispos non plus….

      • MrCas
        08/10/2013 à 4:50

        merci 🙂

  3. Oreille
    07/10/2013 à 10:41

    Même si le monde connecté m’intéresse au quotidien, je ne me sens pas d’avoir une extension du genre avec une si faible autonomie. On sent bien que ce n’est pas vraiment abouti en terme de besoin. On sort des objets un peu bâclés ou immatures.

    Il semble probable que ces montres vont envahir petit à petit une partie de notre entourage mais les constructeurs devraient améliorer l’autonomie pour intéresser un plus large public, tout comme réfléchir plus sur l’intégration des besoins réels et travailler sur l’épaisseur.

    Je me retiens donc sans peine de m’en munir cette année déjà.

    • 07/10/2013 à 11:28

      Ce produit est loin d’être bâclé et immature….Faut pas tout mettre dans le même sac. Interface ics-Jb bien plus intuitif que Peeble ou Samsung, Les applications sont bel et bien là « +200 » ce qui n’est pas le cas du tout pour les autres montres à succès ou péblicitées (Pebble noir-blanc-austère et Gear autonomie de M. et interface complexe, incompatibilité certaine..)

      • Oreille
        07/10/2013 à 1:36

        @Nycko

        Il ne faut pas être aussi sectaire/radical en prenant sur/pour vous le fait que je généralise. Vous argumentez en expliquant rien, de fait je vais m’expliquer plus en profondeur.

        Même si les constructeurs sortent des produits similaires depuis des lustres, ceux-ci ne percent pas pour le moment; on est très loin d’en voir fréquemment ! J’en arrive aux constatations suivantes, en général:

        – pas de réel public intéressé, ou marché de niche potentiel => IMMATURITE du marché car peu de retours des consommateurs et donc d’analyse des besoins exprimés;

        – pas d’autonomie intéressante => IMMATURITE des moyens technologiques;

        – esthétiquement discutable, en bonne partie dû au manque de miniaturisation => sortir un produit comme une montre qui n’y ressemble pas vraiment est un travail bâclé car ne répondant pas à l’image que l’on a de la montre …;

        – approche du besoin discutable: besoins de combler des geek? quels sont les besoins utiles du quidam moyen? etc. => OUI, il faut bien sortir des essais (la v2 de Sony est une bonne amélioration) pour savoir ce qu’attend le public, connaître les cibles, etc.On en est donc à une phase de recherche de style, de besoins, d’aptitude, bref plus près du R&D que de l’objet diffusable en masse.

        – Les constructeurs ne souhaite qu’occuper la place en sondant les retours et en appâtant une minorité plutôt (et dans ce cas précis Apple fait bien son travail) que de penser bien plus en profondeur au produit et à son intégration dans la vie de tous les jours. Je prends pour exemple les smartphones qui sont tous différents et qui peuvent aujourd’hui fournir les mêmes choses chez tous les fabricants. On peut parler de marché mature et de produits mieux pensés car il y a du recul.

        Autre difficulté: les gens achètent actuellement des smartphones qui font presque tout et ces mêmes personnes doivent déjà trouver dans toute l’offre ce qui leur convient et les apprivoiser.
        Ce n’est pas une mince affaire que d’essayer en plus de leur caser des compléments/extensions comme des lunettes ou des montres qui n’ont finalement jamais eu les nouveaux rôles qu’on souhaite leur prêter; dans l’esprit des publics, des lunettes sont utilisées pour voir mieux et une montre donne l’heure ou un peu plus …

        Dans le cas des montres connectées d’aujourd’hui, vous ne pouvez donc pas me tenir le discours du produit abouti, esthétique et mature comme on pourrait le dire actuellement du smartphone.

        • 07/10/2013 à 8:22

          Que les téléphones sachent tout faire ou presque n’a aucun rapport avec une SmartWatch 2 de Sony….Une SmartWatch sert à justement oublier son smartphone un moment tout en recevant ses infos diverses.
          Autonomie de 3 à 7 jours avec un écran couleur, bluetooth activé tout le temps c’est autre chose que la Pebble en noir-blanc comme optimisation….Et la Gear de Samsung avec 25 heures…
          L’intégration des réseaux sociaux dans une montre ne date pas « depuis des lustres » comme vous dites…Mais je crois 2011 avec la Liveview de Sony Ericsson….
          Ce n’est pas un iPhone qui doit avoir une Watch connectée, mais un Phablet de 5″ et plus, on ne le sort pas si aisément et les gens qui ont de vrais téléphones pros n’ont pas envie non plus de se faire passer pour des C.. comme tout ceux qui passent leur temps à scroller leur iPhone aux terrasses par exemple en se croyant je ne sais quoi, les infos sont lisibles au poignet……
          https://lh5.googleusercontent.com/-5kwTqMEB2P4/UekM1f4kB0I/AAAAAAAAFcQ/rBQMhChN8gI/w1000-h750-no/IMG_20130719_114953.jpg

          • MonBug
            07/10/2013 à 9:39

            ahahaha sacré Nycko !

          • 07/10/2013 à 10:22

            Et il a dit / posté quoi de si marrant le « Sacré Nycko » hein ? 😉

          • Oreille
            07/10/2013 à 11:32

            Ben c’est un peu une justification de votre achat si vous avez une Sony ou que vous êtes prêt à l’acheter… 😀

            Moi j’ai un note II et une oreillette qui me dit presque tout ce dont j’ai besoin, sans me péter les yeux sur une montre (que je n’ai pas d’ailleurs)… Et ça me suffit pour penser que je ne vois pas encore un apport suffisant pour changer/compléter par une espèce de montre.

            Mais bon, vous êtes roi chez vous et c’est bien.

  4. MarkK
    07/10/2013 à 12:39

    Qui va sérieusement troquer sa montre mécanique pour un clou en plastique ?
    Ca ne marchera jamais, sauf peut-être dans les milieux sportifs ou geek.

    • Oreille
      07/10/2013 à 1:41

      je ne serais pas aussi catégorique, mais clairement, il n’y a pas de public de masse prêt pour ces montres aujourd’hui. Il faudra certainement du temps pour tout le monde, les constructeurs et le marché lui-même …

  5. 08/10/2013 à 2:32

    Je vais vite échanger mes montres mécaniques par ce magnifique objet.
    Non franchement, ils font exprès pour faire le plus moche possible ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :