Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La Samsung Galaxy Gear sous la loupe

La Samsung Galaxy Gear permet de passer et de recevoir des appels.

La Samsung Galaxy Gear permet de passer et de recevoir des appels.

La montre intelligente de Samsung, la Galaxy Gear, se distingue de sa concurrente de Sony, la Smartwatch 2, par différentes fonctionnalités. Equipée d’un écran de  meilleure résolution, elle permet de passer des appels et de prendre des photographies. Test.

Finalement, l’objet est présentable au poignet, même si je trouve l’esthétique de la Sony plus réussie. Son bracelet en plastique est résistant. Un fermoir en acier permet de l’enlever et de la remettre rapidement. Un petit boîtier externe permet de la recharger.

Contrairement au modèle de Sony, il faut en effet connecter une sorte de petit caisson à une alimentation micro-USB pour recharger l’engin. L’appairage à un smartphone compatible, tel que le Galaxy Note 3, se fait d’ailleurs par la connectique NFC de ce caisson.

Ergonomie discutable

Il s’ensuit l’installation d’une application sur le smartphone et sur la montre. Cette dernière démarrée, on constate qu’il est possible d’enregistrer des mémos, d’utiliser l’assistant vocal S-Voice ou encore de passer des appels directement depuis la montre, ce que ne propose pas Sony. Un code visuel permet de sécuriser le garde-temps.

Côté ergonomie, il n’y a qu’un bouton sur le côté de la montre, ce qui permet de l’allumer ou de revenir en arrière (on peut aussi faire glisser le doigt du haut vers le bas de l’écran). Pour comparaison, la Sony propose en permanence l’heure sur son affichage et propose les trois boutons d’Android en façade. Globalement, l’ergonomie de la Gear est moins réussie que celle de la montre de Sony.

Utile fonction mémo

La massive Samsung Galaxy Gear.

La massive Samsung Galaxy Gear.

Pour recevoir les notifications sur sa montre, il faut passer par l’application du smartphone et sélectionner les services que l’on souhaite suivre de près, comme son e-mail, Google Now, Google Plus, sa messagerie ou son application météo. Sur Sony, la synchronisation se fait de manière plus automatique. La Gear permet en revanche de commercer la lecture et de la poursuivre sur le smartphone.

Lorsqu’on enregistre un mémo, il peut être automatiquement transféré vers l’enregistreur vocal de son smartphone. Pratique. Dans le même ordre d’idée, il est possible de passer des appels directement depuis la montre, ce que ne propose pas Sony puisque la Smartwatch 2 ne possède ni micro, ni haut-parleur. En revanche, la Gear ne vibre pas lors de l’arrivée de messages.

Des montres intelligentes différentes

La fonction galerie permet de consulter les clichés et les vidéos enregistrés depuis la montre (de qualité passable), et non les photos du smartphone, comme le permet l’accessoire de Sony. Il convient d’ailleurs de souligner que la montre du Japonais est désormais accompagnée de plus de 160 applications, contre seulement une poignée chez Samsung.

Au final. On se dit qu’aucune des deux montres n’est totalement aboutie. Bien que les deux soient prometteuses, elles gagneraient à proposer davantage de fonctionnalités. Côté autonomie, cette Gear est capable de tenir entre quatre et sept jours selon l’utilisation.

Xavier Studer

11 commentaires pour “La Samsung Galaxy Gear sous la loupe

  1. Giros
    03/11/2013 à 12:23

    La montre vibre à la réceptions des notifications

    • Xavier Studer
      03/11/2013 à 12:34

      La Sony oui, La Gear non, elle émet un signal sonore

  2. orlando
    03/11/2013 à 3:36

    Et niveau autonomie, qu’en avez-vous pensé? Affiche-t-elle l’heure en permanence ou il faut appuyer à chaque fois sur le bouton?
    Samsung aurait du prendre le temps pour peaufiner son produit et intégré un écran souple pour épouser la forme du poignet, ça aurait été sympa. En plus Samsung s’est lancé dans une batterie souple, ce qui irait bien pour ce genre de produit en plus de l’écran souple, peut être qu’on aura droit à tout ça pour la prochaine version.

    • Xavier Studer
      03/11/2013 à 4:16

      Non, elle n’affiche pas l’heure en permanence. Comme je l’ai écrit, l’autonomie est correcte.

  3. MarkK
    03/11/2013 à 9:20

    Ça ne marchera jamais. Sauf peut être au poignet de Nycko.
    Les beepers n’ont pas réussi à s’imposer, les montres connectées ne feront pas mieux.
    Si en plus il faut les recharger tout les 3 jours…..

    PS: Samsung ne peaufine pas ses produits. La politique est de lancer un produit partout où il y a un hypothétique marché. Si et seulement si la mayonnaise prend, alors Samsung prend le temps de peaufiner son produit (à la 2ème ou 3ème génération…).

    • Taz
      04/11/2013 à 11:37

      pas faux

  4. Christophe
    04/11/2013 à 11:52

    Ça ne marchera pas tout de suite peut-être mais irrémédiablement c’est l’avenir (suis pas pressé ;-)). L’informatique mobile vas devenir portable (dans le sens de wearable), montres, lunettes, habits…etc (pas pressé non plus)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :