Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: Google Glass ou la révolution en marche

Les Google Glass avec ses verres optionnels pour le soleil.

Les Google Glass avec ses verres optionnels pour le soleil.

Certains ont hurlé à la révolution parce qu’ils ont vaguement optimisé la saisie tactile sur des écrans développés par des tiers… D’autres, plus discrets, vont révolutionner notre accès à l’information. Avec ses lunettes Glass, Google joue indubitablement dans cette catégorie de leaders technologiques. Test.

Grâce aux développeurs de l’Institut valaisan Icare, qui préparent une application spécifique, j’ai pu tester ces lunettes venues du futur. Dès la prise en mains, on est surpris par la qualité et le haut développement de ce qui n’est encore qu’un prototype fonctionnant sous Android, le système mobile le plus avancé au monde.

Plutôt agréables à porter

Ces «lunettes», qui ne sont censées fonctionner qu’aux Etats-Unis, ne se plient pas et sont livrées avec des verres amovibles fumés pour se protéger du soleil. La branche droite se compose d’un accu à l’arrière et d’un dispositif en verre à l’avant. Le tout ne pèse qu’une trentaine de grammes et se porte sans que ça dérange notre vision…

Une fois enfilée, il est possible de régler leur position en adaptant les deux pièces reposant sur le nez. On met en fonction les lunettes en appuyant sur un petit bouton situé à l’intérieur de la branche droite.  Il est ensuite possible de régler la position de la pièce de verre pour que l’affichage apparaisse bien au centre de notre champ de vision de l’oeil droit.

«OK Glass»

Le dispositif se connecte à internet au travers d’une liaison Bluetooth par le biais d’un smartphone sur lequel une application spécifique Glass doit être installée. Il est aussi possible de connecter l’accessoire directement à un réseau wi-fi en s’aidant de l’interface de cette application.

Après avoir prononcé «OK Glass», l’aventure peut commencer. Il suffit de regarder légèrement vers le haut pour voir les écrans proposés par cet appendice futuriste.  On peut «googler», recherche sa positon ou envoyer des messages grâce à des commandes vocales.

En anglais seulement

La fonction Directions promet...

La fonction Directions promet…

Pour l’instant, Glass ne reconnait que l’Américain. S’il est particulièrement difficile de faire reconnaitre le mot «Google», le reste fonctionne remarquablement. Côté affichage, des artefacts de «type DLP» perturbent parfois le confort visuel. Difficile aussi de lire les instructions à l’extérieur en plein soleil.

La branche droite dispose d’une surface tactile qui permet de faire défiler une série d’écrans. Lorsqu’on glisse le doigt vers le bas, on revient en arrière. En tapotant sur la branche, on choisit un menu. Il est possible d’afficher tous ces écrans sur l’application Glass du smartphone pour faire des démonstrations.

Applications spécifiques

Depuis la même application, on peut installer des programmes taillés pour les lunettes de Google, comme Facebook ou Google. Lorsqu’on reçoit un message sur cette messagerie, l’appendice émet un petit signal sonore. Il suffit alors de taper une fois sur la branche pour faire apparaître l’objet et le début de l’e-mail. On peut lire tout le texte en le faisant défiler grâce à son doigt.

Revenons à l’interface. Après avoir prononcé «OK Glass», on peut faire défiler différentes options du menu principal en inclinant la tête. Il est ainsi possible de choisir de prendre une photo, d’enregistrer une vidéo ou de demander au système «Show a compass». Les points cardinaux apparaissent et il est alors possible de s’orienter. Génial.

Navigation intégrée

Dans la même veine, il est possible de demander son chemin à Google Glass qui propose alors un itinéraire dans le programme Directions. Il est alors possible de choisir entre différents modes, dont celui pour les piétons. Des instructions de navigations sont données par une sorte de haut-parleur intégré dans la branche.

Un des modes les plus surprenants est probablement la capacité de ces lunettes à faire de la traduction en direct par le biais de la caméra. Lorsqu’on arrête son regard sur une étiquette, le programme traduit les mots directement en surimpression et en direct. A perfectionner, mais tellement en avance!

La révolution en marche

Au final, j’ai été vraiment très intéressé par ce concept qui pourrait être très utile lorsqu’on fait du sport, par exemple, pour indiquer des données médicales ou un itinéraire inconnu. Les Glass pourraient aussi être redoutables lorsqu’on fait ses courses en déchiffrant des codes barres ou des QR codes.

Cela dit, tout n’est pas encore parfait puisque le dispositif chauffe passablement lors d’une utilisation continue. Quant à l’autonomie, elle fond alors comme neige au soleil. En cas d’usage intensif, elle ne dépasse aujourd’hui pas quelques heures. J’ai aussi été victime de quelques plantages. Mais ça ne fait rien. Google a conceptuellement une dizaine d’années d’avance sur tout ce qui existe…

Xavier Studer

54 commentaires pour “Test: Google Glass ou la révolution en marche

  1. Noisequik
    15/12/2013 à 11:09

    Ça ne marchera pas car les lunettes de vues sont un accessoire destiné aux mal voyants et n’ont rien de sexy. On les met parce qu’on a pas le choix et on souhaite s’en débarrasser si on en a la possibilité.
    Quant aux montures solaires, il s’agit d’accessoires suivant les modes et dont la marque est l’un des principal critère.
    Je doute que Google adapte ses montures à la physionomie de chaque visage (rond, carré) et c’est pour cela que seuls les geeks seront intéressés.

    • rolgui
      15/12/2013 à 11:15

      Dans X années, Apple fera sa révolution. Hi hi hi.

      • Majipoor
        16/12/2013 à 10:08

        Apple n’a simplement pas pour habitude contrairement à Google de vendre ses prototypes en d’en faire le buzz des années avant que le produit ne soit réellement au point.

        Il y a déjà plusieurs entreprissent qui étudient le concept des lunettes, dont Apple qui a déposé déjà de nombreux brevets. Mais Google aime se faire mousser en présentant ses concepts comme des produits finis et certains rigolos se laissent prendre dans leurs filets marketing.

    • 15/12/2013 à 11:19

      On n’en n’a rien à faire de savoir si ça marchera ou non. La démarche de Google est technologique. Contrairement à d’autres marques, Google essaie d’anticiper l’avenir.

      • gregory
        15/12/2013 à 11:35

        Perso je préfère tout simplement les marques qui répondent à mes besoins.

        • Oiwan
          15/12/2013 à 12:20

          C’est pas avec des réflexions comme celle-ci que tu vas faire avancer le schmilblick. Si tu regardes les smartphones il y a 10 ans en arrière personne n’en avait besoin et maintenant si certaines personnes l’oublie pour une journée c’est la fin du monde. Il y a des mecs capables de rendre indispensable quelque chose qui ne l’est pas à première vue et ça c’est très fort. Je ne dis pas que les Google Glass vont marcher mais on ne sait jamais.

      • Shirius
        15/12/2013 à 2:49

        La démarche de Google n’a rien de technologique , le but est de récupérer un Max de données afin de pouvoir les revendre… De toute façon y aura bientôt une loi qui va interdire le port dans les lieux public… Un projet mort né

        • vince
          15/12/2013 à 3:04

          N’importe quoi.
          Vous savez être positif dans la vie? Parce que là….

          • Oliver
            16/12/2013 à 1:33

            parce que là c’est déjà la réalité….on y pense déjà à l’interdiction de ces produits dans certains contextes…questions de protections des donnés.

            Faut bien se réveiller…

      • Academic
        15/12/2013 à 5:29

        Et ils l’anticipent tellement qu’on ne fait que « parler » de ces lunettes… Pour moi c’est du pur buzz…

        • 15/12/2013 à 5:36

          1500 frans le prototype, tout de même. Ceux qui led achètent ont compris le potentiel…

          • gregory
            15/12/2013 à 5:58

            non ceux qui achèteront la version finalisée et donc utile avec un prix trois fois moins cher auront compris le potentiel. Pour les développeurs c’est peut être différent

      • Oliver
        16/12/2013 à 1:32

        Si c’était vraiment une démarche uniquement technologique on aurait déjà un produit abouti vu que la technologie est là.
        Il n’en est pas ainsi jusqu’au moment où ces produits auront vraiment un marché pour les écouler.

    • ronald
      15/12/2013 à 12:02

      Le guignol qui ne veut jamais rien comprendre a parlé…

      • gregory
        15/12/2013 à 12:06

        tu fais dans l’autocritique maintenant ?

        • ronald
          15/12/2013 à 12:44

          Arrête de me répondre, ça devient très suspect, on dirait que tu es le frère jumeau de Noisequik…..ou Noisequik lui-même.

    • Obiwan
      15/12/2013 à 12:24

      Etant myope j’attendrai les Google lentilles de contact avec correction de ma vue avant de peut-être les essayer mais là ça risque de prendre un certain temps :-).

    • TerraNova
      15/12/2013 à 6:00

      La revolution aurait été de lire Noisequik dire du bien d’un autre produit d’un autre fabriquant que la pomme…

      Je me marre quand même en sachant que, par exemple, les fonds d’écrans animés tous les pro Apple critiquait et maintenant que Apple en a copié un en provenance d’Android, ces mêmes personnes trouve ça super !!!

      Tout ça pour dire que quand Apple sortiront le même genre de produit, Noisequik trouvera ça génial !!!

      Pour ma part, j’ai de la peine à juger, il me faudra les tester pour donner mon avis. Je trouve l’idée intéressante.

      • Noisequik
        15/12/2013 à 6:16

        Non, ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas fan de gadget comme Nycko. Donc pour moi, exit les montres, lunettes et pendentifs connectés.

        • TerraNova
          15/12/2013 à 10:48

          Je prends note de ce que tu dis, je me réjouis de lire ton commentaire quand Apple auront copié une des montre connectée sortie cette année 😉

          Comme pour le fond d’écran, l’avis des fanboy changera à coup sur 😉

          • Majipoor
            16/12/2013 à 10:10

            Parce que tu crois vraiment que Apple va se contenter de copier une montre connectée existante? Comme ils ont copié les mobiles de l’époque à la sortir de liPhone? Quelle blague.

  2. rolgui
    15/12/2013 à 11:13

    « Il est ensuite possible de régler la position de la pièce de verre pour que l’affichage apparaisse bien au centre de notre champ de vision de l’oeil droit »
    Seulement l’oeil droit ?

    • 15/12/2013 à 11:18

      Oui. Peut-être qu’un jour le dispositif sera stéréoscopique…

      • Academic
        15/12/2013 à 5:31

        Comme ça on verra plus rien 🙂

  3. gregory
    15/12/2013 à 11:31

    Donc en gros ce sont les mêmes applications que ce que font les smartphones depuis longtemps. On peut y voir un côté pratique mais perso j’y vous le côté intrusif

  4. Eric
    15/12/2013 à 12:01

    L’application « Word Lens » sur l’AppStore offre depuis longtemps la traduction instantanée par le biais de la caméra. Donc, rien de bien révolutionnaire chez Google.

    • gregory
      15/12/2013 à 12:12

      Ce sont effectivement toutes des technologies existantes mais Google a le mérite de les rassembler dans un appareil qui pourrait intéresser certains. Après il faut juste réaliser que le but est avant tout de faire du buzz alors qu’Apple débarque avec qqch de directement fonctionnel et qui répond à une attente. C’est pour cela que le « discret » dans l’intro est assez amusant et vraiment naïf

  5. Bernard
    15/12/2013 à 1:21

    Je trouve que c’est très bien qu’il y ait une marque telle que Apple pour proposer des produits d’après la demande et avec une fonctionnalité qui est présente lors de leurs présentations.
    Google ne le fait peut être pas, mais ils ont le mérite de proposer des nouveautés pour tous et des choses inédites.
    Comme là avec ses lunettes, Google ne va peut être pas les vendre chez Monsieur et Madame Tout-le-monde, mais propose un vrai outil pour des recherches ou pour des entreprises bien spécifiques.
    Il faut également attendre de voir un vrai produit fini et de vrais outils à disposition, car là je trouve que Google a fait l’annonce un peu trop rapidement, on ne peut pas encore se faire une réelle idée de se qu’il peut réellement proposer, mais ce n’est pas une raison pour dire que tout est inutile.
    Et il ne faut pas oublier que le matériel miniaturisé et les fonctions que ces Google Glass proposent pourront également arriver dans les prochains smartphones ou pour d’autres produits, donc au fond tout se raccorde et ça peut être une bonne chose. Par exemple, depuis peu la fonction « OK Glass » est présente sous le dernier né de Motorola, oui c’est sous une autre appellation mais c’est le même principe.
    S’il n’y a pas eu d’entreprise telle que Google, et même Samsung qui commence à montrer de beaux projets, je pense que l’avancé technologique n’avancerait pas ou elle avancerait très lentement.
    Je suis d’accord que Apple fait également de la recherche et propose de très beaux produits, mais je trouve qu’il reste quand même un très gros retard depuis ces derniers mois/années. Ils peuvent se consoler en ayant une certaine qualité et une clientèle fidèle.

    En conclusion, c’est bien que certains proposent des produits fonctionnels dès leur présentation et leur commercialisation, et qu’il y ait d’autres entreprises en parallèle qui proposent de vrais nouveautés et qui font de grandes recherches, un point positif pour le futur et pour une avancé rapide pour par exemple la médecine ou pour la vie de tout les jours de tout à chacun.

    • edouard
      15/12/2013 à 3:19

      J’ai souvent du plaisir à lire vos commentaires, il y a du positif et du négatif dans chaque partie, sans prendre totalement partie pour qui que ce soit. Un exemple que beaucoup devraient prendre, sans avoir besoin d’écrire des pavés à chaque fois ou à faire une gueguerre enfantin ^^.

      • fred
        15/12/2013 à 5:16

        Oui Edouard, et on ne parle pas de ceux qui commentent ici que d’après les pseudo et non d’après les commentaires.
        Je ne sais même pas s’ils viennent en ayant l’intérêt de lire les articles à Xavier ou si c’est juste pour commenter et descendre certains constructeurs et certaines personnes ici, surtout que les grands acteurs de ce site reviennent souvent sur les anciens articles juste pour faire la guerre avec leurs commentaires, triste tout ça.

        • ronald
          15/12/2013 à 5:26

          You are ridiculous.

          • gregory
            15/12/2013 à 6:00

            Je crois au contraire qu’il a fait mouche. Mais ne vous inquietez pas votre passionnant week-end est bientôt terminé

          • ronald
            15/12/2013 à 6:04

            Oui vivement lundi pour avoir de l’info Noisequik à 2.-, en illimité du lundi au vendredi.

          • Noisequik
            15/12/2013 à 6:13

            C’est triste, un bêta qui se répond à lui-même un dimanche avec trois noms différents. J’éprouve plus de la pitié que de la rancœur je dois dire. Vous consultez, sérieusement ?

          • Noisequik
            15/12/2013 à 6:19

            4 noms à la suite, pardon. Vous vous croyez à question pour un champion, le doux niais ?

          • 15/12/2013 à 6:42

            Vous pourriez rester poli, svp. Bonne soirée.

          • Bernard
            15/12/2013 à 7:35

            Bon sang, mais virez nous ce Noisequik, il fait honte.
            Ce n’est pas en accusant (sans aucunes preuves) n’importe qui d’utiliser plusieurs pseudo que c’est le cas, surtout qu’il n’y a que vous Noisequik qui nous emm***ez avec ces histoires, des mois que ça dure et c’est saoulant, surtout quand vous accusez tout le monde jusqu’à leur manquer de respect.
            Vous n’aimez pas quand on prend plus d’importance à mes commentaires qui parlent de choses hors Apple, qu’à vos commentaires qui parlent de n’importent quoi et surtout de pseudo.
            Il y a peut être que 1-2 personnes qui ont commenté mon commentaire, mais ce n’est premièrement pas mon but, loin de là, et deuxièmement il n’y a personne qui porte intérêt à vos commentaires, surtout lorsque c’est de l’irrespect total envers les gens ici et à vos commentaires sectaires qui sont payés par la pomme.

          • edouard
            15/12/2013 à 8:23

            Noisequik, maintenant il est important que tu fasse un choix: tu ne commente plus ce blog ou alors tu arrête d’accuser n’importe qui d’être n’importe qui. Je le dis à toi car on dirait que tout tourne autour de toi et qu’à chaque fois ça empire. Je ne vais même pas parler de la guerre des multipseudo où tu es tout seul à combattre et que tout le monde s’en fiche à 100%, tu es seul à être tombé dans ce jeu. Essaie de ne rien commenter durant quelques jours, histoire de voir si toutes ces histoires cessent et si ce Orlando va se calmer ou disparaître, à ce stade je ne vois que cette solution.
            Ce n’est pas à moi de devoir dire ce genre de chose ou de prendre des mesures, mais je partage ma seul idée vu que Xavier ne veut rien mettre en place et ne veut même rien dire à ceux qui vont trop loin, à part de rester courtois, mais ça ne suffit vraiment pas.

          • 15/12/2013 à 10:28

            Je comprends. Je ne peux toutefois pas perdre mon temps à gérer ces enfantillages.

          • edouard
            15/12/2013 à 10:55

            Je vous comprends Xavier, et je comprends aussi que le comportement de Noisequik et ses copains de bac à sable doit être dur à supporter, comme c’est dure pour nous autres. Ce ne sont même plus les soit disant histoires de Orlando qui posent problème, mais Noisequik qui en fait beaucoup trop avec des moyens disproportionnés et inutiles, un gros manque de respect, accusations sans preuves et aucun intérêt de la part de tous les autres. Je m’attends bien évidemment à se qu’il vienne m’accuser avec ses pelles de bac à sable, car ça se voit très bien qu’il ne supporte aucune remarque et qu’on ne peut en aucun cas discuter en adulte avec lui, il va certainement sortir une excuse bas de gamme comme il sait si bien sortir. J’espère qu’il essaiera ce que j’ai mis dans mon précédent commentaire.

    • Noisequik
      15/12/2013 à 6:17

      Pauvre Orlando, même sous le nom de Bernard, personne ne s’intéresse à son long discours soporifique. Il ferait mieux de trouver des amis comme lui, ça doit exister.

      • Daniel Papaux
        15/12/2013 à 7:49

        Ferme là petit, tu dérange tout le monde et moi le premier. Arrête de détruire les articles de Xavier et de te croire supérieur à tout le monde. Personne n’a l’air d’apprécier tes commentaires alors arrête de toujours mettre la faute sur les autres, tes histoire de pseudo vont trop loin. PEACE. Signé: un grand lecteur de ce blog.

  6. MonBug
    15/12/2013 à 5:16

    Google produit-elle ses glass elle même. A t’elle l’engineering ? Ou c’est quelque d’autre qui le fait ?

  7. clatot patrick
    15/12/2013 à 6:40

    oui le futur est en marche et rien ni personne ne pourra l’arreter ..je regrette pour les personnes qui vont etre dépassées ….

  8. MarkK
    16/12/2013 à 12:30

    Google n’a rein inventé, les « Glass » étaient déjà sur le nez de Freezer et acolytes dans Drangon Ball Z ; ))

    • Obiwan
      16/12/2013 à 2:58

      Yes, c’est des gros nazes chez Google :-).

  9. 16/12/2013 à 6:10

    patrick clatot l’astrologue milanais a vu la fin de la technologie en l’année 2026 …donc dans 12 ans
    tant pis pour google….

  10. Yacob
    20/12/2013 à 11:19

    A la sortie de l’iPhone: votre vision était que ça ne marcherait pas, que HTC faisait déjà mieux. On connait la suite.

    A la sortie de l’iPad: votre vision était que cela ne marcherait pas, Samsung faisait déjà mieux avec son mini pc hybride. On connait la suite.

    Aujourd’hui vous croyez fort en Google Glass. Je suis curieux d’en connaitre la suite.

    Personnellement, je n’y crois absolument pas. L’obstacle est social. Dans mon entreprise, il sera interdit d’en porter et ça sera toujours socialement très mal vu d’en porter ainsi que pour des raisons ergonomiques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :